AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B001C9OW70
Éditeur : H. FLOURY (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JacopoJacopo   25 octobre 2018
Quand on le trouvait chez lui, on montait presque toujours droit à son grand atelier du second étage. Il était rarement seul. Il y avait là presque toujours sa garde habituelle d'orgueil ingénu, un ou plusieurs de ses enfants travaillant à ses côtés, un ami souvent, Geffroy ou Dolent, Charles Morice ou Séailles, Hamel ou Roger-Marx. Le vendredi, l'atelier était plein de monde, les familiers de la maison et aussi des jeunes peintres, des littérateurs qu'on lui conduisait, des étrangers de passage à Paris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   25 octobre 2018
C'était pour lui, en dehors de ses heures de travail, le moment heureux de la journée, l'abandon à la flânerie, la recherche de deux tables libres au hasard des terrasses débordantes. Le café, il l'appelait " le dernier salon où l'on cause" et je crois bien que causer était pour lui la joie suprême. C'était le prolongement et le contrôle de la réflexion solitaire qu'exprimait sa peinture avec une si forte concision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   25 octobre 2018
Quand jaillissait une de ces phrases brèves, absolument définitives, qui vous ouvrait l'esprit et vous fermait les lèvres, le visage de Carrière était admirable à voir. La tête un peu penchée à gauche, le solide menton levé, il vous regardait jusqu'au fond du coeur de ses deux yeux bleus plantés dans les vôtres, illuminés d'intelligence, et dont les paupières prenantes ramassaient la flamme.
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   25 octobre 2018
Tous ses amis l'ont vu peindre ou essuyer ses pinceaux avec ses doigts, son mouchoir, un coin de sa cravate. Qu'importe. Ses souliers avaient beau être éculés parfois, ses doigts et ses habits tachés de peinture, son haut-de-forme brossé à rebrousse-poils, il avait l'air d'un roi quand il marchait dans la foule.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Élie Faure (1) Voir plusAjouter une vidéo

Suzanne Flon lit Elie FAURE
Suzanne FLON lit une page de Elie Faure.
autres livres classés : lithographiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre