AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290157398
Éditeur : J'ai Lu (29/04/2020)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Le dîner est servi… Une tête de cochon sanglante dans le lit du juge Moratschek mène Franz Eberhofer sur la piste d’un dangereux psychopathe. Les exploits d’Hannibal Lecter ne sont rien à côté de ceux du Dr Küstner qui sévit à Niederkaltenkirchen. Il s’est échappé de prison et l’heure de la vengeance contre le juge qui l’a mis à l’ombre a sonné. De quoi plonger le commissaire Eberhofer dans une véritable détresse existentielle. Déjà que sa chère Susi s'est enfuie en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  04 août 2020
Je serai brève : rien ne va pas dans la vie du commissaire Franz Eberhofer, rien. Enfin, presque rien parce qu'il a tout de même une satisfaction personnelle intense : sa nièce Ushi, dite « Sushi » ou « Pif-de-nain » en référence au nom d'une célèbre poupée allemande, l'adore. Il a aussi les promenades avec son chien, mais sinon, j'insiste, rien ne va. Dans le tome précédent, la belle Susie (à qui, avec un manque de tact absolu, Franz avait parlé de la cellulite qu'il voyait sur ses cuisses) était partie en vacances en Italie. Vous savez quoi ? Eh bien, elle y est restée, pour travailler (hum, hum), en compagnie d'un bel italien (re hum hum) et l'ambiance au commissariat s'en ressent énormément. Ce n'est rien de le dire, il faut le subir. Comme si cela ne suffisait pas – travailler dans une ambiance morose, avec un café dégueulasse, est hautement pénible – voilà qu'un psychopathe s'évade et menace le juge qui l'a fait mettre en prison. Les menaces ne sont pas prises au sérieux par la police – sauf par Franz Eberhofer, nanmého, il connaît son métier ! le tout est de réussir à mettre la main sur ce tueur qui prend un malin plaisir à les narguer. D'ailleurs, au vue du nombre de fois où il leur a filé entre les doigts, on peut se demander s'il avait vraiment l'intention de dégommer le juge, ou simplement de jouer avec leurs nerfs.
Le clou de l'intrigue ? le voyage en Italie ! Rien à voir avec une quelconque volonté de découvrir ce beau pays. Non, un seul mot d'ordre : il faut ramener Susie à la maison, au commissariat, sinon… Sinon le commissaire Eberhofer est prié de rester dehors, parce que son bureau est en rénovation/en train d'être désinfecté/rénové et désinfecté. La durée des travaux à caractère désinfectant ? Jusqu'au retour de Susie ! Jamais une date n'a été donnée de manière aussi précise ! le lecteur découvrira ainsi à quel point Susie manie le fer à repasser avec précision. Non, Eberhofer n'est pas parti tout seul en Italie, ils sont presque tous partis avec lui. La mission « il faut ramener Susie » est tout de même une mission très importante, non ? le psychopathe ? A ce moment du récit, il a pu attendre un peu. Puis, il faut vraiment hiérarchiser ses priorités, et même si la vie du juge et celle de sa femme est en jeu, le prisonnier semble, pour une fois, être loin. Puis (bis), franchement, quand un prisonnier s'évade, il devrait logiquement penser à partir le plus loin possible. Certains psychopathes manquent franchement de logique !
Il en est d'autres qui manquent de logique, mais ceci est une autre histoire, que j'espère bientôt traduite en français : une demi-douzaine d'autres volumes des enquêtes du commissaire Eberhofer sis à NiederKaltenkircher nous attend !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          84
Zazaboum
  15 avril 2020
Suite des aventures du Commissaire Eberhofer, eh oui il a pris du grade ! Mais ça ne lui empêche en rien de continuer à enquêter à sa façon et ça réussit !
Cette fois-ci c'est le juge Moratschek qui est sur la sellette, menacé par un psychopathe évadé. Lui qui toujours a douté de la nécessité des enquêtes d'Eberhofer est bien heureux de le trouver têtu !
Toujours de l'humour, des personnages haut en couleurs, des situations qui deviennent rocambolesques et plus ça va plus j'apprécie ces polars ! J'espère que le suivant ne tardera pas trop, bien que ça soit facile de se souvenir des habitants du village.
CHALLENGE MAUVAIS GENRE 2020
Commenter  J’apprécie          160
Alexmotamots
  29 mai 2019
Où l'on retrouve la Mémé, le Papa et même la Suzi pour cette troisième enquête du commissaire Eberhofer.
Un dangereux malfaiteur s'est échappé de prison et poursuit le juge Moratschek jusque chez lui.
Franz est chargé de veiller sur lui, et le conduit donc chez lui, avec son répertoire des Rolling Stones. le Papa décide de troquer ses Beattles contre l'autre groupe, et les deux hommes passent leurs soirées la musique à fond.
Dans le même temps, le maire du village charge le commissaire de retrouver et ramener la Suzi, car sans elle, la mairie part à vau-l'eau.
Direction l'Italie dans le vieux combi VW avec toute la famille, car le Léopold a pris ses quartiers d'été avec femme et enfant dans la ferme familiale.
Encore une lecture bourrée d'humour, avec les petits plats de la Mémé qui vous ferait prendre 20 kilos rien qu'en lisant son menu.
Mais, à l'instar du commissaire, j'ai trouvé bizarre cette amitié entre le Papa et le juge. Cela cacherait-il quelque chose ?
J'attends la suite avec impatience, car le dernier rebondissement est de taille.
L'image que je retiendrai :
Celle du thé à la menthe que boit Eberhofer en début de roman dans une famille turque.
Lien : https://alexmotamots.fr/pres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nicoel
  23 novembre 2019
Hello,
Un cadre bucolique, des personnages villageois, un héros à la Columbo. Polar et humour, mix réussi qui nous change des innombrables romans se prenant trop au sérieux dans une surenchère de glauque sanglant !
Ceci dit, petite baisse de régime au fil des volumes, avec une routine qui s'installe. Léger flottement dans le dernier tiers de celui-ci, moins prenant que le précédent, lui-même... que le premier.
On verra le suivant :-)
Commenter  J’apprécie          00
wagner67
  05 février 2020
Premier livre de cette auteure..... Mauvaise pioche ??
Un détenu s'est évadé et veut faire payer son incarcération au juge qui a prononcé sa condamnation.
L'histoire se résume à la protection du juge,
même pas un p'tit crime qui aurait permis d'ouvrir une enquête.
Livre sensé être drôle, comique....
Serais je hermétique à l'humour bavarois ?

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   04 août 2020
Mais en fait, ce qui nous attend, ce sont des côtelettes d'agneau à l'anglaise, avec une sauce à la menthe. La recette sort du livre de cuisine flambant neuf de Léopold. Et c'est tout simplement dégoûtant. Dégoûtant et immangeable. Même les géniales pommes de terre rissolées que fait toujours la Mémé ont aujourd'hui un goût de menthe. Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux pas manger ça, je vais à la poubelle et jette le truc. Le Papa fait de même. Et bien que la Mémé soit d'ordinaire très susceptible pour tout ce qui tout ce à ses talents culinaires, le contenu de son assiette prend rapidement le même chemin. Le nouveau livre de cuisine fait un vol plané à la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   04 août 2020
Mieux vaut une entorse à l'hygiène qu'une double insuffisance rénale.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Rita Falk (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rita Falk
Rita Falk - Choucroute maudite
autres livres classés : allemagneVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre