AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Brice Matthieussent (Traducteur)Philippe Garnier (Traducteur)
ISBN : 2267012634
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (17/12/1994)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 34 notes)
Résumé :
John Fante a inventé un personnage inoubliable, Arturo Bandini.

Les tribulations tragi-comiques de ce fils d'immigrés, écartelé entre la tradition italienne et un désir forcené d'intégration, constituent l'essentiel des livres de Fante : côté court, les spaghetti au parmesan, le faste catholique, les jurons italiens, l'éloquence des gestes, les emportements et les outrances du "cinéma" rital.

Côté jardin, le base-ball, les hamburgers, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JIEMDE
  01 août 2016
Ayant déjà critiqué séparément chacun des volumes de Fante ici réunis, je n'en rajouterai pas si ce n'est pour souligner l'intérêt pour tout amateur du grand John de posséder cette très belle édition de la trilogie de Los Angeles parue chez Christian Bourgois.
Un livre de chevet qui me permet de replonger assez régulièrement dans les errements d'Arturo Bandini comme dans la virtuosité de la plume de Fante, qui me fit, il y a bien longtemps, découvrir la littérature américaine.
Commenter  J’apprécie          156

critiques presse (2)
Culturebox   13 juin 2013
Les aventures d'Arturo Bandini plongent le lecteur dans l'Amérique des années 30. [...] Arturo Bandini est un fils d'immigré italien [...]. Il est en même temps un adepte du rêve américain, en quête de richesse et de célébrité. Le résultat de ce métissage produit un personnage roublard, mégalo, drôle et violemment attachant.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Telerama   12 juin 2013
C'est cette fragilité, cette incertitude, cette menace permanente de ­débâcle qui frappent à la (re)lecture du long récit d'apprentissage d'Arturo Bandini que dessine cette trilogie [...] Un aveu d'autant plus poignant que toujours murmuré, comme à contrecœur.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
bouquinebouquine   21 juillet 2013
"Tu lis tout le temps, il m'a dit. T'as jamais essayé d'écrire un livre?"
Ca a fait tilt. Dès cet instant, j'ai voulu devenir écrivain.
"J'en écris un en ce moment même", j'ai dit.
Il a voulu savoir quel genre de livre.
"Ma prose n'est pas à vendre, j'ai répondu. J'écris pour la postérité.
- J'ignorais ça, il a fait. T'écris quoi? Des nouvelles? Ou de la fiction pure?
- Les deux. J'suis ambidextre.
- Oh! J'ignorais ça aussi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
bouquinebouquine   07 septembre 2013
Elle s'appelait Maria, et devant ses yeux noirs l'obscurité devenait lumière.
(Bandini)
Commenter  J’apprécie          110
PEG67PEG67   10 novembre 2016
Est-ce que les morts reviennent ? Les livres disent que non, la nuit hurle que si.
Commenter  J’apprécie          30
JIEMDEJIEMDE   15 mai 2016
Laisse tomber, j'ai fait. Inutile de discuter avec les rustres, les culs-terreux et les imbéciles. L'homme intelligent choisit avec discernement ses auditeurs.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de John Fante (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Fante
Le choix d'Alex Beaupain : « Mon chien stupide » de John Fante
autres livres classés : los angelesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

"Demande à la poussière" de John Fante

En quelle année a été publié le livre de John Fante aux USA ?

1935
1939
1945
1951

15 questions
114 lecteurs ont répondu
Thème : Demande à la poussière de John FanteCréer un quiz sur ce livre