AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207237052
Éditeur : Denoël (12/06/1992)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
«J’aime le vélo. Comme dans pas mal d’histoires d’amour, il ne me le rend pas beaucoup. Ce n’est pas grave. Ce n’est qu’une femme, une jolie femme, ce beau vélo de creux et de bosses. Capricieux et brillant. De soleil et de pluie. De larmes et de joie. Avec lui, s’il y mettait un peu du sien, j’irais jusqu’au bout du monde.» Caustique, fantasque, provocateur, avec une sensibilité toujours à fleur de peau, René Fallet rend ici un hommage appuyé à la bécane, au biclou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lecassin
  31 décembre 2015
Tout le monde le sait. René Fallet avait deux veines d'inspiration : une du beaujolais qui produisait des textes truculents du genre "Les vieux de la vieille" et "La soupe aux choux" ; l'autre du whisky qui donna "Comment fais-tu l'amour cerise ?", "Rouge à lèvres"... plus mélancoliques...
On lui connait sans doute moins cette passion qu'il avait pour le vélo... le VELO, sacrebleu, celui avec le guidon de course et les boyaux ! Pas la bicyclette, celle avec les garde-boue et les sacoches... la sonnette...
Dans ce petit essai, l'auteur de "Banlieue sud-est" nous livre ses impressions sur la petite reine, que ce soit comme spectateur et accompagnateur occasionnel des grandes courses, ou comme utilisateur poussif sur les routes du Bourbonnais. Bourbonnais, qui, selon lui, ne doit pas être confondu avec son illustre voisin, la Bourgogne, de même qu'il ne faut pas prendre Le Pirée pour un homme, ni les pendeloques de sa tante pour celles de son oncle...
Il en résulte un texte joyeux et truculent comme un beaujolais, comme seul René Fallet sait nous en offrir.
Un régal à consommer sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lecassinlecassin   12 décembre 2015
Ce n'est pas le cheval qui est la plus belle conquête de l'homme, c'est le vélo. Il n'y a pas de boucheries vélocipédiques.
Commenter  J’apprécie          220
lecassinlecassin   31 décembre 2015
La connerie, d'avantage que le génie, est héréditaire.
Commenter  J’apprécie          101
lecassinlecassin   31 décembre 2015
... par chance, je ne suis pas raisonnable : j'aime le vélo . Quand même. Il me fatigue ? Exact, mais les femmes aussi, j'aime pourtant les femmes; L'aïoli me "reproche", et j'aime l'aïoli.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de René Fallet (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Fallet
22 janvier 1977 René Fallet, dans son bureau parle du chat en général et présente son chat Siamois, Bonnot. Pour lui il y a quelque chose de féminin chez le chat. Photographies de Georges Brassens.Photographie de chat.
autres livres classés : veloVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

René Fallet

Dans "La Soupe aux choux", qui est la Denrée?

Une jeune femme
Le percepteur
Le Premier Ministre
Un extraterrestre

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : René FalletCréer un quiz sur ce livre