AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207045763X
Éditeur : Gallimard (12/02/2015)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
À l'aube du 28 décembre 1908, un tremblement de terre efface de la carte Messine, l'une des plus belles villes d'Italie. Pourtant, quatre mois plus tôt, alors que la fête de l'Assomption est célébrée avec ferveur et enthousiasme, rien ne semble pouvoir ébranler la ville. Les enfants du peuple y sont élevés dans le respect d'une aristocratie toute-puissante, qu'incarne avec morgue la famille Torielli ; quant aux clans mafieux, ils se partagent paisiblement les extors... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ivredelivres
  13 février 2014
un polar ? un roman historique ? un roman catastrophe ?
J'hésite à définir ce livre, un peu de tout ça et bien que le livre oscille entre plusieurs genres l'auteur est parvenu à en faire un bon livre, avec un vrai suspense, des personnages hauts en couleurs et l'omniprésence d'une ville destinée à s'effondrer lors d'un séisme tristement célèbre.
Vous allez être content, en plein hiver direction la Sicile et plus précisément Messine sous le soleil d'août.
C'est fête dans Messine en ce 15 août jour de la Vara qui attire la foule. Pendant que la population hurle « Viva Maria » une jeune fille est assassinée, Catarina Spadaro travaillait chez un notable de la ville le Baron Torielli très porté sur les demoiselles et le jeu.
L'affaire est confiée au lieutenant Marco Valerio Sestili et va très vite remuer la boue, la suspicion, bref l'affaire fait du bruit. le procureur n'est-il pas d'ailleurs un ami proche du Baron Torielli qu'il protège plus ou moins...
Mais l'affaire ne s'arrête pas là, un truand est lui aussi assassiner, ah là ça sent la Mafia ce qui ne surprend pas en Sicile.
Bientôt ce n'est plus un suspect mais une ribambelle qui vont donner du fil à retordre à Sestili : Rosario Mantineo le fils du boulanger, et Ignazio Curro qui revient à Messine après avoir fait fortune en Amérique. D'autant que le pauvre lieutenant doit aussi penser à sa femme enceinte que la chaleur fatigue, à ses soucis policiers s'ajoutent des tracas personnels.

Les puissants et les riches, le jeu et les femmes, les passions cachées, la vengeance, la prostitution, la corruption voilà la trame du roman mais ce qui en fait un roman original c'est que l'auteur distille savamment un sentiment d'oppression, en décembre la ville sera rayée de la carte.
Et quand le Sirroco se met à souffler les habitants pensent le « phénomène n'était pas rare, mais, d'après les anciens, il annonçait toujours des malheurs… » la ville ignore son destin mais nous lecteur nous savons et nous nous interrogeons : les crimes seront-ils élucidés avant le séisme, les coupables seront-ils parmi les victimes ? le temps est suspendu.

Mario Falcone mène parfaitement son récit. C'est avant tout une bonne histoire bien racontée, riche en rebondissements, les personnages sont complexes. Et le premier de ces personnages c'est la ville, ses églises, ses jardins, ses ruelles, une fresque colorée qui va bientôt être un amas de ruines.
Vous sentez que j'ai bien aimé ce roman et que je vous le recommande.
Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Bazart
  16 mars 2015
Premier roman d'un scénariste de télévision italien, Mario Falcone, cette aube Noire, sorti en poche chez Folio Policier est à cheval sur plusieurs genres différents : l'intrigue policière évidemment ( puisqu'il y est questions de plusieurs meurtres à résoudre), mais aussi le roman historique ( l'intrigue se déroule au tout début du XXèsiècle), et également, plus étrangement du livre catastrophe : en effet dans la seconde partie du roman, un terrible tremblement de terre va effacer de la carte Messine, l'une des plus belles villes d'Italie.
Une ville de Messine qui constitue d'ailleurs un personnage à part entière du livre de Falcone, fière et énigmatique avant même que ne survienne la catastrophe, et celle ci scellera à jamais le destin des personnages.
Si on se perd parfois dans les méandres d'une intrigue parfois complexe et de personnages un peu trop nombreux, on sent la patte du scénariste qui arrive à ne jamais perdre le fil de son intrigue et rendre cette aube Noire captivante jusqu'au bout... on va pas mal parler polars dans les prochains jours et semaines, et celui ci, sorti distraitement en France, vaut assurément le coup...
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
kathel
  08 février 2016
L'aube noire est tout à fait le genre de polar, ou roman noir, que je cherche habituellement et qui n'est pas si facile à trouver. Un polar ayant une construction solide, un arrière-plan historique, géographique ou social (ou tout à la fois) réaliste, ne s'égarant pas dans des scènes de violence inutiles, et dépourvu d'invraisemblances… Dans ce cas, le décor très bien planté contient de plus un élément de tragédie qu'une personne connaissant bien l'histoire de la Sicile aurait deviné avant moi, et que je ne vous révélerai pas, pour peu que vous n'ayez jamais lu la quatrième de couverture. Oui, je vous choie, je vous bichonne côté surprises, croyez-le !
Sur quatre ou cinq mois, d'août à septembre 1908, le roman suit un bon nombre de personnages, et trace un tableau vivant de la ville sicilienne de Messine au début du XXème siècle. le lieutenant de carabiniers Marco Sestili mène l'enquête sur la mort d'une jeune fille, survenue lors d'une fête populaire qui anime toute la ville, et il n'hésite pas à fouiner du côté de la puissante famille Torielli, les employeurs de la jeune fille. Puis se succèdent ce qui semblent être des règlements de compte entre différents clans de la mafia. Marco est pratiquement le seul à essayer d'y voir un lien avec la première affaire, et à vouloir pousser plus loin.
Ce roman possède vraiment beaucoup de qualités, il dépeint tout ce petit monde de manière expressive et juste. Les décors varient souvent, du palazzo à la maison close, du petit restaurant au cercle de jeu. Malgré le nombre de personnages, le roman reste parfaitement clair, et facile à suivre pour le lecteur, en lui laissant une petite longueur d'avance.
[...]
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Catelle
  06 avril 2015
un livre prenant, qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaPresse   13 mai 2013
L'aube noire de Mario Falcone est un récit captivant qui tient à la fois du polar d'enquête classique, du récit historique et de la fresque sociale.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   15 mars 2015
« A l’approche de novembre, le mauvais temps arriva. La pluie se mit à tomber, mêlée d’un sable qui venait directement du Sahara. Quand elle cessa, remplacée par un sirocco tiède, une patine rougeâtre s’était déposée partout comme du sucre glace sur un gâteau… un tel phénomène n’était pas rare, mais, d’après les anciens, il annonçait toujours des malheurs… "
Commenter  J’apprécie          130
BazartBazart   15 mars 2015
« une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze… la première secousse, terrible, dure trente et une secondes. Une éternité, qui transforme une ville de presque cent vingt mille habitants en un immense cimetière à ciel ouvert »
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : Sicile (Italie)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
545 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre