AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791026229407
183 pages
Éditeur : Librinova (11/02/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ismaël a tout juste 18 ans lorsqu’il est condamné pour trafic de stupéfiants. À sa sortie de prison, à défaut de pouvoir se venger sur ceux qui l’ont condamné, il déverse sa haine sur la gent féminine.En 2005, il commet l’irréparable et le double meurtre sanguinaire dont il est l’auteur fait la une des journaux : quelles sont les raisons qui ont poussé L’assassin poétique à recueillir une enfant ? Où se trouve la petite Lélia ?Quelques années plus tard, oscillant en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  09 octobre 2019
Je remercie Pierre Faupoint pour l'envoi, en service presse, de Je fus un mauvais homme.
Ismaël a tout juste 18 ans lorsqu'il est condamné pour trafic de stupéfiants. À sa sortie de prison, à défaut de pouvoir se venger sur ceux qui l'ont condamné, il déverse sa haine sur la gent féminine.
En 2005, il commet l'irréparable et le double meurtre sanguinaire dont il est l'auteur fait la une des journaux : quelles sont les raisons qui ont poussé L'assassin poétique à recueillir une enfant ? Où se trouve la petite Lélia ?
Quelques années plus tard, il rencontre Nahima, est enfin heureux mais il tombe de haut quand celle-ci le quitte sans un mot, et donc... il reprend ses massacres…
Parviendra-t-il à échapper aux mains de la police et à garantir l'éducation de sa fille ?
Je fus un mauvais homme est un thriller psychologique extrêmement bien ficelé.
En lisant le résumé, je ne pensais pas un seul instant m'attacher au personnage d'Ismaël.
Et pourtant, j'ai au fil des pages réussi à apprécier cet homme complexe, qui va aimer sa "fille" Lélia. Il tue, il n'est pas forcément tout net dans sa tête toutefois il peut aimer, sincèrement, une enfant. Je l'ai parfois trouvé touchant cet homme sans pitié ou presque, du moins en apparence.
J'ai également beaucoup apprécié le personnage de Lélia, elle apporte une touche de fraîcheur dans ce roman assez sombre.
L'histoire est très bien conçue, l y a beaucoup de rythme et tout se tient de la première à la dernière page.
L'écriture de l'auteur fait mouche.
Je suis heureuse de la découverte et c'est avec plaisir que je mets quatre étoiles et demie à Je fus un mauvais homme, que je vous recommande chaudement si vous aimez les thrillers psychologiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
RomansNoirsEtPlus
  25 mai 2020
Avec certains auteurs auto-édités on peut s'attendre au pire comme au meilleur . Avec ce livre que m'a envoyé Pierre Faupoint on est sans hésitation dans la deuxième catégorie .
Dès les premières pages l'auteur nous met « dans le le bain » . On fait la connaissance avec Ismaël Poisson , 18 ans , qui baigne déjà dans le trafic de stupéfiants . Ce n'est qu'un commencement . A sa sortie de zonzon , il est épris de vengeance et il a la haine vissée au corps et à l'âme . Une haine viscérale contre son prochain . Prochaine devrais-je dire car le beau gosse n'a qu'une envie : humilier ses prochaines conquêtes féminines . A défaut d'avoir pu conserver auprès de lui sa de défonce , Mathilde , et après des abus qui l'a emmené au bord de la folie , Ismaël décide de stopper la dope et de concentrer ses efforts sur ces futures victimes féminines . Mais le stade de non retour est commis quelques mois plus tard , alors qu'ayant déménagé , il décide d'éliminer sauvagement un couple de dealers . Un crime qu'il signe avec quelques mots de poésie . La réputation de l'assassin-poète était né . Avant de partir il prend pitié pour le petit bout de chou qui semble complètement abandonné qu'il emporte avec lui ainsi que la petite chienne enchaînée plus loin . Sa vie semble alors vouloir prendre un nouveau tournant avec sa petite fille Lélia et sa petite vie rangée dans cette petite bourgade normande . Mais des pulsions meurtrières pourraient malheureusement revenir sans crier gare et faire de nouvelles victimes innocentes .
Parfaitement rythmé on se laisse embarquer par cette histoire d'un assassin à la psychologie fragile et torturée . Aussi tendrement aimant et attentionné avec sa petite fille que sauvage et sans pitié avec ses victimes . On s'attache pourtant quasi instantanément à ce personnage complexe , souvent contradictoire qui n'a aucune borne ni dans ses amours ni dans ses crimes . Une course folle qui semble sans lendemain et sans issue mais qui conserve pour le lecteur une belle surprise finale .
Bien joué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yumiko
  28 octobre 2019
Autant dire que l'auteur sait nous appâter avec son résumé très attirant et alléchant. Moi qui adore les personnages torturés et aux pulsions dévastatrices, je ne pouvais qu'être impatiente de rencontrer Ismaël et de le suivre dans son quotidien semé d'embûches et de sombres secrets. Ayant un passif lourd et sombre, il se construit à travers la violence et la haine, jusqu'au soir où il commettra l'acte qui va transformer sa vie à jamais...
Après un double meurtre sanglant, voilà qu'il décide sur un coup de tête de prendre sous son aile une petite fille. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Ismaël va alors prendre le rôle de père pour cette petite et décidera qu'il fera tout pour elle et pour qu'elle ait une belle vie. Entre lourds secrets et découverte d'une vie à laquelle il ne s'attendait pas, nous allons suivre son quotidien aux côtés de Lélia. Entre bonheur et désillusion, son âme tourmentée réussira-t-elle, enfin, à trouver le repos et le bonheur?
J'ai adoré le personnage d'Ismaël malgré son caractère particulier et ses pulsions parfois troublantes. Il est un personnage qui essaie comme il peut d'avancer sur son chemin de vie et de ne pas sombrer, mais cela s'avère compliqué car il est atteint au plus profond de sa chair. L'auteur réussit à le rendre sympathique et proche de nous malgré les horreurs dont il peut faire preuve. J'ai beaucoup aimé la façon dont il développe sa personnalité, même si j'aurais aimé plonger encore plus dans ses pensées pour suivre davantage ses analyses et son ressenti.
La relation qu'il a avec Lélia m'a beaucoup touchée, même si cette dernière m'a un peu déroutée par ses réactions à certains moments. Elle est surprenante sur bien des aspects cette jeune fille. C'est un duo attachant et détonant qui nous est offert et nous éprouvons une réelle sympathie pour eux, ainsi qu'une inquiétude non feinte face à ce qu'ils vivent, surtout que la plume de l'auteur nous plonge totalement dans leur quotidien.
Si je dois soulever un petit bémol, je n'ai pas vraiment compris l'utilité de l'épilogue. Alors oui c'est une excellente idée qu'a eue l'auteur de nous proposer un tel retournement, mais je dois dire que je suis un peu restée coite devant ce final qui est totalement imprévisible et presque dommage vu le fil rouge très intéressant qui nous était proposé. J'aurais préféré qu'il s'arrête simplement à la fin du dernier chapitre qui aurait clôt, du moins à mon goût, parfaitement bien son histoire. Toutefois, cette remarque reste totalement subjective et d'autres trouveront probablement que cela était une belle conclusion.
En bref, j'ai passé un excellent moment aux cotés d'Ismaël, un personnage hors du commun et à la vie tumultueuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Tiff_Any
  09 avril 2019
C'est l'histoire d'un homme, Ismaël, que nous découvrons alors qu'il n'a que 18 ans et qui débute par une interpellation pour trafic de stupéfiant. Il se drogue, il boit, il est mal dans sa peau...
Les années passent et ce petit délinquant se transforme en assassin, il tue sauvagement un couple ! Alors que ce meurtre fait la une de journaux, il se réfugie dans son rôle de "père" et montre un amour indéfectible pour sa fille...
Alors qu'il rencontre et tombe fou amoureux de Nahima, lorsque celle-ci le quitte sans un mot, cet être instable retombe dans ses travers !
Comment concilier ses pulsions et l'éducation de son enfant... Comment passer au travers les mailles du filet...
C'est une histoire folle qui commence, une histoire monstrueuse, une histoire diabolique. Ce livre ne laisse aucun répit, le rythme est soutenu, je n'ai pu m'empêcher de tourner les pages pour découvrir la suite sans reprendre mon souffle...
Malgré des faits particulièrement horribles, je me suis attachée à Ismaël. Cet homme fragile au delà de sa folie, tendre au delà des actes meurtriers.
Je recommande chaudement cet ouvrage...
Merci #NetGalleyFrance #librinova #JeFusUnMauvaisHomme
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lilou08
  26 avril 2020
Rarement une chronique aura été autant difficile à écrire pour moi. Ceux qui me connaissent savent que je suis trop honnête pour pervertir mon ressenti. Tout d'abord, je souhaite remercier sincèrement Pierre Faupoint, jeune auteur, qui m'a envoyé son premier livre, un thriller psychologique « Je fus un mauvais homme ». Il en a écrit un depuis, « Les écervelés » dans un genre différent, une dystopie. Je suis très ambivalente par rapport à ma lecture. Je n'ai pas du tout aimé le début pour différentes raisons qui m'auraient sans doute poussé en temps normal à lâcher ce livre, mais par respect pour l'auteur j'ai continué. J'en suis heureuse car j'ai beaucoup aimé la deuxième partie de ce thriller. Alors pourquoi, le début m'a déplu ? C'est d'une part d'un point de vue de l'écrit : des temps mal utilisés de mon point de vue, des termes anciens ou trop soutenus pour le propos… J'ai vraiment eu du mal avec ceci au début. J'ai eu aussi du mal à comprendre réellement le pourquoi de la descente aux enfers d'Ismaël quand il était jeune. A 18 ans, il est emprisonné 85 jours pour un petit trafic de stupéfiants. L'auteur ne nous dit pratiquement rien de ses 85 jours de détention et je suis étonnée que ce séjour en prison soit à ce point destructeur pour le faire plonger ensuite très vite dans le mal absolu. En tout cas, j'aurais aimé que l'auteur développe cet aspect. On ne connait pas non plus son passé familial. Peut-être y a-t-il des racines de son mal intérieur dans son enfance, son adolescence, le rapport à ses parents, présents ou pas etc. Bref, son passage à la violence et à la destruction mentale des femmes m'a paru trop rapide. Surtout que c'est effectivement un mauvais homme…. Jusqu'à sa rencontre avec Leila, la petite fille qu'il va « sauver » de la maltraitance et adopter dans son coeur de toute son âme. Il devient alors un autre homme en devenant père, et Ismaël je l'avoue m'a alors vraiment touché. Mais cet amour si pur et absolu ne sera malheureusement pas suffisant pour le guérir de son mal-être profond et de sa folie meurtrière. J'ai beaucoup apprécié toute cette partie avec Leila et leur chienne Soquettes jusqu'à la fin assez étonnante, à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Et j'aime beaucoup que les auteurs me surprennent. Contrat réussi ! Bref vous l'aurez compris, ce thriller psychologique est de qualité inégale mais prouve que Pierre Faupoint est un auteur avec un fort potentiel et je pense que ça vaut le coup de le découvrir. Je lirai sans doute ses prochains livres.
Lien : https://mapassionleslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lilou08Lilou08   25 avril 2020
85 jours. Je resterais reclus 85 jours comme un chien. Alors que certains de mes collègues, bien plus concernés que moi par le trafic de stupéfiants, bénéficièrent de leur levée d’écrous les uns après les autres, le juge d’instruction souhaitait me tenir sous sa coupe. Il mit en exergue, pour me maintenir aussi longtemps captif, que je connivais aux actes suspects d’une famille connue de la région. Mais je n’étais qu’un jeune adulte, paumé, qui appréciait la compagnie des filles, et celles, de temps à autres, de l’absinthe et de l’opium.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   25 avril 2020
Puis, une voix, feutrée, que je connaissais si bien, si chaude, me chuchota : « Au revoir, papa… ». Ce fut comme un coup de massue sur la tête que je venais de recevoir ! Mais une massue de plumes, et de velours. Moi, moi qui avais tant espéré que Leila s’appropriât ces deux lettres magiques, ces deux syllabes salvatrices, interchangeables, « pa – pa », voilà qu’elle avait exaucé mon vœu le plus cher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lilou08Lilou08   26 avril 2020
Derrière le comptoir de la cuisine, je n’en menais pas large. Je voyais bien que Leila avait du mal à me croire sur parole. Grâce à la relation surnaturelle qu’elles avaient toujours entretenue entre elles, Leila et Soquettes étaient comme deux sœurs jumelles. Et je n’aurais pas été surpris que la seconde eût dévoilé à la première la vérité sur notre voyage en voiture ! J’en étais là de mes pensées quand je m’aperçus que le journal télévisé de 19 heures accaparait toute l’attention de Leila.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   25 avril 2020
La nuit, expressive, balançait des étoiles filantes au-dessus de ma tête. J’avais causé tant de dégâts dans cette famille, pour sans doute, deux ou trois générations entières, que j’éprouvais un extraordinaire sentiment de satisfaction intérieure. Il était grand temps pour moi de disparaître. Avec, dans le bissac de mon âme, une seule idée, un unique objectif : traquer une nouvelle nourriture humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   25 avril 2020
Après quelques instants, je fus installé, crépuscule brumeux, à l’arrière d’un fourgon sans chauffage. Assis sur la même banquette que la mienne, un brigadier, à l’air ribaud, proposa de me tutoyer. Il avait l’âge de mon père, j’aurais été dédaigneux de lui refuser un tel passe-droit. Et puis, après tout, frais émoulu de mes 18 ans, de la morve coulait encore de mon nez !
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : vengeanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Pierre Faupoint (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1863 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre