AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782322088584
320 pages
Books on Demand (18/06/2018)
4.64/5   11 notes
Résumé :
Cette Édition spéciale regroupe les trois recueils de nouvelles de Corinne Falbet-Desmoulin: Singulières, Insolites et Atypiques. Les femmes, l'amour et l'amitié, la famille, sont les thèmes abordés, dans une écriture fluide et sensible, où la poésie, l'amour de la nature et la sensualité ont toujours leur place... ainsi que la surprise!
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,64

sur 11 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Les trois recueils de nouvelles Singulières, Insolites et Atypiques, avec leurs couvertures évoquant un univers très onirique, semi-adolescent, semi-naïf, semi-malicieux, créent des attentes fortes quant à leur contenu : on est sûr qu'on va lire des nouvelles dépeignant des personnages féminins qu'on espère forts, qu'on restera dans un monde "feel-good", et qu'on y retrouvera toujours une grande fraîcheur de regard.

C'est assez largement le cas. Sentiment amoureux, amitié, lien aux enfants, mais aussi aux animaux domestiques et aux objets familiers, forment le socle de la plupart des nouvelles. Elles font rêver, sourire, elles détendent, elles nous font voyager dans de petites tranches de vie ou au contraire suivre des fils longs qui se dénouent. Ce sont des textes dont on ne ressort pas avec un sentiment de malaise, ni de remise en cause : il s'agit plutôt d'une chronique douce-amère de quotidiens et de destins où il y a des failles, mais où ces failles permettent aux personnages de se relever. Les amateurs de feel-good peuvent donc se lancer sans hésiter dans cette lecture.

Je n'en dirais rien de plus si elles ne sortaient jamais de cet univers feel-good. Mais mon intérêt a été véritablement éveillé par deux types de nouvelles un peu différentes.

Dans "Désir d'écrire", du recueil "Singulières", on assiste à l'irruption brutale de sentiments plus dérangeants, plus difficiles à dire de front, surtout quand on est soi-même écrivain. Des sentiments autour du narcissisme, autour de ce qui est en jeu de sa personne profonde quand on prend la plume. J'ai aimé l'irruption de ce petit supplément de complexité, au moment même où cela met justement tout le recueil en abîme.

Dans d'autres nouvelles comme Chloé, du recueil Insolites, ou encore Belle et rebelle, du recueil Atypiques (et je suis loin d'épuiser la liste), c'est la chute de l'histoire qui est particulièrement bien trouvée. On lit de courts textes en se faisant une idée assez précise de ce qui est en jeu, et la dernière ligne nous apprend que nous nous trompions ou qu'il nous manquait une information capitale qui remet tout en perspective, voire change tout le sens.

Enfin, la nouvelle Le parfum De Claire réunit ces deux qualités : une chute à la fois inattendue, et dérangeante. Dès lors, elle laisse une impression durable de malaise diffus, bouscule le lecteur, tout en l'obligeant à se demander où il met les limites de l'engagement amoureux. On n'est plus du tout dans le feel-good, et c'est la nouvelle qui m'aura le plus marquée.

Au final, voilà trois recueils plus complexes qu'il n'y paraît, avec des textes pour tous les goûts, qui peuvent donc plaire à un public assez large. Somme toute : un beau cadeau à déposer sous un sapin !

Commenter  J’apprécie          384

= Les femmes, l'amour, l'amitié et la famille.=

Cette édition spéciale regroupe trois recueils de nouvelles.

Mais avant de vous parler des nouvelles, je souhaiterai attirer votre attention sur la couverture de la trilogie qui est tout simplement magnifique, originale et invite fortement à l'ouverture de l'ouvrage.

A travers les différentes nouvelles, le lecteur va voyager dans le temps et aussi à dans diverses villes et pays.

Pour mon avis, je vais vous parler de chaque recueil de façon séparer car le lecteur peut les acheter et les lire séparément. Alors c'est parti, suivez-moi et bonne lecture.

Singulières : dans ce recueil, l'autrice va à travers des nouvelles plus ou moins longues aborder, voir explorer l'esprit des femmes à des âges différents, de diverses catégories sociales aussi. Elles pourraient être vous et moi, enfin si vous lecteur êtes une femme !

Des nouvelles écrites avec délicatesse, qui leur donne le don de faire passer les sentiments des personnages aux lecteurs sans difficulté.

Puissance et efficacité seraient les mots, pour moi, qui définiraient ce recueil dont les personnages principaux sont des femmes comme le mentionne le titre Singulières.

‘‘C'est pour cette raison précise que je n'épouserai pas …….en blanc. Je veux revêtir la couleur de mon amour pour lui. le jour du mariage, je porterai la tenue que je suis allée acheter avec maman. J'ai un peu hésité entre robe et tailleur. Finalement, j'ai choisi la petite robe noire.''

Insolites : L'autrice ici, va donner la parole aux hommes, mais est-ce bien eux qui s'expriment… ?

Des nouvelles, dont le dénouement est parfois étonnante qui montrent l'art de Corinne Falbet-Desmoulin de maîtrisé à la perfection de manipuler son lecteur.

Certaines nouvelles prendront la voie de l'imaginaire, ce qui n'est pas pour déplaire, bien au contraire.

Ce recueil est surtout centré sur l'amour, l'amitié et la famille avant tout !

‘‘…… et moi prononçons en même temps la formule. Je la prends par la main, nous nous mettons à courir vers la forêt. Maître ne s'apercevra pas tout de suite de notre disparition. Lorsqu'il nous cherchera, nous aurons déjà pas mal d'avance. Nous les personnages de son roman médiéval.''

Atypiques : Dans ce dernier recueil, dont le titre donne déjà une idée de ce qui attend le lecteur, l'amour fraternel, la famille est toujours présente, comme dans les précédents.

Ici, l'autrice va aborder le thème délicat du handicap. Elle l'aborde d'une manière délicate.

Ce ne sera qu'à la fin que le lecteur prend conscience et est ému, mais sans tomber dans le pathos.

‘‘Bien sûr, elles ont choisi cette heure où la marée est la plus haute. Avec sa myopathie, diagnostiquée à l'âge de douze ans, ……a les jambes si faibles qu'elle ne peut aller seule bien loin. Heureusement, contre le muret l'attend son fauteuil roulant électrique.''

Une autrice qui maîtrise à la perfection l'art de la nouvelle, qui est un art difficile dans la littérature.

Une trilogie qui ne vous laissera pas indifférent et vous fera ressentir mille et une émotions.

Magnifique, délicat, envoûtant, étonnant à consommer sans modération.


Lien : https://livresdeblogue.blogs..
Commenter  J’apprécie          110

ATYPIQUES, de l'auteur Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure .

Bonjour les psychopathes,

Je vais vous faire découvrir un livre avec des petites nouvelles toutes aussi jolie les unes que les autres, magnifiquement bien écrit je m'en suis délecté.

J'ai aimé, c'est toujours aussi bien écrit les mots glisses sur mes lèvres, ce livre se lit avec délices.

Je vous l'ai déjà écrit je ne lis jamais de nouvelles, mais l'auteur Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure a réussi à m'enchanter.

Cette ronde des mots qui chante et danse devant vos yeux ressemble à de la poésie elle vous fera apprécier le style vraiment parfait de Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure.

La force de ces nouvelles réside encore dans ma tête, des histoires aussi

Sublimes, touchantes surprenante avec des chutes inattendues.

L'écriture est simple et très jolie et poétique. Une tendresse particulière dans chaque mot couché sur la feuille, j'adore

À lire absolument il ne faut pas rater de lire ses écrits.

Je remercie l'auteur Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure de sa confiance et d'avoir permit de lire ces nouvelles.

Il sera à côté de du premier livre ''SINGULIÈRE'' qui soit dit en passant est aussi très intéressant.

QUATRIÈME COUVERTURE

"Atypiques" est le troisième recueil de nouvelles de Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure. "Singulières", "Insolites" et "Atypiques" forment une trilogie.

Quinze histoires courtes atypiques, autour du thème de la famille.

Pourquoi Alizée, adolescente rebelle, espère-t-elle qu'un grand vent à l'image de son prénom, l'emporte loin de chez elle? Comment une mystérieuse musique bleue rythme-t-elle la vie de Violette? Quel bonheur imprévu se dessine pour Lou, lors de ses retrouvailles avec son frère? Que pense Thomas, 7 ans et demi, de sa famille recomposée?

Commenter  J’apprécie          50

Une édition spéciale où Corinne regroupe 3 recueils de nouvelles : Singulières, Insolites et Atypiques - mais qui sont également disponibles à l'unité.

Je suis complètement sortie de ma zone de confort et de mes lectures habituelles pour découvrir l'univers de Corinne. Et, ma foi, j'ai adoré ça.

La plume est poétique, drôle, émouvante, efficace, jolie mais surtout féminine et puissante.

L'amour, l'amitié, le pardon côtoie efficacement la poésie, la magie, l'océan, la peinture et la musique.

Des mots colorés et musicaux qui nous font vibrer, nous font nous souvenir. Rire aussi. Pleurer même parfois.

Originale, magnifique... remplie de douceur, une trilogie qui fait du bien au coeur et à l'âme.

Commenter  J’apprécie          80

Je suis complètement sortie de ma zone de confort en lisant ce recueil car je reconnais, bien honteusement, que je ne suis pas une grande lectrice de nouvelles. C'est un genre d'écriture très complexe, très contraignant que je n'apprécie pas à sa juste valeur. Mais ici, j'ai été conquise, séduite, émue, troublée .. Par la beauté du style, la richesse du vocabulaire, la poésie des mots, la musicalité des phrases. Avec beaucoup de délicatesse et de bienveillance, l'auteure aborde des sujets universels et variés : l'amour, la maladie, la mort, les voyages, l'écologie, le handicap, l'écriture, l'art...La place accordée à la musique, à la nature est importante et installe un climat de lecture paisible et serein. Toutefois, certaines chutes sont inattendues et surprenantes voire glaçantes. J'ai donc renoué avec plaisir avec ce genre littéraire et j'ai repensé aux nouvelles de Tatiana de Rosnay, de Roald Dalh, de Yak Rivais et même aux contes De Maupassant ! Petit plus, la beauté et l'originalité de la couverture ! Et dernier conseil, savourez votre lecture; lisez lentement, par petites doses comme on apprécie un bon verre de vin !

Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation

Il vous faudra redevenir humbles, écouter l'espace, les galaxies au lieu de vouloir les domestiquer à tout prix. Reprendre votre juste place d'êtres humains, si insignifiants dans l'infini du Cosmos. Revenir aux valeurs essentielles que vous avez bafouées. Accepter l'existence telle qu'elle est, avec respect, en ouvrant grand vos yeux et vos oreilles. Et réunir vos forces pour garder le cap, rester solidaires coûte que coûte. Ne pas vous isoler. Partager vos connaissances. Il n'y a pas d'autre façon de préserver durablement la vie.

Commenter  J’apprécie          20

Nous avons plongé très vite ensemble dans la couleur noire de l'amour. Pour moi, la plus belle . Celle du mystère, du secret, de l'intimité à deux que je vivais pour la première fois de ma vie. Très proche de celle que l'on peut sentir vibrer dans le silence de la nuit, quand on lève la tête vers le ciel. Une autre dimension, magique, sacrée. Vous devez pouvoir me comprendre vous les voyants, puisque vous affirmez que la nuit est noire.

Commenter  J’apprécie          20

C'est justement l'un de mes objectifs dans cette aventure. Apporter du rêve par mes mots , par l'histoire que j'invente. Permettre aux autres de lâcher prise un moment dans leur quotidien, les faire pénétrer dans un autre univers, celui que j'ai créé et qu'ils y trouvent du plaisir.

Commenter  J’apprécie          20

Il lui a paru évident que le bonheur se cache dans ces petits instants tout simples. Dans ce temps au ralenti, où l'on s'autorise à contempler tranquillement ce qui est là. A ressentir pleinement.

Commenter  J’apprécie          30

J’étais tout juste adolescente lorsque j’ai compris que je préférais les femmes. Mes amies s’extasiaient toutes sur les biceps musclés, les hanches étroites des garçons de notre âge ou un peu plus vieux. Les épaules larges les faisaient fantasmer. Moi, je n’y étais pas complètement insensible, mais je sentais bien que ma prédilection allait vers le corps des filles. Trouvant plus belles les formes épanouies, les courbes des seins, les attaches délicates. Je rêvais de me blottir dans des bras féminins, me fondre dans leur douceur, ne cherchant plus à lutter contre cette attirance qu'à en connaître profondément la cause.

Commenter  J’apprécie          00

Video de Corinne Falbet-Desmoulin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Falbet-Desmoulin
Présentation de la trilogie de nouvelles "Singulières-Insolites-Atypiques" dans l'émission "Parenthèse" de France Art TV (anciennement France Pass TV).
autres livres classés : nouvellesVoir plus





Quiz Voir plus

Façon de parler(2) ... 😋😋

Quelle expression rappelle qu'il faut appeler les choses par leur nom ?

Il faut appeler un chien un chien
Il faut appeler un singe un singe
Il faut appeler un lion un lion
Il faut appeler un chat un chat

12 questions
49 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , argot , expressionsCréer un quiz sur ce livre