AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330118430
Éditeur : Actes Sud (06/03/2019)

Note moyenne : 2.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Fable anthropologique sur les mutations à l'oeuvre dans une société qui fait face, dans une relative indifférence, à la pénurie d'hommes, peu à peu remplacés dans toutes les strates de la société par les femmes.
Utopie ou cauchemar ? En tous les cas, un nouvel ordre "sans eux", pour un premier roman audacieux qui déstabilise l'axe normatif de la binarité des genres.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
nilebeh
  20 février 2019
Un Zippo en métal rouillé, quelques lettres d'un certain Ulysse à une Awa Traoré qu'il adore, deux corps emboîtés l'un dans l'autre, une femme et, semble-t-il, ce qu'il reste d'un être de sexe masculin au pénis rapetissé et doté d'un début de seins : voilà ce qu'une archéologue et historienne trouvera dans la terre, derniers vestiges d'êtres disparus lors de la grande catastrophe finale.
Que s'est-il donc passé ?
Reprenons le récit à son début : une femme seule, Lisa, fait une sorte de trek en Laponie et y noue une amitié indéfectible avec deux femmes : Awa, superbe femme Noire et son amie Eugénie. En dépit des difficultés climatiques - bien qu'on soit en été il fait un froid polaire - seules les trois femmes vont arriver au terme de l'aventure : les hommes ont tous abandonné !
Et c’est ici que nous découvrons le sujet de l'histoire : petit à petit, les hommes perdent de leur hauteur (dans toutes les acceptions du terme!), leur sexe se réduit et devient flaccide, ils disparaissent du paysage. Mais où sont-ils passés ? Comme les dinosaures autrefois, ils semblent en voie d'extinction. Alors, les femmes prennent toutes les commandes, y compris en ce qui concerne la perpétuation de l'espèce. Quant à la narratrice, Lisa, elle verra réapparaître, rabougri et diminué, son amant « d'avant », Dante. Qu'elle cachera comme une survivance à la fois coupable et précieuse.
Sans eux, peut-on vraiment vivre sans eux ? L'enchaînement des situations imaginé par l'auteure me semble plutôt fantaisiste mais peu créative, incitant - un peu - à la réflexion sur notre responsabilité quant au changement climatique et à la conservation des espèces - en l'occurrence la nôtre - sans vraiment être ni très argumentée, ni très drôle (si toutefois c'était l'intention) : bref à mon avis il manque ici un point de vue réellement étayé et un style.
Un moment de lecture au final moyennement agréable.
Merci à Masse critique de Babelio et à l'éditeur, Actes Sud pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Biscotte_Biscotti
  26 février 2019
Assez mitigée après cette lecture, l'auteur évoque un monde sans homme mais au final qui manque à mon sens de crédibilité. Ok c'est une fiction et en le lisant j'ai beaucoup pensé dans le même style "Le pouvoir" de Naomi Alderman mais en bien mieux... Ceci dit l'écriture est très correcte, amlgré tout je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages.... Je remercie néanmoins Babélio et actes sud pour ce masse critique
Commenter  J’apprécie          10
Pipojo
  13 mars 2019
Sans eux est le premier roman de Caroline Fauchon, professeur de lettres et de théâtre.
Trois amies trentenaires, Awa, Eugénie et Lisa, doivent faire face à la disparition progressive des hommes. Petit à petit, sans véritable explication, ces derniers disparaissent. Les femmes gèrent seules, occupant toutes les fonctions et se chargeant même de la perpétuation de l'espèce. le récit alterne entre le point de vue de Lisa, la narratrice, et les chroniques qu'elle écrit.
Malgré une écriture fluide, le récit manque d'explication quant à la disparition des hommes et, hormis Huguette, la vieille voisine de Lisa, les personnages féminins sont peu attachants. le traitement distancié et un manque de cohérence ont entravé ma lecture, m'empêchant de vraiment accrocher à cette fiction. Je suis également passée à côté de la réflexion anthropologique et sociologique.
Lien : http://roxane-feuilledeblog...
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeFigaro   11 avril 2019
L’auteur, professeur de lettres, imagine un monde sans hommes. Percutant.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
autres livres classés : réflexionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2684 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre