AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782907572132
168 pages
Éditeur : Palémon (07/04/2003)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 74 notes)
Résumé :
Après ses « exploits » au commissariat de Lorient, l'inspecteur stagiaire Mary Lester est nommée à Quimper, où elle a passé une partie de son enfance.Elle retrouve avec émotion les lieux où elle a vécu des moments heureux et où elle va désormais exercer son métier de femme flic. Cependant, le commissaire principal est en vacances et son adjoint semble avoir une certaine prévention contre les jeunes filles qui veulent « faire de la police » .Aussi la confine-t-il dan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  02 juin 2015
Marie Lester nommée à Quimper pour y être inspecteur stagiaire, se retrouve un peu désoeuvrée. le commissaire principal étant absent, son adjoint se montre assez sceptique quant à la place d'une jeune femme dans la Police.
Cantonnée à des tâches administratives, dans ce commissariat qui semble somnoler, Mary prend plaisir à flâner dans le Quimper de son enfance. Sa rencontre avec un clochard surnommé l'Archiduc, va la lancer sur la piste d'une enquête non résolue.
L'écriture est agréable, les personnages intéressants, et l'énigme pas aussi banale qu'elle en a l'air. Mary est sur la voie pour devenir une excellente enquêtrice, sûrement meilleure que son collègue qui semble absorber par les résultats sportifs du football, ou celui qui est bien content de ne pas trop quitter le fauteuil de son bureau !
Mary sait soulever les pierres pour y trouver les crabes...
Commenter  J’apprécie          250
beauscoop
  13 avril 2020
Une histoire qui commence tranquillement comme pour un roman régional, avec les descriptions classiques d'une petite ville, un court rappel sur l'histoire personnelle de la jeune enquêtrice Mary. Puis vient plusieurs rencontres et discussions avec un clochard, on se demande bien l'intérêt. On va le découvrir plus tard, au fur et à mesure car c'est le personnage clé d'une enquête personnelle de notre Mary. Plus on avance dans la lecture et plus on découvre les côtés cachés ou non dévoilés d'un hold-up ancien. Contrairement à certains romans présentant des longueurs, ici c'est l'inverse car certains passages bien intéressants auraient pu être plus détaillés.
Commenter  J’apprécie          210
Phoenicia
  19 mai 2018
Quelle déception! J'avais beaucoup aimé le tome 1 et le tome 2 est loin de m'avoir autant séduit. Il est vrai qu'une lecture sans cesse interrompue n'aide pas à l'immersion. Pour autant, je pense que dans le cas présent, cela m'aurait surtout permis de le lire plus vite. Ce qui m'a véritablement déplu, c'est que l'on attend une enquête de la fameuse Mary Lester mais d'enquête il n'y eut goutte. Ce qui fait office d'enquête est le récit d'un mendiant surnommé l'Archiduc.
Malgré tout un petit point positif : j'ai pu retrouver avec plaisir cette ambiance des années 1990 en France qui ajoute du charme à ces enquêtes mais c'est tout. J'espère que le tome 3 me plaira davantage.
Challenge multi-défis 2018
Challenge 50 objets
Commenter  J’apprécie          110
KiriHara
  07 juin 2020
« Les diamants de l'Archiduc » est le second épisode de la série Mary Lester de Jean Failler.
Jean Failler est un auteur breton de 80 ans et Mary Lester une jeune policière, bretonne également, qui a vécu plus dMary Lester est mutée à Quimper, ville qu'elle connaît bien. Mais le commissaire est en vacances et son adjoint ne semble pas déterminé à donner des responsabilités à la jeune femme.
Aussi, Mary Lester a tout son temps pour elle. Elle flâne et croise, à la terrasse d'un café, un bien étrange personnage : un SDF surnommé l'Archiduc, qui, sous des dehors rustes, fait montre d'une certaine classe et d'une grande éducation.
Mais là ne s'arrête pas l'étrangeté du bonhomme. Régulièrement, il fait exprès de se faire pincer par la policer pour se retrouver au ballon.
Étonnée et n'ayant rien d'autre à faire, Mary Lester va chercher à percer ce mystère...
J'avais dit après lecture du premier épisode qu'il me semblait que cette série n'était pas du genre à être un coup de coeur immédiat (du moins, pas chez moi), mais plutôt de celles qui vous accrochent petit à petit au fil des lectures.
Ce second épisode semble confirmer mon pressentiment, car, bien qu'il n'y ait ici aucune enquête, que le rythme soit lent, la lecture est, elle, bien plaisante.
Car, l'atmosphère s'affirme en même temps que l'héroïne et le style de l'auteur.
Il y a un peu de Simenon dans cette atmosphère (toute proportion gardée) du moins, un même sens du placement, de la lenteur et du fait que l'héroïne, tout comme le célèbre commissaire à la pipe, semble doué pour se focaliser sur des détails anodins, mais qui la conduisent à bon port.
Alors, certes, ce court roman policier qui, au lieu de proposer de l'investigation, se contente de suivre Mary Lester cherchant à faire se confesser l'Archiduc pour connaître les méandres d'un crime, peut déconcerter, voire, lasser certains lecteurs, mais je dois avouer que j'ai plutôt été conquis malgré le manque d'enquête à proprement parler, ou, peut-être, grâce à ce manque, allez savoir.
Toujours est-il que la relation se nouant entre la policière et le SDF est plutôt intéressante à suivre et que les deux personnages sont bien campés et suffisamment complexes pour que l'intérêt demeure. le crime dont il est question dans la confession devient alors anecdotique et unique prétexte au rapprochement entre l'une et l'autre. La première qui a besoin de comprendre et de savoir. le second qui a besoin de se confesser pour se décharger d'un poids ou pour devenir un centre d'intérêt pour quelqu'un, ne plus être un « invisible » comme le sont les SDF usuellement aux yeux des passants.
Au final, une deuxième enquête (qui n'en est pas une), mais qui donne envie de poursuivre la série.e 50 enquêtes jusqu'à présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Oliphant
  22 juin 2015
Une enquête policière qui change de ce que j'ai pu lire dernièrement dans le genre, ici il est question d'un braquage assez mystérieux, tout comme les personnages (l'un d'entre eux est atteint de lycanthropie...). L'inspectrice, Mary Lester, est attachante, elle débarque tout juste à Quimper, nous fait faire un petit tour de la ville et nous fait part de ses doutes sur la place d'une femme dans un petit commissariat assez masculin.
Une lecture sympathique pour qui veut lire une enquête se déroulant en Bretagne.
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gouelangouelan   02 juin 2015
- Dans la police, c'est comme à la pêche...
Brendan se mit à rigoler [...]
- Vous avez de ces comparaisons !
- C'est vrai , dit Mary mi-vexée. Laissez-moi vous expliquer : un dossier, c'est comme une pierre sur la grève à marée basse.[...]
- Ce que je veux dire, c'est que, quand vous ouvrez un de ces dossiers, c'est comme quand vous soulevez une pierre sur la grève, quelque fois il y a un gros crabe dessous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
gouelangouelan   02 juin 2015
De rares voitures passaient, dans un chuintement de pneumatiques sur la chaussée mouillée, traînant dans leur sillage le reflet sanglant de leurs feux rouges sur l'asphalte luisant de noir.
Commenter  J’apprécie          40
gouelangouelan   03 juin 2015
Le soleil était encore chaud, et sous ses pas, le sable meuble s'enfonçait avec des crissements d'étoffe déchirée.
Commenter  J’apprécie          50
PchabannesPchabannes   30 octobre 2011
“C’était avenant comme un caveau de famille, et il y faisait un tout petit peu plus froid.”
Commenter  J’apprécie          20

Video de Jean Failler (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2370 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..