AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352043188
204 pages
Éditeur : Les Arènes (13/02/2014)
4.02/5   21 notes
Résumé :
Il était une fois un petit prodige des échecs, contraint de fuir son pays, le Bangladesh, pour échapper à des menaces d’enlèvement… Un matin d’hiver, il échoue avec son père dans une banlieue de Paris. Les tribunaux leur refusent le droit d’asile. Sans papiers, sans domicile fixe, ils sont perdus, sans avenir.

Mais l’enfant rencontre l’un des meilleurs entraîneurs d’échecs de l’Hexagone… Il remporte le championnat de France. Son histoire émeut jusqu’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Nowowak
  05 mai 2020
Fahim n'a pas toujours la tête à jouer. Trop de pression, trop de soucis. Aux échecs vous cherchez la vérité, le coup efficace qui correspond à l'état d'esprit de la position. Ce mouvement mélange parfois la logique, la rigueur et l'aspect artistique, vous atteignez alors le summum du plaisir. À l'inverse, lorsque vous démarrez dans la pratique vous exagérez les possibilités ennemies et vous prenez des précautions excessives. Vous passez votre temps à défendre des menaces imaginaires. Un déplacement éventuel de cavalier vous fait perdre la tête alors que l'adversaire n'y songeait même pas. C'est ce que l'on nomme la « peur des fantômes ». Cela entraîne des coups parasites trop défensifs qui affaiblissent son camp. le remède est pire que le mal quand le mal n'est pas encore là. Débutant, un rien vous traumatise, un rien vous effraie. Certains joueurs donnent trois pièces pour un seul échec, sacrifient à tour de bras, attaquent à tout-va, sans comprendre que leur stratégie est ridicule.
Il s'agit ici d'une histoire vraie. Celle d'un petit prodige des échecs, contraint de fuir son pays, le Bangladesh, pour échapper à des menaces d'enlèvement… ils se retrouvent à Créteil... Les tribunaux leur refusent le droit d'asile. Sans papiers, sans domicile fixe, ils sont perdus, sans avenir. Fahim possède une intelligence exceptionnelle et un don pour les échecs. Il va se trouver l'un des meilleurs entraîneurs d'échecs, Xavier Parmentier, qui le mène jusqu'au titre de champion de France de sa catégorie d'âge. L'enjeu dépasse le jeu et son histoire émeut Fillon le Premier ministre qui lui accorde des papiers, ainsi qu'à son père.
"Les échecs sont une mise à mort mentale, bien plus violente que la plupart des arts martiaux La victoire est un triomphe, la défaite une douleur incommensurable, que le vaincu endure dans la solitude, rien alors n'apporte le réconfort."
C'est bien raconté et forcément très touchant. A la hauteur du film récent de Pierre-François Martin-Laval avec Depardieu dans le rôle de l'entraîneur. C'est surtout le dévouement et le sacrifice du père qui touchent le plus.
Pour gagner aux échecs il faut attaquer. Ne pas penser à la casserole laissée sur le feu ou à une molaire qui vous fait mal. Trop de prophylaxie paralyse l'action. Celui qui contrôle la situation, évalue les risques, calcule les hypothèses, dresse des plans, ose sans craindre d'échouer tire souvent les marrons du feu. C'est à l'image de la vie, disent tous les champions.
Nowowak
Lien : https://pasplushautquelebord..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
Etoilesonore
  30 septembre 2014
C'est l'histoire d'un enfant comme tous les enfants, sauf qu'il est extraordinairement doué pour les échecs. Ceci pour son malheur, mais aussi pour son bonheur. Malheur parce que ses réussites dans des tournois, révélant sa précocité vont suscité la jalousie dans son pays d'origine et le contraindre à l'exil avec son père. Il vient en Europe et nous sommes plongés avec lui dans la précarité de cette foule d'anonymes contraints à l'exil, non forcément pour un bien-être économique (déjà, pourrions-nous le leur reprocher?) mais aussi et surtout parce que dans leur pays, leur vie est menacée. Parcours du combattant pour cet enfant et pour son père qui croit tellement en lui qu'il consent à tous les sacrifices. Sa chance, c'est qu'il va devenir champion de France d'échec, et par là même, acquérir le droit de résider légalement dans ce pays.
Un très beau témoignage qui peut remettre en question nos idées toutes faites sur l'immigration...
Commenter  J’apprécie          30
rosjul
  22 mars 2020
Belle histoire de courage, il n'y a pas que la boxe qui permet de sortir de la misère, bien que les échecs et la boxe aient des similitudes.
Commenter  J’apprécie          31
guims
  14 juin 2016
Certains détails liés à l'entrainement des joueurs d'échecs sont très intéressant. le sujet de fond est poignant et raconté de façon captivante.
Commenter  J’apprécie          20
Cokoro
  14 juillet 2021
Ce livre est un condensé d'émotions. Fahim, petit garçon fan des échecs est obligé de fuir son pays avec son père car il est menacé. L''installation en France s'avère difficile. Heureusement qu'une chaîne de solidarité s'organise autour du père et du fils. Un grand merci aux auteurs pour donner la parole à Fahim.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NowowakNowowak   29 avril 2020
Les échecs sont une mise à mort mentale, bien plus violente que la plupart des arts martiaux La victoire est un triomphe, la défaite une douleur incommensurable, que le vaincu endure dans la solitude, rien alors n'apporte le réconfort.
Commenter  J’apprécie          152
Rika972Rika972   29 octobre 2016
Les garçons du collège arrivent les premiers, les petits de l' école primaire ensuite. Peut-être qu' en France, plus tu grandis, moins tu travailles ?
Commenter  J’apprécie          10
Rika972Rika972   29 octobre 2016
Aux échecs, ce n'est pas comme dans la vie : on ne donne pas raison à celui qui crie le plus fort.
Commenter  J’apprécie          20
Rika972Rika972   29 octobre 2016
Je répète souvent cette phrase de Platon : " On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation. "
Commenter  J’apprécie          10
Rika972Rika972   29 octobre 2016
Celui qui a l'initiative impose son rythme à l'adversaire, qui ne peut que lui courir après et répliquer.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : echecVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Auteurs bretons (facile)

Des Croix sur la mer

Jean-François Coatmeur
Hervé Bellec
Jean Failler
Xavier Grall

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , bretagneCréer un quiz sur ce livre