AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782374083773
56 pages
Little Urban (19/11/2021)
4.3/5   38 notes
Résumé :
Elle est tombée du ciel un jeudi. Que ce soit la coccinelle, le phasme ou la grenouille, ils sont tous d’accord pour dire que c’est la chose la plus incroyable jamais vue. L’araignée, roublarde, déclare que cette merveille lui appartient, et s’empresse de monter un spectacle payant. Sa fortune dépasse vite l’imagination, avant le désastre…
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 38 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Les Fan brothers ont décidément l'art de nous transporter dans des univers aussi immersifs qu'insolites ! Nous voici, cette fois, dans un film noir et blanc de tiges et de feuilles où bourdons, coccinelles, araignées, chenilles bousiers, coléoptères virevoltent joyeusement. Quelle effervescence ! Il faut dire qu'une chose colorée vient de tomber du ciel. Une Merveille incroyable.

Cette fable baignée de la lumière un peu magique qui fait la marque des frères Fan (même sur les illustrations en noir et blanc, je ne sais pas comment ils font !) évoque joliment ce que peut provoquer en nous la rencontre avec l'inconnu : la curiosité, la perplexité, les questionnements métaphysiques ou spirituels, la gourmandise ou la convoitise… Elle nous interroge sur les manies humaines de vouloir s'approprier et marchandiser tout ce qui pourrait rester commun. En miroir, l'album nous invite à nous émerveiller de ce que les objets les plus anodins peuvent avoir de prodigieux, surtout lorsqu'ils se partagent.

Tout est subtilement travaillé dans ces pages : l'écrin offert par le généreux format carré ; la narration qui mise à la fois sur une densité de détails (qui n'ont pas échappé à l'oeil averti de mon moussaillon) et sur un texte empreint de sagesse et d'humour ; l'esthétique vintage qui nous a rappelé les chapitres les plus délicieux de James et la grosse pêche, de Roald Dahl ; le dessin minutieux et envoutant qui sublime les formes des insectes et restitue les frémissements des brins d'herbe et des soies des pissenlits ; le jeu sur les couleurs qui finit de nous convaincre que le partage, ça vous illumine l'existence !

Un album à couper le souffle, entre poésie et perche tendue à notre conscience.


Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          374

Voici venue l'heure de l'album annuel des frères Fan chez Little Urban. Depuis que j'ai découvert leur travail, je suis fan de celui-ci et ce n'est pas avec ce nouvel opus que je vais changer d'avis.

L'an dernier, nous avions eu droit au singulier récit d'une créature mi-éléphant-mi-souris (Le projet Barnabus), cette année place aux bouleversements qu'une bille peut faire dans l'environnement des petites créatures de notre jardin !

Dès la couverture, j'ai été frappée par le superbe travail colorimétrique des deux frères, qui donne une tonalité vintage fort séduisante à cet album qui a pour personnage principal un ancien jeu pour enfant un peu désuet désormais : la bille. Ce sera elle, qui comme l'héroïne de la Liste de Schindler, portera la seule couleur de l'album pendant longtemps et c'est magistral ! J'adore cet effet, cela met encore plus en valeur la nature dans laquelle se déroule l'histoire.

Cette nature, nous allons y plonger à hauteur d'insectes et autres arachnides, ce qui la rend encore plus fascinante comme ce fut le cas dans Arriety, les Minipouss ou 1001 pattes. Les auteurs y attachent un soin tout particulier pour la rendre vivante et fascinante. Ils apportent un soin fou aux détails des créatures comme des plantes et fleurs qui la peuplent. J'ai été fascinée par leur représentation du pissenlit, par exemple, qui est sublime, ou encore par les vues nocturnes de l'endroit qui sont spectaculaires !

Comme dans la nouvelle de Lovecraft, "La Couleur tombée du ciel", la bille qui tombe de ciel devient une curiosité pour l'ensemble des créatures peuplant notre jardin et tout le monde veut cette nouveauté pour lui. Les auteurs vont donc nous inventer une amusante aventure sur l'importance de partager et de ne pas absolument tout garder rien que pour soi, mais ce n'est pas facile pour tout le monde cette notion de partage et de bien commun, c'est un apprentissage à faire. En utilisant en plus la métaphore du cirque pour singer notre société nombriliste où tout est un spectacle monnayable, les auteurs vont montrer qu'à trop vouloir garder tout pour soi, on ne gagne que solitude et tristesse. La vie ne retrouve alors ses couleurs que quand on partage et s'entraide avec les autres.

Avec poésie et subtilité, les frères Fan nous proposent à nouveau une aventure qui détonne, marque et bouleverse. Les mésaventures de cette pauvre araignée égocentrique pourraient arriver à n'importe lequel d'entre nous car ce n'est pas simple d'apprendre à partager et à vivre en société, mais c'est tellement plus beau et amusant ! Merci pour ce bel album aussi riche graphiquement que moralement :D


Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          110

Un album amusant, aux très belles couleurs. Une bille tombée du ciel bouleverse le quotidien des petits habitants d'une pelouse, qui s'interrogent sur son origine et sa nature. Tantôt vue comme un oeuf à couver, tantôt comme une crotte à rouler, tantôt comme une attraction capable de générer du profit, la bille met tout ce petit monde en ébullition. La chute m'a semblé particulièrement mignonne, et l'araignée capitaliste m'a bien fait rire.

Commenter  J’apprécie          00

L'araignée a un sacré sens du commerce ! Mais je ne suis pas sûre que ça l'aide à trouver le bonheur.

J'ai passé un super moment en lisant cet album, qui véhicule de belles valeurs tout en douceur.

L'Araignée fait des erreurs, mais elle se remet en question et apprend qu'être capitaliste ne la rendra pas heureuse mais isolée et en manque d'amour (même si ce n'est pas l'amour qui paie les factures).

Les illustrations sont magnifiques, la majorité du récit est en noir et blanc, avec des touches de couleur sur la bille et sur les dernières pages. L'objet livre est vraiment réussi, le fond est aussi plaisant à découvrir que la forme.

Vous l'avez compris, c'est une histoire que je vous recommande, que vous souhaitiez la partager ou la garder pour vous (pour moi, lire seule.e c'est partager avec soi-même, waouh c'est beau ce que je dis).

Merci aux éditions Little Urban pour leur confiance renouvelée (et pour les billes, ça promet des soirées incroyables avec les voisins !).


Lien : https://unbouquinetuncafe.wo..
Commenter  J’apprécie          90

Il suffit d'une bille, une toute petite bille multicolore, pour mettre en émoi tous les insectes de la région.

La sphère est observée de loin, admirée, puis convoitée. Chaque insecte y va de sa supposition quand aux origines supposées de cette merveille.

thumbnail_IMG_20211108_203921

Telle une sorte de hiérarchie pyramidale, nous observons les insectes se contredire les uns après les autres, jusqu'à ce que l'araignée ait le dernier mot. Bien sûr nous comprenons le parallèle qu'ont voulu faire les auteurs entre la cupidité de l'araignée et celle des hommes. L'exploitation de la beauté, poussée à l'extrême et cette nécessité de vouloir toujours "plus".

Nous avons retrouvé dans cette nouvelle aventure proposée par les frères Fan leurs habituelles illustrations époustouflantes. le contraste entre les illustrations en noir et blanc et les quelques touches de couleur éclatantes, est juste merveilleux.

Ce livre est autant une expérience visuelle, qu'une réflexion humaine. L'ensemble est d'ailleurs amené avec une subtilité clairement magique.

Et si vous suiviez la merveille tombée du ciel ?

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation

« Remarquable », s’exclama le Phasme.

Il était bien content de découvrir quelque chose de plus étrange que lui dans le jardin.

Commenter  J’apprécie          150

Tout le monde était d'accord pour dire que c'était la chose la plus incroyable qu'ils aient jamais vue.

Commenter  J’apprécie          40

L'Araignée leva les yeux au ciel et regarda les étoiles briller de mille feux. Elles n'étaient pas avares de leur lumière, qu'elles offraient à chacun. Même à une Araignée égoïste.

Commenter  J’apprécie          00

Bientôt, la fortune de l'Araignée dépassa l'imagination.

Commenter  J’apprécie          00

Notre sélection Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1375 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre