AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782369815556
160 pages
Rue de Sèvres (19/04/2017)
4.22/5   30 notes
Résumé :
Une route désaffectée en plein désert, une vieille station service, et de la poussière au loin... Lorsque Billy Joe poussera la porte de chez les O Neil, plus rien ne sera comme avant. Cuir, santiags, carabine et Ford V8, le chef des Red Noses attend du monde. Ce qui va devenir la plus grande course sauvage de tous les temps aura lieu ici. Une course, jusqu'à la mort... À l'appel du plus éminent gang du pays, des dizaines de « voyous » du volant et autres fous de vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 30 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

koalas
  05 avril 2018
Vous êtes fous du volant ou folles du guidon,
vous aimez appuyer de tant en temps sur le champignon...en plein désert
vous avez un faible pour la vitesse supersonique, les bolides trash,
les gueules enfumées, les amazones bien roulées,
le cambouis qui colle aux tongs et les gros bolides,
alors foncez pleines pages sur la route 666
sur les traces de pneus de Billy Joe, une gueule à la Lucky luke
qui envoie la fumée de son bolide dans le désert du Texas
et à la gueule de sa furieuse bande les Red Noses.
C'est le jour J pour Billy de remettre son titre en jeu
et en compétition avec la redoutable tête brûlée Nillie the Head,
la tigresse rock'n'roll Calamity Jane, la bikeuse Sue, cheffe des Black Panthies
Cristal, la fille du non moins célèbre Dude...et tout un tas d'autres allumés.
Of course, y' aura des tickets pour tous,
pour assister au Run le plus sauvage du siècle.
J'ai suivi plein gaz et plein pot cette course débridée où
comme Satanas et Diabolos , en moins dingos mais en plus gringos,
presque tous les coups sont permis pour franchir le premier la ligne d'arrivée !
Le tome 1 et 2 avalés en moins de temps que le 24 heures du Mans.
En passe de devenir fan de Fane.
Streamliner, à vos marques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
yanndallex
  01 juin 2017
Terrible !!!
Fane est un auteur au talent gargantuesque !
Il nous livre ici un véritable western mécanique démentiel et hyper documenté. Les grosses cylindrées sont vraiment sa passion et cela se sent particulièrement.
Quant à Rue de Sèvres, qui ne cesse de me surprendre, a eu l'intelligence remarquable de s'associer avec Comix Buro pour nous livrer cette merveille.
Le dessin :
On est bien loin du style humoristique à la Joe Bar Team.
Fane nous régale d'un dessin façon comics aux traits vifs et nerveux, dans un style semi-réaliste hyper dynamique.
Chaque personnage est racé et typé. En un coup d'oeil, on en devine cool attitude et/ou allure teigne.
On discerne avec évidence les loosers des Lucky-men etc... Bien que toutes les personnalités dépeintes paraissent évidentes, dans un second plan de lecture on en réalise aussi toutes leurs complexités.
Les mises en scènes sont majestueuses, épurées et inspirées de grands classiques cinématographiques comme "l'équipée sauvage" ou bien à la façon western de Sergio Léone, voire plus récemment par le coté déjanté aux films de Tarantino...
Bref c'est une véritable jouissance visuelle !!
Les jeux d'ombre et lumière sont parfaits et les effets discrets au point presque de ne pas y prêter attention, de les oublier pour vivre toutes les sensations suggérées !
Les couleurs orchestrées par le duo Jul Mae Kristoffer et Isabelle Rabarot ne sont pas à négliger non plus !
Elles éveillent le regard et instaurent royalement cette ambiance chaude et infernale désertique. Elles révèlent aussi majestueusement ce climat de tension permanent cher à tout bon western !
J'adore le style déployé par Fane pour ce diptyque et mon regret sera hélas qu'il n'y aura que deux tomes... Je souhaiterais vraiment en voir beaucoup plus !!!
Le scénario :
J'admire d'autant plus cet auteur car il a su mener une intrigue géniale et particulièrement documentée.
Tous les éléments du bon western sont présents: le bon, la brute, le truand, la Calimity Jane, le Billy the kid, etc...
Mais Fane ne s'est pas arrêté au "western classique", bien évidemment outre l'aspect mécanique associé, il agrémente son scénario de multiples petites histoires plus ou moins connexes (intrigue policière, pseudo romance, bribes de guerres etc...) qui viennent mettre un bazar pas possible au fil conducteur initial !
Et là on plonge catégoriquement dans du Tarantino ! Tout dégénère pour notre plus grand bonheur !!!
L'inspiration de Fane est en fait très documentée !
Ainsi l'incroyable et fameux bolide "Blackwidow" de l'ouvrage ressemble grandement à la "Stutz Blackhawk Special" pilotée par Frank Lockhart en 1928, ou bien la station-service avec le bombardier est issue d'une petite station située à Milwaukee dans l'Oregon etc...
J'adore aussi les pensées suggérées de Evel lorsqu'il voit de beaux engins : la décomposition méticuleuse des moteurs est juste géniale !!!
Le découpage donne une impression de liberté, de grands espaces. Les cases sont grandes et belles. Il y a aussi beaucoup de pleine page nous en mettant plein la vue à chaque fois !
Vous l'avez compris, je suis conquis par cette BDs et son univers !
C'est incontestablement la plus belle surprise que j'ai eue cette année ! Un must-have !

Lien : http://www.7bd.fr/2017/06/st..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
umezzu
  01 juillet 2018
BD inattendue à propos de courses de voitures entre gangs dans le désert américain dans les années soixante.
Christal O'Neil tient une station service dans le désert avec son père, ex-champion de courses automobiles qui joue un peu trop de la bouteille. Arrive Billy Joe, beau gosse, mais surtout leader des Red Noses, un groupe de fondus de courses automobiles sans grandes règles. Or Billy a décidé d'organiser sa compétition annuelle chez les O'Neil. Une manifestation qui énerve Christal, mais qu'elle doit, bon gré, mal gré, gérer. Et d'autres candidats ne tardent pas à venir rejoindre les Red Noses : un gang de motardes, un tueur en fuite, des agents infiltrés du FBI...
Les pétarades des moteurs et l'odeur du pétrole, très peu pour moi. Pourtant cette BD au format original, bien séquencée en chapitres, avec un graphisme simple, mais adapté au contexte, m'a de suite plu. 'Fane a conçu un beau délire, distrayant et rythmé.
Ce tome est consacré à la mise en place de la course et à l'arrivée des concurrents. Vivement la course elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
TelKines
  17 août 2017
Enfilez vos gants, votre blouson en cuir, vos lunettes noires pour soigner votre look badass, n'oubliez pas votre bouteille de whiskey, surtout soyez prêt à ne faire aucune concession envers vos opposants. Puis maintenez le pied au plancher de votre bolide ou la poignée dans le coin de votre deux roues, selon ce que vous conduisez bien sûr ! La victoire sera au bout du canyon mais le passer ne sera pas chose aisée…
Streamliner, c'est un diptyque, c'est l'histoire d'une compét' sauvage, organisée par les fondus du clan des Red Noses et où tous les véhicules pouvant rouler à plus de 200 km/h, sur une distance donnée lors des qualif', peuvent participer à la grosse course. Tous les quatre roues bricolés pour l'épreuve, ainsi que des deux roues, sont les bienvenus. le but : sortir le premier d'un parcours très accidenté, avec des adversaires plus agressifs les uns des autres avec au bout, la victoire, une reconnaissance éternelle dont le fait de devenir le leader des Red Noses, son nom gravé sur la crosse d'une Winchester. Ça, c'est le prix habituel. Pourtant cette année, à cause d'un pari stupide, le paternel, de notre héroïne Cristal, va mettre toute sa propriété en jeu. Cela attise encore plus les passions, plus de concurrents. Et manque de bol, les feds sont aussi sur le coup pour arrêter un dangereux criminel présent parmi les pilotes.
Ainsi, ce premier tome pose les bases. le premier personnage étant le lieu : une singulière station essence, constituée en partie d'un ancien bombardier nommé Lisa Dora, perdue sur immense terrain en plein désert, proche d'une route qui aurait pu être un passage obligé pour tout conducteur. Station « entretenue » par un alcoolique, ancien roi du volant Evel O'neil et par sa fille Cristal, jeune femme à la personnalité bien trempé. Après, on a les personnages clichés typiques : le dur à cuir beau parleur et leader, l'envieux éternel deuxième, des motardes aux crocs aiguisés, un doux-dingue meurtrier et des flics qui, pour vouloir l'arrêt de ces courses, vont vouloir la sur-médiatiser pour en montrer les dangers…
A à la fin du tome, les caractères sont posés, le contexte est dressé, la course prête à démarrer.
Niveau dessins, au début, j'ai été peu charmé par le style mais chemin faisant, je me suis retrouvé autant emporté par l'histoire que par le style des planches. Les dessins ont, en fait, un crayonné plaisant et des couleurs qui collent au récit ! Désert de sable et roches, lumière dure pour les extérieurs, teintes sépia pour les flashbacks, bolides en tout genre et les personnages ont les bonnes gueules de l'emploi.
Et puis simplement, ce sont 158 planches survitaminées ! C'est une histoire simple mais cela carbure d'enfer de bout en bout !
Je remercie la bonne critique de Yanndallex qui est la cause de ma lecture de cette BD ! Sans ça je serai très probablement passé à côté de cette BD.
Et dernière remarque. Etrangement, cela m'a fait penser au film d'animation « Redline » alors que les seuls points communs sont : des courses et des bolides…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CapitaineBapt
  27 mai 2017
Premier tome d'une série prévue en deux volumes, ce Steamliner joue la carte du divertissement, du fun et du cliché. Et sur 158 pages, le rythme ne faiblit pas, les retournements sont légions ainsi que la galerie de personnages.
De quoi parle cette bande dessinée ? Dans le désert s'organise une course clandestine qui rameute une large majorité de fou du volant. Mais ce qui est au départ n'est qu'une course dont le vainqueur désignera le nouveau leader des Red Noses, cet affrontement va rapidement se transformer à une compétition plus acharnée où se rajoute le gain de la station-service, Lisa Dora, perdue en plein désert...
Autant vous prévenir tout de suite, ne cherchez pas de fines analyses psychologiques, ni de longs phrasés, ni des personnes fouillés, ni de la poésie. Ici on plonge les mains dans le cambouis ou on attrape une chope de bière ! On a donc une divertissement bien mené, une histoire qui file comme un moteur bien réglé. Et ce premier tome pose l'atmosphère puisque la course n'a pas encore débuté à la fin. On a cerné les principaux personnages : Billy Joe le leader cool au grand coeur, Cristal le jeune fille frêle pas si fragile, Evel O'Neil le papa poivrot ancienne gloire des courses automobiles, Nikky le hargneux qui rêve d'avoir la place du chef, Jane "Calamité" l'ex-copine de Billy un brin sur les nerfs, William Boney le gangster en cavale, les deux flics infiltrés, la chef des motardes complètement frappa-dingue... Bref, ça fait du monde !
Le deuxième opus se concentrera donc sur le déroulement du "run" que l'on sent déjà corsé et haletant.
Je ne sais pas jusqu'où Olivier Vatine s'est investi, mais on sent indéniablement sa patte dans cet opus, aussi bien graphiquement que sur le rythme de l'histoire. Au niveau du dessin, cela est peut-être du à la colorisation d'Isabelle Rabarot, qui officie régulièrement sur les albums de Vatine.
Un premier tome sympathique parfois convenu et cliché mais qui saura détendre tant que l'on sait dans quoi on se lance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
BoDoi   17 juillet 2017
Le plaisir est là, et il se prolongera dès septembre avec la fin de l’aventure.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   21 avril 2017
Pour les amateurs d’huile de ricin mais aussi de suspense, de belles réparties associées à de belles bagarres, c'est le moment de dévorer à pleines dents cet album.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   21 avril 2017
Premier acte du diptyque, Bye-bye Lisa Dora sent bon la testostérone, l'huile de moteur et l'aventure. Fane réussit son pari et offre à ses lecteurs un divertissement jubilatoire aux inspirations et clichés assumés.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   20 avril 2017
Riche et épais de 160 pages, ce premier opus quasi tarantinesque (« Boulevard de la mort », 2007) saura nous faire patienter jusque au second prévu en septembre.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
TelKinesTelKines   17 août 2017
- Est-ce qu'on peut faire des coupes ? Je veux dire, s'il y a par exemple un rocher sur la trajectoire et que y a moyen de passer par-dessus !...
*Hé ! Hé ! Hé ! Hé !*
- Ma chérie, pour être clair, dans le canyon, tout sera permis... Si tu veux faire de l'escalade et passer les ravins en rappel avec ta motocyclette en bandoulière, personne n'y trouvera rien à redire... J'ai répondu ?
- Noté !
- Putain en plus on est tombé sur des cabris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TelKinesTelKines   17 août 2017
- Papa !?! Mais, mais, mais... Qu'est-ce que c'est que tout ça ?!!
- Ford 35. V8 flat head. Avec deux carbus Stromberg !... Et ça, nom de dieu, j'te garantis que ça marche !
Commenter  J’apprécie          20
TelKinesTelKines   17 août 2017
-... Hey ! Cristal ! Ma petite fille !... T'arrives bien !... Je faisais un affreux cauchemar...
- C'est toi, l'affreux ! Allez, debout !
Commenter  J’apprécie          10
CapitaineBaptCapitaineBapt   27 mai 2017
[Cristal] : Je vais m'engager avec la Black Widow. Je vais me battre. Et récupérer mon bien et celui de mon père !
Commenter  J’apprécie          10
CapitaineBaptCapitaineBapt   27 mai 2017
- C'est du délire !... C'est du délire !!!
- Non, mon pote !... C'est juste le RUN DU SIECLE !!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Fane (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Fane
VALHALLA HOTEL Tome 2 - Interview de Pat Perna et Fane
autres livres classés : coursesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
852 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre