AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 272343429X
Éditeur : Glénat (15/11/2000)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'une drôle de petite fille, de ses papillons noirs et de son sac à mots... Elle s'appelle Elsa. Elle vit seule avec son père : sa maman les a quittés pour rejoindre le centre de l'Eau nouvelle, une espèce de secte dirigée par un gourou à barbe blanche. Elsa est une enfant curieuse. Chacune de ses phrases est ponctuée d'un chiffre indiquant le nombre de mots auxquels elle a encore droit d'ici la fin de la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Myriam3
  04 février 2018
Il y a beaucoup de poésie dans cette bande dessinée, c'est ce qui attire l'oeil avant toute chose. Elsa est une petite fille surdouée en peinture qui représente sans cesse des dessins de papillons noirs depuis que sa mère est partie. Depuis, aussi, elle enferme un papillon noir par jour d'absence et ne les libérera que quand elle aura retrouvé sa mère. Enfin, elle s'inflige un nombre maximum de mots à utiliser par jour, le diminuant peu à peu jusqu'à ne plus parler...
On apprend très vite que sa mère, fragile et artiste elle aussi, s'est établie dans une secte et que des choses étranges se trament autour d'elles.
Le récit tourne autour de la peinture et du symbolisme des papillons noirs contre ceux de couleurs que la petite fille peut voir au-dessus de chaque personne. Ses peintures sont représentées en pages entières dans l'album, ainsi que ses portraits réalisés par sa mère et des faux originaux de Modigliani peints par le père de Lalie. le tout rend la lecture très belle.
J'émets quelques réserves quant aux dialogues approximatifs et maladroits (on y confond philosophie et psychologie par exemple), et j'ai trouvé le tout un peu daté, mais l'aspect graphique en fait une belle oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lessortilegesdesmots
  15 août 2017
Voici la dernière BD empruntée à la médiathèque. J'avoue que le prix me fait un peu peur même en sachant que c'est une intégrale. Les dessins de Elsa sont sublimes. On penserait à des oeuvres d'arts tant elles sont magnifiques. Les couleurs sont douces et l'impact émotionnel est présent. Les graphisme de l'histoire en elle-même sont caractéristiques des années 2000. Dommage, j'aime bien l'originalité. Il n'y a que Elsa qui sort un peu de l'ordinaire.
Logique, le jeune fille est particulière. On s'attache très vite à elle. On se doute de quelque chose mais au final, on ne donne aucune explication à son talent incroyable ni à sa façon d'être particulière. Sûrement parce qu'à l'époque on ne parlait pas de ce genre de chose de manière directe. Ça m'a pas mal frustré au cours de ma lecture. Son père est attachant malgré ses nombreuses maladresse. Sa mère est étrange. Je ne me fierais pas à elle.
Concernant l'intrigue, j'ai été un peu déçue. On est vraiment dans une intrigue classique sans originalité. le coupable ne surprend pas. D'autant plus que dès le début de la disparition de Elsa, on nous dit qui est coupable. Si vous cherchez l'originalité, c'est raté. Même sur les trahisons et complots, c'est du déjà vu. Les graphismes des personnages sont stéréotypés. J'aurais aimé que le personnage de Elsa soit plus travaillé. On nous donne un petit bout d'elle mais ça s'arrête là. Pourtant, je suis sûre qu'il y avait de quoi faire avec elle. On pouvait rendre l'histoire originale grâce à elle et sa vision si particulière des choses.

En bref, une BD qui m'a laissé un arrière goût de manque. Dommage.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : petite filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3378 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre