AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364290090
Éditeur : Yves Michel Editions (23/02/2012)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pour la science, pour l'économie, nous n'avons plus à définir notre bien-être en fonction de nos besoins ou de nos rêves, mais selon les nécessités de l'industrie et des marchés.

Une étude «scientifique» sur le comportement des poules élevées en batterie a conclu qu'elles n'étaient pas gênées par leur cage, mais s'y trouvaient au contraire plus en sécurité qu'ailleurs. De là à prétendre que les poules préfèrent les cages, il n'y a qu'un pas. Pourquoi ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
RAMSES1967
  08 novembre 2018
Les poules préfèrent les cages
Chaque fois que le coeur ou la raison poussent à s'indigner des cruautés infligées à des êtres sensibles pour des motifs qui les dépassent, économiques, scientifiques ou politiques, il est heureux qu'un spécialiste se dresse quelque part pour rétablir la vérité contre les préjugés. Faute de travaux approfondis ou d'études poussées, les ignorants, les imbéciles ou les naïfs ont tendance à croire spontanément, par exemple, qu'une poule, une simple poule, préfère courir au soleil, gratter la terre, battre des ailes et se percher plutôt que de piétiner dans une cage de fer où le jour ne s'aventure jamais. Par bonheur, les savants, ou plutôt, ainsi qu'ils aiment à se présenter eux-mêmes, «les membres de la communauté scientifique», qui se sont penchés sur la question avec des instruments adéquats et des méthodes éprouvées, sont là pour les détromper.
Après avoir étudié «de longues années, et, (selon l'expression du magazine professionnel La France agricole) de façon «relativement sophistiquée», le comportement de «plusieurs groupes de poules», des membres de cette communauté scientifique ont constaté qu'elles manifestaient en semi-liberté une tendance à l'agressivité et au cannibalisme, alors qu'en cage elles se contentaient de s'arracher leurs propres plumes. Les chercheurs, qui n'auront donc jamais trouvé de poules qu'en situation de conflit et en état de stress, en viendraient vite à éliminer d'office le facteur liberté pour se demander si elles n'éprouveraient pas un plus grand «bien-être» en captivité. Dans leur langage, il faut le savoir, «le bien-être d'un animal est jugé satisfaisant s'il se sent en sécurité, n'éprouve pas de douleur, ne présente pas de symptôme d'ennui ou de frustration».
La comparaison impose l'évidence : les poules préfèrent les cages.
En exagérant à peine, la question ne serait donc même pas de se demander comment une poule parvient à survivre en si dure captivité, mais bien de prouver scientifiquement qu'entre la basse-cour et la batterie industrielle, la poule préfère la cage. Il n'y aura bientôt plus lieu de s'étonner qu'à l'aube du XXIe siècle, dans une société «avancée», de haut niveau culturel, scientifique et technique, on se propose de prouver et d'imprimer, en toutes lettres, noir sur blanc, dans des publications officielles destinées à informer ou à convaincre, qu'un être à qui la nature a donné des membres pour courir, des ailes pour voler, un bec pour picorer, lorsqu'il a le choix entre la liberté et la détention préfère être incarcéré
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cacha
  07 juin 2015
Livre pessimiste, parfois outrancier mais nécessaire concernant la destruction du vivant et de la nature par les scientifiques, les techniciens et les économistes, sans oublier l'influence des journalistes. La conclusion est belle.
Commenter  J’apprécie          40
vero12
  26 mars 2018
un petit livre que beaucoup devraient lire pour ouvrir un peu les yeux. Et pas si pessimiste que ça pour moi, plutôt réaliste.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Armand Farrachi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Armand Farrachi
Le Cercle littéraire de la BnF - Entretien du 14 déc. 2010 .Le Cercle littéraire de la BnF, avec Armand Farrachi, Nadine Satiat, Olivia Rosenthal. Entretien du 14 décembre 2010, présenté par Laure Adler et Bruno Racine.
autres livres classés : écologie radicaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre