AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
205 pages
Éditeur : Editions André Martel (01/01/1954)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  29 octobre 2019
Le juge est-il un assassin ?
Avez-vous lu Balzac ?
Si vous l'aviez lu plus attentivement, vous sauriez qu'un juge peut être une bête dangereuse.
Alcide Ferlot, s'il avait été coupable, aurait dû foutre le camp.
Innocent, il n'avait qu'à se méfier !
Alcide Ferlot était surnommé "Bébé Biberon", parce qu'il ne buvait jamais que de l'eau, du thé et du café, parfois.
Mais il usait assez régulièrement de pilules d'une substance inconnue qu'il appelait sa drogue Monte-Cristo, parce qu'il en avait trouvé la recette dans Alexandre Dumas-père.
Alcide Ferlot était un artiste.
Décorateur, costumier et éclairagiste de génie, il était le maître d'oeuvre des plus grandes scènes de théâtre parisiennes.
Mais pour son plus grand malheur, sa route a croisé celle du juge Hyacinthe-Jules Sarriare qui lui reprochait d'avoir fait commerce et d'avoir usé de stupéfiants interdits par la loi ...
L'inconvenance et la mauvaise foi la plus totale sont de mise dans ce livre.
L'auteur y assume un dangereux parti-pris pour la drogue !
Il y prône une justice à deux vitesses, suivant la personnalité de l'accusé et les services rendus par lui à la société !
Il y rend sympathiques des policiers laxistes qui entravent leur propre enquête !
Il y dévoie la plus pure jeunesse, en envoyant la jeune Marguerite Tardieu, entre deux devoirs, porter des menaces de mort à un magistrat de la république française !
Quelle immoralité ...
Mais quel Plaisir de lecture !
Ce petit roman policier malicieux, bien adapté, ferait une excellente pièce de théâtre.
Paru en 1954, il est l'avant-dernier livre, le dernier roman, écrit par Claude Farrère.
L'écrivain-marin, que l'eau salé a décidément lavé de tout préjugé bourgeois, tire sa révérence sur une pure fantaisie.
Il y a du "Zazie dans le métro", du "Bébert et l'omnibus" là-dedans.
Le ton est sarcastique, moqueur même.
Le récit est cocasse.
Les personnages sont croustillants.
Marguerite Tardieu, d'abord, la fillette de l'inspecteur de police.
Mais aussi Aline Chaliapette, une fort jolie artiste du théâtre St Georges.
Sans oublier le serviteur Yvon Conan, un ancien canonnier de la flotte.
Ce petit livre est un régal.
Claude Farrère, ici, s'amuse.
Une fois de plus, il brouille les pistes.
Et, bien mal avisé, qui penserai pouvoir épingler sur le revers de son costume d'écrivain une quelconque étiquette ...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          491

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gillgill   15 octobre 2019
Hyacinthe-Jules Sarriare avait mis le petit doigt dans l'engrenage.
La main allait y passer. Puis le bras. Puis ...
Commenter  J’apprécie          110
gillgill   29 octobre 2019
Comme si l'abus de n'importe quoi n'entrainait pas toujours des catastrophes !
Commenter  J’apprécie          150
gillgill   29 octobre 2019
Le juge Hyacinthe-Jules Sarriare était imperméable à toutes idées, sauf à celles qui menaient à sa propre personne, à ses accusés, aux condamnations qu'il avait obtenues ou qu'il espérait obtenir, et à l'avancement qu'elles lui vaudraient ...
Commenter  J’apprécie          20
gillgill   29 octobre 2019
Une brave petite qui a du talent.
Elle va épouser le canonnier du bébé, cet admirable garçon qui s'appelle Conan, Yvon Conan.
La Bretagne s'annexe cette parigotte ...
Commenter  J’apprécie          30
gillgill   29 octobre 2019
Une seule fois, le matelot, qui, féru de discipline, ne pouvait oublier que le capitaine lui avait "commandé de se tenir tranquille, et d'amarrer ça, avec un tour mort et deux demi-clés" ...
Commenter  J’apprécie          20

Video de Claude Farrère (1) Voir plusAjouter une vidéo

Claude Farrère : La maison des hommes vivants
Olivier BARROT, installé dans une chambre, présente une réédition de "La maison des hommes vivants" en poche Librio ; une histoire fantastique écrite par Claude FARRERE, auteur populaire, élu à l'Académie française.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2048 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre