AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266164937
Éditeur : Pocket (27/08/2007)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :
C'est un garçon de café. Il travaille à Asnières, près du tunnel de la gare. Il voit les voyageurs, toujours pressés, longer le café. Parfois ils entrent. Certains clients, Pierre les aime bien : le jeune homme vêtu de noir qui ne boit que de la bière en lisant Primo Levi ; la femme " perdue dans sa beauté " qu'il ne verra qu'une fois ; celui qui se déshabille pour aller se jeter dans la Seine après les soirées bien arrosées... Et puis il y a la serveuse, Sabrina, u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
carre
  30 juillet 2013
Pierre travaille dans un café, sa vie comme l'a chanté Goldman, il la vit un peu par procuration. Et si l'heure d'une retraite bien méritée se pointe à l'horizon, il regrettera ces « clients », sa manière à lui d 'avoir encore un lien avec les autres. Par petites touches, Fabre réussit à nous émouvoir, à prendre plaisir à saisir ces petits instants souvent informels. Il est aime s'attacher aux petites gens, leur rendre hommage en quelque sorte. A l'heure des réseaux sociaux, de l'hyper connectivité, la solitude est bien présente, les relations sont étonnamment difficiles. A travers leurs portraits c'est une manière de nous renvoyer à notre propre image. Des instantanés de vie qu'il observe avec une vraie et belle élégance. Un roman qui sonne toujours juste d'un auteur peu connu qui mérite vraiment un plus large public.
Commenter  J’apprécie          350
Cathy74
  11 octobre 2016
Ce très court roman, presque une nouvelle, respire et inspire une profonde mélancolie. Il ne s'y passe presque rien. Pierre, le garçon de café vieillissant et célibataire, gère la crise causée par le désamour du couple de gérants du café de la gare d'Asnières où il travaille, le Cercle, et où il comptait bien terminer tranquillement sa vie professionnelle. Mais cette crise même est lissée, polie comme un galet par la vie de banlieue, rythmée par le passage des trains. Celui qui n'y habite pas fantasme souvent sur la banlieue parisienne, ayant en tête les images relayées par les médias. Pour celui qui y a vécu c'est surtout l'ennui qui prévaut. Éloignés du coeur de Paris, privés du paysage rural présent il y a encore une trentaine d'années, les habitants des banlieues composent comme ils le peuvent avec les migrations pendulaires et les mobilités alternantes.
"Bon, Pierrot mon ami, tu fais quoi maintenant ? Euh... moi? Oui, toi, c'est ça. Je suis passé par le tunnel jusqu'à la voie B où passerait l'omnibus pour la Gare Saint-Lazare. On n'était qu'une dizaine dans le wagon de queue, et j'avais l'impression qu'on allait tous ensemble vers un grand trou pas tout à fait noir, mais j'avais l'air d'être le seul au courant".

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MIOP
  19 avril 2012
Ce court roman est un portrait juste et touchant d'une vie ordinaire faite de mille petits riens, avec ses misères, ses blessures, ses tromperies mais aussi ses éclats de beauté qui peuvent traverser le quotidien de chacun.
Dominique Fabre poursuit ici, avec toujours beaucoup de talent son exploration des drames intimes, sa peinture des « sans-grades », son histoire attachante des petites gens.
Un livre à l'écriture sobre, sans fioritures, poétique et simple, dans lequel transparaît toute la complexité des relations humaines. Il serait dommage de passer à côté de cet écrivain bien éloigné du tumulte médiatique.
Commenter  J’apprécie          30
cathe
  21 septembre 2015
Vous êtes-vous jamais demandé à quoi pense un garçon de café pendant qu'il va et vient, écoute l'un, sert l'autre et approuve le troisième ? Que de confidences recueillies, de morceaux de vie attrapés au vol ! Et sa vie à lui, quelle place a-t-elle encore parmi toutes ces existences ? A 56 ans, Pierre, déjà héros de "Mon quartier", se fond dans la vie des autres, sa solitude lui est familière et il fait partie du quartier comme son café et le kiosque à journaux.

Dominique Fabre propose un tableau de la banlieue parisienne, près de la gare d'Asnières, avec des mots justes et sensibles. Son livre se lit d'une traite et, bien qu'il ne vous emmène pas dans des pays lointains pour des aventures exotiques ("Le Matricule des Anges" écrivait très justement de lui qu'il préfère "plonger en soi plutôt qu'explorer d'improbables fictions"), il vous bâtit un monde en soi, et la littérature c'est çà !
Commenter  J’apprécie          10
antibouille
  10 octobre 2012
Un petit livre de 150 pages, sans surprise, sur la solitude d'un garçon de café.Avec des mots simples Dominique Fabre nous entraîne dans le quotidien sans joie de cet hommesolitaire proche de la retraite..."Je ne regarde pas trop dehors, parce que tout ce qui m'importe dans la vie finit toujours par s'installer en face de moi à mon comptoir"
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Cathy74Cathy74   11 octobre 2016
Je suis superstitieux, surtout depuis que je vis seul. C'est que j'ai trop de temps pour moi, en vérité. Sans personne pour me répondre je me fais de drôles d'idées, de temps en temps.
Commenter  J’apprécie          30
aleatoirealeatoire   10 janvier 2015
J'entends mal de l'oreille gauche, sans m'être énormément masturbé.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Dominique Fabre (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Fabre
Dominique Fabre - Les soirées chez Mathilde
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2141 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre