AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350009440
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (12/09/2012)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Athanaël est un grand sujet de curiosité pour Juline te Pembegüll, ses camarades de collège. Passionné de dessin et de BD, il a aussi tous les symptômes de la dépression : ennui à l'école, punitions, mal-être... Le jour où il disparaît, c'est l'amitié, pourtant, qui se met en branle : Juline et Pembegüll se mettent à sa recherche
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
orbe
  02 décembre 2012
Un élève disparaît. Adepte de solitude et de bande dessinée, il n'a pas vraiment d'amis. Pourtant, un groupe de jeunes décident de partir à sa recherche avec l'aide d'un de leur parent détective privé. Leur piste ? un carnet retrouvé, des scarifications entraperçues…
Le récit aborde le thème des mauvaises fréquentations sous l'angle de l'enquête policière. Malheureusement, les événements et les personnages sont souvent incohérents, le thème de la bande dessinée n'est pas vraiment exploitée. Dommage

Lien : http://0z.fr/IJTkn
Commenter  J’apprécie          60
PetiteNoisette
  28 octobre 2013
BD d'enfer est un roman poignant, qui se lit d'une traite (une grosse heure). Les différents personnages sont attachants. Il y a Juline, la narratrice, qui s'inquiète pour son camarade de classe disparu ; Pem, sa meilleure amie ; le père de Juline, détective privé qui va enquêter sur cette disparition entre deux plats de frites ; et quelques autres. Lorsqu'Athanaël va disparaître après avoir été collé avec Juline et Pem, celles-ci vont tout mettre en oeuvre pour le retrouver. Bizarrement (et c'est l'unique point qui m'a gêné dans le récit), tout le monde va les encourager dans leur enquête. A eux trois, ils vont interroger les élèves du collège, suivre des personnes louches, poser des questions, tout cela avec l'aval de leurs professeurs, du Principal et des parents d'Athanaël, morts d'inquiétude (mais pour qui 4 jours de disparition ce n'est pas suffisant pour prévenir la police!). le récit est rudement bien mené, les indices sont amenés un par un et le lecteur prend lui aussi plaisir à essayer de deviner ce qu'il s'est passé. Quelques raccourcis sont faits un peu trop facilement (la seule gothique du collège a forcément entendu parler de la secte du coin...) mais dans l'ensemble, tout tient la route.
Un roman bien sympathique, qui trouve toute sa place dans un CDI de collège !

Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MagUlis
  10 septembre 2015
Un excellent roman policier pour les jeunes ados ! Personnages attachants, intrigue intéressante, pas "nunuche", très actuelle, et surtout sans violence ! L'amitié et la solidarité ne sont pas des valeurs dépassées !
J'ai étudié ce roman avec une classe Ulis: très bien adapté, pas de sang, de meurtre, ou de scènes "gênantes". Beaucoup de plaisir partagé avec les élèves.
Je le conseille vivement !
Commenter  J’apprécie          00
kanarmor
  27 septembre 2013
Le sujet aurait pu donner un roman intéressant. Mais le scénario est peu simpliste et le choix du ton (léger) un peu inadéquat (et je partage pas en cela la critique presse) : deux adolescents sont enlevés par un groupuscule sectaire et les personnages principaux font une frites-party…
Commenter  J’apprécie          00
Lebel67
  19 avril 2015
Très amusants personnages gothiques et autres ( collégiens, père un peu dépassé, profs complètement out). Une énigme envoutante et pleine de rebondissements. A lire (12 ans)
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   11 janvier 2013
La bande dessinée se marie plutôt bien avec la thématique sataniste, ou plutôt le lien est mis en œuvre avec évidence. Se pose finalement la question : lorsqu’il s’agit de faire passer un message préventif, faut-il forcément virer dans le drame ? Avec aisance, Viviane Faudi-Khourdifi nous montre le contraire.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
orbeorbe   13 novembre 2012
Nous avons réalisé qu'il n'avait pas de meilleur copain. Il était plus ou moins en bon terme avec tous les garçons de la classe, mais aucun en particulier. Il était plutôt du genre solitaire, à gribouiller des BD qui faisaient horreur à certaines filles de la classe.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : satanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre