AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916248110
Éditeur : Palémon (09/05/2010)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Voilà que Mary Lester s'éloigne de ses bases ! Requise par son ami Mertens, devenu conseiller du ministre de l'Intérieur, elle pousse jusqu'en Vendée, sur l'île de Noirmoutier, pour traiter une affaire délicate : un cas d'empoisonnement dans la résidence d'été d'une personnalité politique de premier plan. Evidemment il lui faudra marcher sur des oeufs, ces VIP ont l'épiderme sensible et tiennent plus que tout à la discrétion, craignant que la presse s'empare de l'af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
domdu84
  09 novembre 2011
Mary Lester doit mener une enquête sur l'Île de Noirmoutier sur une tentative d'empoisonnement.
Comme à son habitude, elle doit passer incognito, et rencontrer Mme Helder à "la Moineaudière", la belle-mère du sénateur Bélier, ami personnel du ministre de l'Intérieur. C'est dire si elle doit marcher sur des oeufs.
Car la servante de Mme Helder, Denise le Roy, a failli être empoisonnée.
Mais elle rencontre en premier Marie-Ange Marescot qui est la vraie propriétaire de la villa "la Moineaudière". Elle habite près de la propriété dans la "Casa del Sol" construite par un ami Vénézuelien après la mort de son Mari, Jules qui était le frère de Mme Helder et héritier de cette propriété.
Bien entendu le niveau social de ces deux personnes n'est pas le même, et Mme Helder de famille aisée conteste l'héritage de Marie-Ange, et c'est de ce postulat que toute l'histoire en découle.
Avec son style, ses précisions, son univers, Jean Failler nous montre une rivalité entre des personnages que l'on pourrait rencontrer près de chez soi. Son héroïne, Mary Lester est une célébrité dans le monde policier et on est derrière elle quand elle "houspille" les gendarmes avec qui elle est très souvent amenée à collaborer.
Dans cette enquête, pas de coup de feu, pas de coup tout cours, mais de la déduction et de la logique serviront à la mener à bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tana77
  29 juin 2015
On ne refuse rien au conseiller Mervent...surtout quand on peut profiter d une semaine de douceurs sur l' île de Noirmoutier!
Mary va donc se la couler douce en laissant ces messieurs dames de la haute démêler leur histoire familiale seuls.
Mais elle ne pourra pourtant pas s empêcher de mettre un petit grain de sable dans leur programme si bien ficelé.
Les Mary Lester c' est avant tout une atmosphère et un personnage que l on suit avec plaisir de tome en tome. Si vous recherchez uniquement des enquêtes avec des morts, de la noirceur , et un inspecteur au bord du gouffre, vous faites fausse route. Ici tout est charme. On évolue dans de splendides paysages, avec une équipe pleine d humour, et les morts s il n y en a pas on ne le regrette pas.
Chaque enquête de Mary trouve une résolution complète. On ne reste jamais avec des doutes. Et dans ce tome j'ai aimé la dernière page avec les extraits des journaux qui montre que le petit grain de sable a bien enrayé les rouages diaboliques mis en place.
Je ne conseille pas ce tome pour débuter sa connaissance de Mary. Lisez les dans l ordre car elle évolue au fil du temps et des allusions sont faites sur les autres histoires. On retrouve d ailleurs des personnages.
Adieu Twingo, bientôt la DS!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pchabannes
  10 septembre 2011
Quelle charmante découverte due au magazine Bretons. L'espiègle et mutine Mary Lester, capitaine de police de son état, mène une enquête sensible à Noirmoutier. Ce personnage récurrent de l'oeuvre de Jean Failler a tout pour plaire : vive, pétillante, insolente, indépendante, intelligente, maligne, jolie et même célibataire ! N'en jetez plus.
Ce roman policier bretonnant est un croisement entre Fantomette et d'Imogène. Point de grossièreté, de sang, de violence ou de sexe. Délicat et frais, Jean Failler prouve que l'on peut écrire pour le peuple sans s'adresser à ses instincts les plus vils. Les personnages sont pittoresques et attachants, le lieu de l'épisode est un personnage à part entière, l'intrigue à deux niveaux est bien troussée, bref voilà de la bel ouvrage que l'on se plaît à feuilleter.
Lançons l'histoire…Tentative d'empoisonnement de la gouvernante de la maison de vacances d'un député presque ministre. Enquête discrète…histoire de famille…fortune et infortune…tout désigne…mais…alors…et non…mais qui…pas possible. Un peu de beurre demi-sel sur votre pain pour accompagner vos huîtres ?
Jean Failler a su trouver un vaste public et après 36 enquêtes de Mary Lester, le succès est toujours au rendez-vous. Sa langue simple et juste associée à un vocabulaire recherché emporte le lecteur au gré des vents d'Ouest. Les amoureux du Baron, du Saint, de Lieutenant X, d'Arsène Lupin, du Club des Cinq, de Fantômette…seront les afficionados de Jean Failler.

Lien : http://quidhodieagisti.kazeo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
raton-liseur
  26 février 2011
Ecrire avec en toile de fond la Bretagne n'excuse pas toutes les faiblesses. Ce n'est en tout cas pas suffisant pour justifier une intrigue bien légère, voire inexistante, dans un roman policier. (Surtout que celui-ci, une première dans cette série, s'exile à Noirmoutier).
C'est la seconde fois que je lis une des enquêtes de Mary Lester, et c'est la même déception. On ne m'y reprendra plus !
Commenter  J’apprécie          20
vdujardin
  25 décembre 2012
La partie policière et enquête au sens strict n'a aucun intérêt, en revanche, le vrai personnage de ce roman, c'est l'île de Noirmoutier, les clients du bar de la marine, la fillette un peu simplette, fille d'ostréiculteurs, les marais salants. A lire si l'on a un après-midi à perdre, sans prise de tête, se laisser porter par le texte, puis l'oublier, pourquoi pas au bord de la mer en Bretagne ou au coin de la cheminée...
Lien : http://vdujardin.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
domdu84domdu84   07 novembre 2011
Car, en dépit de ce qu'elle avait dit au commissaire Fabien - toujours ce goût de la provocation -, elle continuait d'appeler Mervent "Monsieur le chef de Cabinet" avec une déférence trop ostensible pour ne pas s'apparenter à de l'ironie.
Elle savait combien ces fonctionnaires aux dents longues sont imbus de leur titre et quel est leur plaisir quand ils entendent un subalterne le leur donner avec toute l'onction et le respect dû à leur grand mérite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PchabannesPchabannes   10 septembre 2011
“Un coup de flingue, de hache ou de binette sous le choc d’une déception, d’une colère, d’une passion trahie je peux comprendre, mais verser du poison dans la soupe d’un proche et le regarder crever à petit feu, ça c’est vraiment horrible.”
Commenter  J’apprécie          20
Video de Jean Failler (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre