AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782907572156
291 pages
Éditeur : Palémon (30/11/-1)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Deux meurtres dans un étrange manoir, ça bouscule. Ancienne malédiction ou vrais secrets de famille ?Il y a, au c?ur de l'Argoat, la Bretagne des bois par opposition à l'Armor, celle de la mer, un étrange château de briques rouges qui semble avoir été construit au prix d'un pacte avec la Diable.C'est dans ces montagnes Noires qui savent au gré du temps, être enchanteresses ou lugubres comme l'enfer, que Mary Lester vient enquêter sur la mort violente d'un conférenc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
KiriHara
  07 juin 2020
« le manoir écarlate » est le 5e épisode de la série « Les enquêtes de Mary Lester », développée par Jean Failler.
Jean Failler est un auteur breton né en 1940 qui a écrit quelques romans historiques, une série jeunesse, mais qui a consacré principalement sa plume à conter les aventures de Mary Lester, une jeune policière travaillant en Bretagne et souvent dépêchée dans diverses villes de la région.
Un conférencier est mystérieusement assassiné à la sortie d'un gigantesque château, fierté de la commune. Trois balles groupées en pleine poitrine.
Mary Lester, sur la demande d'un élu, est dépêchée sur place pour enquêter. Elle va faire équipe avec la gendarmerie.
Mais tout est étrange, dans ce crime, tant la mise en scène dans laquelle a été retrouvé le corps que ces trois balles tirées par trois armes différentes, que le château, lui-même, que son gardien...
Et, comme le château est le lieu d'un salon littéraire, on peut craindre de nouvelles victimes...
Autre lieu, autre monde, autres moeurs, Jean Failler s'amuse à faire découvrir sa région, mais également les différentes strates de la société à travers les enquêtes de son héroïne.
Après s'être épanché sur les SDF, les chasseurs, les notables, les pêcheurs, c'est autour des écrivains maintenant.
Autant le dire tout de suite, Jean Failler n'épargne pas ses confrères à travers les portraits des écrivains qu'il met en avant. Que ce soit le conférencier que l'écrivain vedette de la région ou bien celui remportant le prix décerné lors du récit, tous font montre d'un orgueil, d'une prétention et d'un snobisme détestables avec, comme chef de file, la vedette de la plume qui se révèle un être détestable et cynique.
Si les lieux et le milieu changent, l'héroïne, elle aussi, semble évoluer.
En effet, on la découvre plus sûre d'elle, mais surtout plus impertinente que lors des précédents épisodes. Trop ? Peut-être tant le changement semble radical.
Est-ce un changement durable, il faudra lire les épisodes suivants pour s'en assurer.
Pour ce qui est de l'intrigue, si le mystère entourant les morts est plutôt intéressant, sa résolution peut se révéler un peu décevante (notamment pour les trois armes).
Pour autant, l'histoire est plutôt mouvementée, rythmée, dénuée de temps mort pour assurer un bon moment de lecture.
Notons quelques moments d'humour, pour agrémenter le tout.
Au final, un épisode plaisant, mais surprenant par le changement de caractère de l'héroïne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mimi6231
  26 mars 2020
Une série que j'aime beaucoup car elle m'évoque des lieux que je connais, le personnage principal est simple, à l'opposé des inspecteurs torturés que l'on retrouve dans d'autres ouvrages (ce qui n'est nullement une critique), une lecture aisé, fluide.
L'auteur n'a aucune prétention autre que celle de distraire et en cela il réussit tout à fait.
Les intrigues tiennent la route. C'est une promenade dans des milieux spécifiques à cette région, somme toute assez courants mais aux activités en relation avec les lieux.
Je serais tenté de dire que c'est une sorte de club des cinq pour adultes mais si pour certains cela a un côté négatif, pour moi c'est tout le contraire, c'est le plaisir de s'isoler un peu dans un monde où, certes, on trouve des méchants, mais où, pour le reste, c'est paisible.
C'est cet ensemble que j'apprécie. Cela n'a rien à voir avec les thrillers, je conçois que l'on puisse ne pas aimer mais je trouve très déplacé des propos qui dénigrent, d'autant plus que sur le plan de l'écriture, la langue n'est nullement maltraitée.
Je ne lis pas que cela mais de temps à autre, j'aime, à tel point que j'ai quasiment lu l'ensemble de la collection, comme une respiration au milieu d'écrits parfois prétentieux et d'un monde bien noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tana77
  25 août 2014
Quel beau cadre que le château de Trévarez pour une nouvelle enquête de Mary Lester!
Les croyances anciennes se mêlent à la tragique histoire de ce domaine qui tente de retrouver son aura passée grâce aux expositions.
Oui mais voilà....les rancoeurs enfouies vont ressurgir et Mary devra une fois encore comprendre les desseins cachés et se faire entendre envers et contre tous.
Commenter  J’apprécie          40
Sharon
  20 mars 2012
Dans ce cinquième volume de ses enquêtes (je ne les lis pas dans l'ordre mais selon que je parviens à les trouver), Mary Lester se trouve plongée dans le milieu des écrivains et de la conservation du patrimoine, en l'occurrence ce manoir sur lequel plane bien des légendes.
Ce milieu n'est pas très tendre, et l'organisatrice du festival, en plus de lutter contre les éléments et un tueur mystérieux qui rôde, doit arbitrer une bataille d'égo pas piquée des hannetons et une gloire littéraire prompte à monter des coups médiatiques.
Mary Lester ne doit pas seulement enquêter, elle doit aussi s'imposer face à un gardien véritable maître du domaine, nostalgique d'un temps passé quasi-monarchique et d'autorités qui jugent qu'elle n'a pas l'envergure nécessaire face aux célébrités littéraires qu'elle se doit de protéger.
Mary trouvera des appuis, heureusement. Elle découvrira aussi l'identité du coupable, et mettra à jour non une légende, mais un secret de famille qui nous renvoie à la guerre d'Indochine.
Je ne me lasse pas de ses enquêtes et je lirai sans doute un autre volume courant octobre.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zembla
  21 mars 2012
Un conférencier est retrouvé assassiné dans le château de Trévarez dans le Morbihan. Meurtre rituel ? Beaucoup de choses le font penser . Mary Lester est envoyé là bas pour essayer de tirer tout cela au clair et de trouver, avec l'aide de la gendarmerie, le coupable.

Mon deuxième Mary Lester, le cinquième de la série (je ne les lis pas dans l'ordre de la série mais dans celui où on me les prête). C'est toujours avec beaucoup de plaisir que l'on suit les aventures de Mary Lester et ses démêles avec l'autorité. le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle ne manque pas de caractère et que le duo qu'elle forme avec l'adjudant-chef Merrien est réussi et intéressant a suivre. L'intrigue policière est très classique mais la résolution m'a paru un peu trop rapide et "miraculeuse" comme ci l'intérêt du livre ne résidait pas dans l'enquête mais plutôt dans la description des personnages secondaires et des écrivains. L'auteur profite de cet épisode pour parler du milieu littéraire et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'en fait pas un portrait très flatteur, il le dépeint plutôt comme un nid de serpent.
Un épisode plaisant a lire même si l'intrigue policière pêche un peu. Ma note 6.5/10.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   22 mai 2013
Foutu salaud, pouvait pas aller se noyer ailleurs ? C’est pourtant point les endroits qui manquent ! Même crevé, faut que ça fasse chier l'monde !
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean Failler (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1943 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre