AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782268096360
752 pages
Les Editions du Rocher (26/09/2018)
4.75/5   2 notes
Résumé :
Comme toute histoire, celle de l'Europe a ses ombres, mais elles n'évincent pas les idéaux élevés nourris en son sein avant de contribuer à les faire croître : ces idéaux qu'elle a donnés en héritage au monde, il appartient plus particulièrement aux siens de continuer à les faire vivre. Pour cela il leur faut savoir d'où ils sont : c'est pourquoi le présent ouvrage raconte ce qui a fait l'Europe, depuis son émergence jusqu'au seuil de notre époque. La pédagogie rete... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pchabannes
  14 avril 2020
“Désormais l'Europe n'évoque plus, bien souvent, qu'une structure chargée d'assurer la jouissance du temps présent à quelques privilégiés, régnant sur des masses asservies par des systèmes d'assistance ou de subvention assurant leur survie, ainsi que par des divertissements faisant taire leur souffrance et leur inquiétude.”
Mais l'UE réduite à la sphère économique n'entretient-elle pas qu'un lien lointain avec l'Europe. Découvrez l'histoire de l'Europe en onze noeuds ; en onze points aveugles, sources de nos représentations mentales. Chaque noeud est consacré à une période proposant : enjeux, évocation d'une oeuvre significative, étude détaillée accompagnée d'une synthèse et d'extraits de sources éclairant le discours avant la présentation d'une courte sélection bibliographique permettant de prolonger le plaisir.
Découvrez la magnifique fresque de l'histoire de notre monde, oeuvre d'un historien, d'un praticien du passé, scrutant le passé de l'Europe sans en prétendre prédire l'avenir.
Une réflexion originale, intelligente, neutre aux sources de notre monde et un épilogue en forme d'espérance.

Lien : http://www.quidhodieagisti.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
PchabannesPchabannes   14 avril 2020
“Le pardon ne s’oppose d’aucune manière à la justice, car il ne consiste pas à surseoir aux exigences légitimes de réparation de l’ordre lésé. Le pardon vise plutôt cette plénitude de justice qui mène à la tranquillité de l’ordre, celle-ci «étant bien plus qu’une cessation fragile et temporaire des hostilités : c’est la guérison en profondeurs des blessures qui ensanglantent les esprits. Pour cette guérison, la justice et le pardon sont tous deux essentiels […].”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PchabannesPchabannes   14 avril 2020
“Les livres les plus importants relatèrent les faits et gestes du Christ, sous le nom d’Évangiles (Bonne nouvelle). Si le débat perdure à propos de la première date de rédaction de ceux-ci, il reste qu’il s’agit de textes de première main, écrits par des témoins directs ou sur l’information de témoins directs. Au plus tard, ils étaient tous composés avant 70 et vraisemblablement avant 65, même si l’évangile de Saint Jean semble avoir été diffusée une première fois à partir de 98.”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PchabannesPchabannes   14 avril 2020
“Dans un monde où la foi ne serait plus d’évidence et commencerait à être évacuée de la sphère privée. Le désenchantement atteindrait son terme, alors que la science moderne et les protestantismes avaient achevé de se constituer en magistère concurrents de celui de l’Église. Ayant perdu le ciment de leur unité culturelle, les États européens cherchèrent alors à créer les conditions d’un équilibre géopolitique.”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PchabannesPchabannes   14 avril 2020
“L’hubris était le sommet de l’impiété pour un Grec, car elle mettait en cause la hiérarchie entre les hommes et les Dieux, chaque chose étant censée avoir une mesure propre, ce que les artistes grecs exprimaient en représentant les hommes plus petits que les dieux.”
Commenter  J’apprécie          20
PchabannesPchabannes   14 avril 2020
“Grandi en dehors du monde et en opposition à ses valeurs, le monachisme finit par irradier ce monde, mais la reconnaissance que lui accorda celui-ci en retour fut la source de déséquilibres, ou du moins de débats, qui amenèrent les âmes d’élite à se détacher du monachisme pour lui préférer la voie ouverte par les ordres mendiants, lesquels conservèrent malgré tout de nombreux traits monastiques.”
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : histoire de l'europeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura