AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369815679
160 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (13/09/2017)
4.63/5   19 notes
Résumé :
Quarante enragés alignés au départ...
Parmi eux : Billy Joe, le ténébreux chef des Red Noses; Nikky "The Head" le miraculé; Calamity, l'extravagante star du rock; la sulfureuse Sue, du gang des Black Panties... et au volant de la mythique Black Widow, la jeune Cristal...
Les moteurs chauffent, la tension monte...
Le vieil O'neil a parié : la station Lisa Dora est en jeu...

Le départ de la course est lancé ! et tout le monde n'en s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
yanndallex
  01 août 2017
Raaahhhhh j'attendais ce tome avec impatience !!! Et il est arrivé plus tôt que je ne le pensais...
Et j'y aie trouvé tout ce que j'en attendais ! C'est génial.
Fane ne décevra pas ses adeptes avec ce final du diptyque.
Le dessin :
Les traits sont d'autant plus nerveux sur ce tome, voire totalement enragé ! Son style réaliste et excité apporte vraiment beaucoup à se défouloir graphique !
Les véhicules paraissent presque aussi vivants et furieux que la ribambelle de protagonistes aussi barrés les uns des autres.
Ce volume devient gore et violent, Fane en a fait une sorte de Mad Max contemporain revisité façon Tarantino, et avec un soupçon de course de speeder façon Star Wars !
Les amateurs du genre vont donc se régaler !
Les mises en scènes deviennent diaboliques, excessivement intenses et rythmées.
L'ambiance instaurée est tellement folle et tendue que le lecteur aura l'impression de perdre le contrôle de sa lecture à l'image des Fangio de la BD qui roulent à tombeau ouvert !
Les jeux d'ombre et lumière sont toujours aussi parfaitement maîtrisés ! Les effets deviennent particulièrement fournies et nombreux et nous plongent sans commune mesure au coeur de l'action !
Les couleurs toujours soigneusement choisies par le duo Jul Mae Kristoffer et Isabelle Rabarot ne rafraichissent pas le climat environnant, bien au contraire, elles contribuent admirablement bien à mettre en place l'ambiance névrosée et le suspense de l'ouvrage.
Fane nous offre un formidable cadeau graphique et c'est un véritable plaisir d'admirer son trait.
Le scénario :
Et voilà, ce que je soupçonnais arriva ...
Le scénario dégénère totalement et les pas loin des 75 pages de course sont juste démentes.
Il n'y a la plus matière à réfléchir mais juste à se laisser embarquer dans la folie généralisée de la course.
Le western mécanique prend tout son sens, les actions se succèdent sans répit et nous portent de surprise en stupéfaction à un rythme infernal !
Et ça canarde dans tous les sens, alors mettez-vous vite aux abris !
Dans ce tome Fane a donné la place belle au dessin plus qu'au scénario (avantage de la course poursuite) mais cela ne gâche en rien le plaisir de lecture.
Le découpage est chargé, très varié, superposant de nombreuses vignettes sur des images de fond, alternant grandes et petites cases rectangulaires allongées ou basiquement carrées disposées çà et là sur la page, dans un pseudo désordre orchestré...
Bref cela donne une intensité incroyable et une sensation de vitesse à s'enivrer !
Les différents chapitres sont parfois entrecoupés de fausses pubs, affiches etc... du plus bel effet !
Ce livre fait aussi l'objet d'un supplément préfacé par Olivier Vatine.
Dans ce supplément, Fane reviens sur les faits, les véhicules, les scènes coupées, les personnages etc...
Un superbe bonus très appréciable !
Je maintiens mon avis, cette oeuvre restera pour moi l'une des plus belles révélations 2017. Un diptyque indispensable à une bonne bédé thèque bien éclectique.
Et on peut le dire, après ce récit, Fane mériterait bien le sobriquet du "Tarantino de la BD".

Lien : http://www.7bd.fr/2017/08/st..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
umezzu
  14 novembre 2018
Le premier tome de cette BD pétaradante sur une courses de voitures et de motos entre gangs dans le désert américain dans des années soixante de fiction était époustouflant. Sens du rythme, de la mise en page, habilité du découpage… Même sans aimer humer l'air des pots d'échappement, le lecteur se laissait emporter par cette (ré)création.
Ce second tome reste dans le même style. On retrouve Christal O'Neil sur l'antique voiture fusée de son vieux père, Billy Joe, beau gosse, beau voyou, attiré par Christal, les motardes survitaminées, la vedette du rock sous amphet qui veut absolument gagner, le tueur en fuite, et les agents infiltrés du FBI…
Tous ces personnages ayant été campés dans le premier opus, place à la course. Vroum… Cela déménage. D'autant que de règles, il n'y en pas : foncer, écarter l'adversaire, par tous moyens au besoin...
L'univers déjanté qui en résulte est assez jouissif. Au passage, ‘Fane fait une critique acerbe de l‘univers médiatique, prêt à surfer sur n'importe quoi pour l'audience, et la publicité qui va avec. Il y rajoute de magnifiques fausses pubs, stylées années soixante. Et comme le récit s'achève un peu plus tôt que dans le premier tome, l'album est complété par de faux articles, plus vrais que des vrais. Streamliner est une BD étonnante, loin de ce que l'on a l'habitude de rencontrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
le_chartreux
  09 mai 2019
Perdre ou gagner ? Quelle importance...
Vivre à 100% et se battre, voici leur seule raison de vivre.
Avec ALL-IN DAY, on retrouve avec grand plaisir chacun des personnages hauts en couleur - et que l'on avait bien du mal à quitter - du tome 1 de Streamliner.
Et il y a encore ce coup de crayon magnifique, avec en prime une émotion à haut indice d'octane... Les larmes qui viennent aux yeux sont-elles seulement dues aux poussières de la piste ?
En un mot : Rouler fort, l'aiguille dans la boîte à gants...
On avait dit : "Nous rêvions juste de liberté"... Maintenant, le rêve revêt des couleurs : Orange vif et bleu électrique !
J'adore !!!
Commenter  J’apprécie          40
badpx
  05 juillet 2020
Le second tome confirme le plaisir de lecture du premier.
C'est totalement déjanté.
Pas tout à fait n'importe quoi, juste un monde parallèle qui ressemble beaucoup au notre, avec des règles assez similaires et avec un besoin de liberté que certains expriment de façon un peu particulière.
Et en plus ce second tome se fini par un vrai faux magasine parlant de l'historique des courses de streamliner.... juste pour équilibrer le nombre de pages avec le premier tome.
Commenter  J’apprécie          40
YvPol
  29 septembre 2017
Suite de Bye bye Lisa Dora, la course a enfin lieu et tient toutes ses promesses. 'Fane dessine les voitures et les motos comme personne, et se fait un plaisir avec cette course : les chocs, les accidents, les déformations qu'ils impliquent. Il coupe son histoire de réclames dessinées et ajoute un numéro spécial en fin de volume expliquant la genèse des divers participants, une biographie plus détaillée des plus importants sous forme d'un magazine Sports cars& motorcycles magazine.
Fou, fou, fou, tout peut arriver dans cette course de streamline. 'Fane y ajoute une touche d'ambiance noire avec William Boney dit The Kid, fugitif et ennemi public qu'une organisation gouvernementale aimerait bien faire disparaître. Mais bien sûr le suspense le plus grand réside dans le nom du gagnant, Cristal pourra-t-elle garder son terrain sur lequel elle habite et travaille depuis plusieurs années ? Amateurs de grosses cylindrées, de moteurs rugissants, de caractères bien trempés, de coups tordus courez chercher les deux tomes de Streamliner. Les autres, feuilletez les albums et vous ne devriez pas le regretter, l'aventure est au rendez-vous ainsi qu'un constat -ou une critique- de la télé étasunienne de l'époque, prête à tout pour faire de l'audience : violence retransmise en direct et même les coupures de pub.
Évidemment, les tons sont bruns, couleur du désert, bleutés lorsque la télé diffuse un reportage. 'Fane fait feu de tout bois pour mon plus grand plaisir que je ne boude pas.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   27 octobre 2018
Un homme reste un homme.
Même le meilleur d'entre eux cache un monstre...
En y réfléchissant...bien plus que pour...ma "passion de la mécanique"...je suis ici pour régler des comptes...
J'ai toujours aimé la vitesse. J'aime cette adrénaline. pour moi, la vie, c'est à fond.
...ici, je me sens dans mon élément. Il n'y a pas d'interdit. Pas d'autres limites que celles fixées par la peur...
...et je n'ai peur de rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Fane (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Fane
VALHALLA HOTEL Tome 2 - Interview de Pat Perna et Fane
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4071 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre