AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Catherine Pierre-Bon (Traducteur)
EAN : 9782842058500
190 pages
Éditeur : 1001 Nuits (25/08/2004)
3.75/5   14 notes
Résumé :

Comment vit-on avec les livres ? La réalité du commerce avec les livres est avant tout prosaïque : les mains dans l'encre et le papier, les bras surchargés de piles à déplacer, les valises lourdes d'ouvrages dont on ne saurait se séparer... Fervente amoureuse de la littérature, Anne Fadiman nous confie toutes les petites histoires savoureuses de son existence : comment son mariage fut mis en péril lorsqu'elle d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Melopee
  08 novembre 2018
Ce sont 18 courtes nouvelles qui composent ce recueil. Et je dois dire d'emblée qu'Anne Fadiman est loin d'être ce qu'elle qualifie de « lectrice ordinaire ». Elle est journaliste et essayiste, mariée à un écrivain (George H. Colt), fille d'un critique littéraire et d'une auteure. Autant dire qu'elle a grandi dans un chaudron littéraire bouillonnant et qu'elle est donc dans la courbe des grands lecteurs. C'est d'ailleurs une passion héréditaire qu'elle transmet à ses propres enfants, Susannah et Henry.
Sont évoqués pêle-mêle différents tracas ou expériences de vie. Par exemple, elle raconte le jour où son conjoint et elle ont décidé de mélanger leur bibliothèque respective. Cela peut paraitre anodin mais comment faire cohabiter deux vécus et tout autant d'ouvrages dépareillés. Elle évoque les dédicaces, le traitement du support (marque-pages ou cornes sauvages ?), les lectures de situation (quand vous lisez un livre sur la Grèce en vous trouvant vous-même en Grèce), les coquilles, les annotations et toutes ces habitudes qui changent le texte initial.
Ces nouvelles sont de valeur inégale. J'ai bien cru abandonner au départ tant le style paraissait surfait. J'ai bien fait de persévérer car c'est par la suite que j'ai trouvé les anecdotes et passages qui m'ont le plus marquée .
Ce que j'aime avec ce type d'écrits c'est que ça encourage à lire encore et encore. Car les gens passionnés ont cette faculté de transmettre qui est indéniable lorsqu'on est un tant soit peu intéressé par le sujet. Je me dis qu'il serait fantastique qu'il y ait davantage de lecteurs ordinaires car notre monde n'en serait que meilleur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Malvira
  18 août 2014
Ce livre m'a souvent faire sourire voire rire, tant il est bourré d'anecdotes qui me font penser... à ma bibliothèque (qui a failli s'écrouler avant que j'y opère un tri déchirant), ma manière de lire, mes manies de lectrice... Savoureux
Commenter  J’apprécie          30
RobinsonFlo
  26 juillet 2013
Des passages amusants (mélanger sa bibliothèque avec celle de son amoureux lorsqu'on emménage enfin ensemble, voilà le vrai test !), mais qu'est-ce qu'il y a comme coquilles !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MelopeeMelopee   08 novembre 2018
La plus belle dédicace que l’on m’ait jamais écrite, qui n’est peut-être pas aussi brillante que celle de l’Ecossais, mais que je n’échangerais certainement pas, est couchée sur la page de titre de L’énigme du suicide, par George Howe Colt. Je n’ai jamais dormi avec le livre, mais j’ai dormi plus d’une fois avec l’auteur. (Quel chemin parcouru, George, depuis notre nouvelle et fidèle amitié.) A ma femme chérie… Ce livre t’appartient, comme ma vie t’appartient, elle aussi. (p.78)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelopeeMelopee   08 novembre 2018
Alors qu’il se penche pour m’embrasser et me souhaiter bonne nuit, je ne regrette pas d’avoir abandonné les sprints amoureux de nos jeunes années. Le mariage est une course de fond et la lecture à haute voix une sorte de boisson énergisante romantique pour revigorer les coureurs quand il leur arrive d’être épuisés. (p.169)
Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : Textes diversVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Textes divers (382)
autres livres classés : livres et lectureVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1203 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre