AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782322078929
148 pages
Éditeur : Books on Demand (04/07/2016)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Quinze petites histoires singulières de femmes.Que cherche Luisa à travers tous ses amants ? De quelle façon Marie devient-elle malgré elle une ?uvre d'art ? Comment accepter que son propre mari aime deux femmes à la fois ? Pourquoi le voisin de Maëva disparaît-il brusquement? Quel est le fantasme inavouable de Lucile ? L'incroyable trahison de Marianne ?À travers le suspense de ces quinze nouvelles, apparaissent bien souvent de graves problèmes psychologiques. Des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Soukiang
  20 septembre 2018
Quel que soit le genre de littérature, un roman ou un collectif d'histoires courtes, vous attendez d'abord de prendre du plaisir, de passer un moment savoureux, de quitter votre enveloppe corporelle le temps de parcourir toutes les lignes jusqu'au mot FIN, de partager et de suivre une histoire, l'empathie que les personnages voudront bien vous faire pénétrer dans les tréfonds de votre esprit, c'est un ensemble orchestré qui va aboutir qui à la chute, qui le détail qui fera toute la différence, le twist, les surprises se succédant avant le rebondissement, le dénouement, la montée exponentielle d'un suspense, l'adréanaline qui fouettera votre cerveau, cet instant de vide ou de stupeur qui en résultera, vous saurez alors qu'il vous faudra un peu de temps pour vous retourner, retomber dans votre réalité et sur ses deux pieds si possible, parfois plusieurs minutes seront nécessaires voire plus.
Encaisser, digérer, vous remettre de vos émotions ou de vos angoisses, l'âme humaine apprend des erreurs et des épreuves, au fil du temps, des expériences et des rencontres, loin d'une mécanisme bien huilée, elle doit composer avec ses forces et ses fragilités, les blessures secrètes que l'on dissimule au regard des autres, les failles existentielles qui peuvent profondément affecter tout un chacun, la vie est une représentation théâtrale avec ses épisodes heureux comme tragiques, vivre et mourir, le jour et la nuit, deux phases qui inlassablement se poursuivent, il existe alors cette singularité qui donne tout le piment de l'existence, le sel de la terre, des raisons d'espérer, cette intervalle particulière qui peut faire basculer des destinées entières vers le bonheur absolu comme du précipice ...
Quand vous abordez la lecture d'une nouvelle, le temps joue en défaveur des personnages comme pour vous-même, il faut embrasser tout un pan d'univers en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ces nouvelles composant le recueil de Singulières vous toucheront, vous frapperont par leur percutante résonance, l'auteure frappe fort avec cette symphonie en 15 variations comme autant de thématiques universelles, rien ne vous sera épagné, de la naissance à la mort, de la vie sous toutes ses coutures, dans les moeurs contemporains des sociétés modernes comme ceux des pays les plus éloignés, inutile de faire ressortir une nouvelle du lot, il y a toujours quelque chose à extraire de la moëlle et qui nous fait ressembler ou rapprocher de chaque personnage de chaque texte, que l'on ait déjà vécu une situation similaire ou par personne interposée, dans la famille comme dans l'entourage amical ou professionnel, l'absent de l'autre, la trahison, l'amitié, la transmission par la voie de la sagesse, l'amour qui se conjuge avec un grand A, les regrets, le deuil, la solitude, la jalousie, le désir charnel, la culpabilité, la maladie, les couleurs de la vie prennent alors l'apparence d'une mosaïque empruntant les chemins de la vérité et du mensonge, l'euphorie contagieuse pour contenir tous ses sentiments.
Dans certains cas, il ne s'agit plus de réfréner ses ardeurs mais de laisser la vie prendre la main sur le destin de certaines personnes, l'envie et la volonté ne suffisent plus, il faut alors juste limiter les dégâts, proposer une solution de repli, l'art est souvent le reflet de la beauté, de la marque singulière de l'artiste à son apogée, l'empreinte immortalisée censée modeler et remodeler suivant une vision toute personnelle et d'une dimension hautement symbolique, l'abstrait et le réalisme, s'interroger sur les états d'âme, sur sa fonction de rejeter toutes les convenances ou les théories les plus usitées, dans la philosophie de la vie, chacun cherche à s'accomplir, à se donner les moyens de laisser une trace de son existence, de son amour, la juxtaposition de toutes les nouvelles créé un ensemble homogène et d'une grande réflexion à méditer, à distinguer le réel et l'imaginaire, la liberté d'être et de penser chacun dans les péripéties qui attendent tous les personnages isolés ou en lutte avec leur démon intérieur, les influences extérieures.
Dans les frontières de l'imaginaire, dans les prismes de la réalité de tous les dangers, tous les champs des possibles demeurent. Singulières, assurément toutes les femmes de ces nouvelles le sont, dans leur combat quotidien, dans leur dure labeur à joindre les deux bouts, à prendre leur envol, à affirmer leur indépendance, à prier pour l'amour du prochain, tour à tour aimante, trompée, aigrie, révoltée, amoureuse, passionnée, rancunière, rêveuse, complice, dans la joie comme pour les peines de coeur, je vous invite à cette inoubliable valse de la vie et de tous ses contrastes, des séquences à huis-clos pour renforcer la proximité et le silence des sentiments contrariés, en mode accéléré pour ne pas vous laisser une minute à cogiter, une lecture qui agit comme une ode à la femme, à sa vision du monde.
Première découverte d'une plume magnifique, l'art et la manière de pénétrer au plus profond du coeur du siège de toutes les émotions, la forme narrative des nouvelles donnant ainsi cette touche finale de les relier toutes pour sceller définitivement le regard invisible de toutes les héroïnes dans le grand tourbillon de la vie, de toutes les apparences et de toutes les espérances, à la recherche du temps perdu (pour citer Proust), donner un sens de la vie, à la recherche de l'âme-soeur, à la recherche de l'amour ...
Edité chez BoD, Book on Demand, un premier recueil très séduisant avec Singulières (2016), l'auteure s'est lancée dans l'écriture de nouvelles dont certaines ont été primées lors de concours, j'ai adoré chacun des textes courts mais intenses, un très bon moment de lecture pour un plaisir démultiplié par quinze, il est à préciser que c'est le premier d'un tryptique avec ses consoeurs Insolites (2017) et Atypiques (2018).
Talentueuse, une plume qui sait magnifier et dresser des portraits alternant intimité, sensibilité féminine et émotions !!!
Je remercie Corinne Falbet-Desmoulin pour m'avoir permis cette très belle découverte, les recueils de nouvelles font désormais partis de mes lectures de prédilection, que vous ayez peu de temps ou entre deux romans, elles permettent d'assouvir et de vibrer aux sons des mots pour continuer à apprécier et à comprendre la vie par le biais de la littérature, à prendre du plaisir à se laisser embarquer dans des histoires .. singulières.
❤️
Singulières de Corinne Falbet-Desmoulin est un recueil de nouvelles magnifiques, une ode à la femme d'aujourd'hui !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mumuboc
  19 février 2019
15 nouvelles, voilà ce qu'il y a à l'intérieur…. 15 nouvelles féminines, très féminines. qui évoquent des situations de femmes, des aventures, des sensations, des sentiments. Oui 15 nouvelles très imprégnées de la région de l'auteure, la région bordelaise et l'île de Ré et plus précisément Ars-en-Ré qui reviennent dans beaucoup d'entre elles.
Corinne Falbet-Desmoulins laisse apparaître à travers ces petites histoires une sensibilité à fleur de peau, un amour de la nature, des paysages mais surtout une habilité pour, en quelques pages, installer une narration, un climat, une ambiance.
Il est question d'amour, de sensualité, de liens amoureux ou familiaux, de deuil, de mystère dans ces petites nouvelles et j'ai été parfois surprise, émue, bouleversée par ces narrations tout en finesse, ce sont des tranches de vie faisant parfois écho à nos propres existences, à nos propres vécus.
J'ai particulièrement aimé :
L'amoureuse : inattendue et surprenante
Oeuvre d'art (en relation avec la couverture) : très sensuelle et originale,
Désir d'écrire : en tant que lectrice passionnée cette introspection sur le désir, le besoin d'écriture m'a interpellée :
Pour moi, c'est bien plus facile que de parler. Sur le papier, les mots m'obéissent mieux. Ils connaissent parfaitement le chemin de mon cerveau jusqu'à mes doigts. Ils y courent comme sur un sentier tout tracé, des milliers de fois emprunté. Aucune rocaille dans la voix pour en gêner le flux.(p58)
L'abuelita : très touchante sur les liens familiaux
Le monde de Christina : inspirée d'un tableau de Andrew Wyeth (je l'ai tellement aimé que je suis allée voir sur Google le tableau). J'aime moi aussi me faire des « films » quand un tableau me touche.
Merci Papa : parce qu'elle rejoint une de mes convictions….
J'aime dans un récit être surprise, que seul l'auteur(e) sache où il m'emmène, que lui seul soit le maître du jeu et c'est ce que réussit Corinne Falbet-Desmoulins à travers certaines de ses nouvelles.
On peut retrouver dans les différents portraits, tous différents, tous singuliers, des situations, des sentiments que nous avons vécus, ressentis ou rêvés suivant nos parcours de vie mais tous si féminins.
C'est agréable à lire, on peut le picorer, s'évader et y revenir. Je l'ai lu d'une traite, curieuse à chaque nouveau texte de découvrir l'univers où l'auteure allait m'entraîner, m'installer, poser ses mots.
Il y a, enfin c'est mon ressenti, beaucoup d'elle dans ces récits : sûrement des souvenirs, des rêves, des sentiments comme toutes les femmes peuvent avoir…..
Lien : https://mumudanslebocage.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
AlouquaLecture
  02 septembre 2018
Comme pour n'importe quel recueil que je découvre, il y a certaines nouvelles que j'adore, d'autre moins, mais dans l'ensemble, j'ai passé un très agréable moment à découvrir la plume de Corinne Falbet-Desmoulin.
Chacune des femmes présentes dans ce recueil a sa propre personnalité, sa propre manière de voir et envisager la vie. Certaines de ces femmes sont attachantes, d'autres un peu moins. Ce que j'ai le plus aimé avec ce recueil de Corinne, c'est que chacune des histoires présentes sera perçue différemment selon l'humeur du lecteur. Les sujets abordés par l'auteure ne sont pas forcément léger, mais sont tous bien écrit, avec des textes faciles à lire. Certains personnages sont plus travaillés que d'autres, c'est un grand patchwork d'émotions et de sensations. Des morceaux de vie, un peu comme une fenêtre ouverte par laquelle le passant regarderait évoluer les habitants qui se trouvent à l'intérieur.
Un point franchement appréciable dans ce livre, c'est que je n'ai pas eu l'impression de lire de la fiction, mais bien de rencontrer des personnes réelles, des femmes que j'aurais pu croiser à n'importe quel moment de ma vie. Ce recueil porte tellement bien son titre, car oui, il nous permet de faire la connaissance de femmes vraiment Singulières, des femmes que l'on apprend à connaître en très peu de temps, des femmes que l'on apprécie, ou pas, mais chacune avec sa personnalité, son vécu, son mental. le niveau psychologique est assez bien travaillé aussi je trouve, sans pour autant rendre les personnages trop complexes.
En arrivant à la dernière page, je me suis dit que si ce recueil contenait quinze autres nouvelles, cela n'aurait été que meilleur. Lorsque je l'ai refermé, j'ai eu envie de le recommencer, de redécouvrir à nouveau chacune des femmes présentes, de voir si je ressentirais la même chose, ou si je les aurait appréhendée différemment. Mais je suis certaine que je le relirai un de ces jours prochains, je vais laisser passer un peu de temps afin que ce soit une réelle redécouverte et non une simple relecture.
Pour faire un avis très bref, je dirais simplement que c'est un recueil à découvrir, à savourer, à dévorer, à lire et relire, un livre dont le lecteur ne se lasse pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mhfasquel
  20 août 2019
Un grand merci à Corinne pour ce beau cadeau et la dédicace ! Je suis ravie de retrouver sa plume ! Des nouvelles courtes et intenses comme je les aime. Les thématiques sont nombreuses et très bien amenées : la trahison, l'amour, l'amitié, la culpabilité, la maladie, le deuil… et toutes sont très féminines et bien « singulières » ! Des textes poétiques, sensibles et fins. La fin de « L'amoureuse » est une chute très intéressante, qui nous fait réagir, qui peut choquer, mais l'on peut comprendre l'héroïne en fin de compte, sa façon de penser, ses désirs...
Un extrait de « Merci Papa » qui m'a particulièrement touchée : « Pour moi Charlotte, l'échec n'existe pas. Dans la vie, il n'y a que des expériences. Des bonnes et des moins bonnes. Un jour, tu comprendras que toutes ont leur raison d'être. Même les plus dures, celles que l'on juge parfois cruelles et injustes. Tu pourras toujours en tirer des leçons et parfois, si tu exerces patiemment tes yeux, apercevoir un petit quelque chose qui brille d'un éclat incomparable au coeur même des épreuves. J'appelle ça un diamant d'évolution, que tu n'aurais jamais approché sans elles. »
Une mention spéciale pour la superbe couverture !
Merci encore Corinne pour ce superbe recueil que je recommande sans hésitation !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sblly
  11 janvier 2019
Un petit recueil de nouvelles , pour découvrir des femmes singulières, des petites histoires étonnantes, sensibles, poétiques.
La couverture du livre est juste magnifique.
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mumubocmumuboc   19 février 2019
Pour moi, c'est bien plus facile que de parler. Sur le papier, les mots m'obéissent mieux. Ils connaissent parfaitement le chemin de mon cerveau jusqu'à mes doigts. Ils y courent comme sur un sentier tout tracé, des milliers de fois emprunté. Aucune rocaille dans la voix pour en gêner le flux.(p58)
Commenter  J’apprécie          60
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Un titre = un auteur

Si je vous dis "Histoires extraordinaires"

Edgar Allan Poe
Honoré de Balzac
Agatha Christie

7 questions
8343 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre