AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714430139
Éditeur : Belfond (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
A Berlin, le 30 avril 1945 au soir, un homme sortait en suffoquant du Bunker en flammese.
Le 17 juin 1975, dans la banlieue de Buenos-Aires, le même homme célébrait son 75 anniversaire. Cet homme, dont on a pourtant à maintes reprises annoncé la mort, c'est le Reichsleiter Martin Bormann, le collaborateur le plus proche et le plus fidèle d'Adolph Hitler.
Au terme d'une très longue et très périlleuse enquête dans divers pays d'Amérique latine, Ladisla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SebastienCreo
  24 octobre 2017
Ce livre écrit il y a quarante deux ans, mon âge, je suis né l'année de sa parution en français. Il fut une véritable mine d'or car Ladislas Farago fait bien son travail car dans ce documentaire très bien écrit on apprend pas mal de chose. Bien sûr, ce qui prime c'est la traque des criminels nazis et même si j'avais lu des livre comme: Gerald Steinacher (Les nazis en fuite 2013), Serge Klarsfeld (La traque des criminels nazis 2013) et Guy Walter (La traque du mal 2015). J'ai appris que l'organisation Odessa que parlait Frederick Forsyth dans le dossier Odessa était une fiction car la vraie s'appelait L'Araignée. Il fait aussi mention du Vatican qui donnait des passeports au grand dirigeant nazis pendant leur fuite même qui les ont habillés en prêtre pour ce fondre dans la masse. J'en avais entendu parler grâce au livre de Mark Aarons et John Loftus Des nazis au Vatican (1992). Ce livre le complète parfaitement les informations qu'ils m'avaient fournit dans le temps. Il y autres choses que Ladislas fait allusion et c'est l'or que Martin Bormann a caché avant la fin de la guerre mais pas seulement lui mais les autres aussi. Pour ça, j'avais déjà lu Tom Bower (Or nazi 1997). Mais le clou du livre, c'est ça brève rencontre avec de Martin Bormann en 1972, mais aussi il parlait de la capture de Eichmann que sont fils à tenté de sauver en Allemagne. Bien sûr, que j'avais un autre facette de cette histoire grâce au talent de Uri Dan dans Capturer Eichmann (1987). Et j'ai appris bien d'autre choses encore plus fascinante mais si je vous les dits toutes allez-vous le lire ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SebastienCreoSebastienCreo   19 octobre 2017
L'on apprend, grâce aux statistiques réunies par le Centre des recherches sur les crimes de guerre nazis de Ludwigsbourg, agence gouvernementale allemande aux intentions plus que louables, ayant un effectif d'environ cent personnes sous la direction d'un Munichois de 49 ans, le Dr Adalbert Rückerl, qu'un total de 100 000 ressortissants allemands et Volksdeutche, c'est-à-dire d'autres pays mais d'origine allemande, ont directement pris part au meurtre de victimes innocentes en tant que membre de divers groupes d'extermination. Selon le Dr Rückerl, les Alliés n'ont réussi à en appréhender que 50 000 pour les traduire en justice sous diverses inculpations de crimes de guerre. Mais sur ce nombre, 5025 seulement ont finalement été condamnés, et sur les 818 condamnations à mort prononcées, 489 seulement ont été effectivement appliquées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   20 octobre 2017
contrairement à l'idée trop largement répandue selon laquelle divers gouvernements s'étaient lancés sur les traces de l'ancien Reichsleiter, dans une chasse à l'homme à l'échelle mondiale, j'ai découvert qu'en réalité aucun pays ne s'en est préoccupé sérieusement.
Commenter  J’apprécie          20
SebastienCreoSebastienCreo   20 octobre 2017
Ce dernier en établissait de temps en temps des résumés à l'intention du Führer (lesquels étaient dactylographiés sur une machine à caractères exceptionnellement grands, car il déplaisait à Hitler d'avouer sa myopie en portant des lunettes).
Commenter  J’apprécie          20
SebastienCreoSebastienCreo   07 octobre 2017
Quelques jours auparavant, à l'aéroport Kennedy de New York, une femme était embarquée dans un avion à destinatiion de Düsseldorf. Là, elle aurait à répondre devant la justice du meurtre d'internées du camp de Ravenbrück où elle avait été gardienne SS. Près de trente ans s'étaient écoulés. Mariée à un Américain, elle habitait le "borough" new-yorkais de Queens, quartier bourgeois et conservateur, où elle édifiait ses voisins par sa sollicitude pour les chiens perdus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   19 octobre 2017
Au début des années 50, les Alliés amnistièrent des milliers de criminel nazis dans des circonstances proprement scandaleuses, mais soigneusement dissimulées.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : nazisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
387 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre