AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Martine Courtois (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070324214
Éditeur : Gallimard (25/05/1988)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Vaste fresque qui va de la préhistoire au début du XXe siècle, cette célèbre Histoire de l'Art n'avait jamais été publiée à ce jour en un seul volume. Issu des cours à l'Université populaire qu'Élie Faure donnait à Paris, ce projet, commencé en 1909, et repris plusieurs fois à chaque réédition avec des ajouts et des compléments, se présente comme une synthèse majeure de tous les arts des différentes civilisations. Cet ensemble symphonique s'impose par la hauteur de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
oran
  16 novembre 2016
Une oeuvre considérable – plus de 1140 pages, qui retrace l'histoire de l'art des cavernes jusqu'au début du XXe siècle.
Une vision personnelle empreinte de philosophie : Il eut comme professeur de philosophie Henri Bergson !.
Dans son introduction à l'art grec – 1923- Elie Faure écrit que les chapitres où il étudie l'art grec dans son livre sont les plus mauvais de son ouvrage. Pour ma part, il y a belle matière à apprendre, mais je n'y ai pas trouvé ce que je recherchai spécifiquement.
Commenter  J’apprécie          76
benoitda
  01 septembre 2016
La magnifique "Histoire de l'Art" d'Elie Faure est une oeuvre fondamentale qui fait dialoguer les grandes tendances du génie européen. le style d'Elie Faure, ses longues énumérations, ses phrases qui se retournent sur elles-même, ses principes nourris de terre et d'homme et qui sans cesse y retournent, semblent avoir pris forme dans le choc initial de l'oeuvre d'art, ce moment où une couleur dans un paysage, le déhanchement d'une statue, les reflets d'argent d'une rivière, vous saisissent le coeur et vous marquent pour la vie. Dépassant les systèmes et les doctrines, il décrit la gloire innocente et pure d'un peuple et d'une époque telle qu'exprimée par son grand art. C'est un éternel retour à l'antique, un retour au vrai, cependant troublé d'une nostalgie, d'une inquiétude, le funèbre souvenir d'un effondrement si proche.
Ça fait des années que je me promettais de lire les livres d'Elie Faure. C'est assez peu engageant à lire depuis le début, donc je les ai attaqués par l'index, en recherchant les artistes que j'aime le plus. Finalement ça se lit assez facilement, et, du fait des illustrations, c'est plus court que ce qu'on pourrait croire. le style est flamboyant et la pensée profonde et claire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maxsantoul
  24 novembre 2010
Une oeuvre monumentale, dit-on. Mais y a-t-il suffisamment de sincérité dans le consensus général de son appréciation ? Pour ma part, j'ai eu beaucoup de mal à lire l'ouvrage jusqu'au bout. Et pourtant… il reste incontournable, surtout pour l'analyse philosophique de l'art, c'est-à-dire l'esthétique.
Commenter  J’apprécie          20
TmbM
  19 janvier 2017
Me lançant dans la lecture de cette somme pour combler de trop nombreuses lacunes, j'avais peu de doutes sur la solidité de l'ouvrage. J'ignorais tout de même que cette Histoire de l'Art ressemblerait à ce point à une Histoire de l'Humanité. En effet, on est bien au-delà du simple domaine artistique, du survol des grands mouvements et de ceux qui les incarnent. Depuis les Hommes des cavernes jusqu'à début du XXème siècle, tout est dans ce livre. Découpé en quatre grandes parties (l'art antique, médiéval, renaissant et moderne), ce passage incontournable des étudiants en art est une vaste fresque flamboyante.
Si j'ai été impressionné par une érudition si profonde, j'ai également été stupéfait par la richesse et la poésie de la plume. Élie Faure n'est pas qu'un philosophe, passionné et théoricien de l'art, il est également prosateur et son travail monumental est une lecture fascinante, bien que peu ludique.
La suite sur mon blog.
Lien : http://touchezmonblog.blogsp..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
benoitdabenoitda   01 septembre 2016
[Sur l'art de Renoir] C'est une transformation lyrique, ingénue, spontanée, dans une forme qui semble naitre et renaitre incessamment d'un foyer sensuel inépuisable, de tout ce qui a dans le monde du rayonnement et de l'éclat, la pulpe duvetée des pêches, les cerises, les grenades, l'écorce des citrons et des oranges, les roses ambrées, les roses sanglantes et les champs de trèfle incarnat, de bleuets et de boutons d'or, et les bouches et les rires et les regards, et le feu des pierres ardentes dans les rides des ruisseaux, et le soleil couchant sur les nuées et ses irisations autour des feuilles. Ces formes massives qui tournent dans un espace transparent définissent la peinture même, exprimant dans la moindre d'entre elles, la gloire de la vie et la puissance de l'été.

Quand un peintre a ce pouvoir là, tout ce que son œil rencontre est instantanément transfiguré. Une main sur une gaze, un collier autour d'un cou, une rose dans des cheveux font penser confusément à une aile de papillon sur le pollen de quelque fleur géante, à un fruit sur du marbre blond, à une lueur de gemme inconnue dans l'obscurité. Tout est frisson, tout est caresse. On pense ici à un Velázquez vieux de trois siècles, ayant reçu cent affluents et dont l'âme aurait emprunté aux brumes légères de la France plus de maturité et de fraicheur à la fois
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
oranoran   16 novembre 2016
L'art qui exprime la vie est mystérieux comme elle. Il échappe, comme elle à toute formule. Mais le besoin de le définir nous poursuit, parce qu'il se mêle à toutes les heures de notre existence habituelle pour en magnifier les aspects par ses formules les plus élevées ou les déshonorer par ses formes les plus déchues
Commenter  J’apprécie          30
aleatoirealeatoire   06 mai 2011
Moi qui ne crois qu'au règne de la vie indifférente et sans objet que l'homme traverse en artiste en lui donnant sa forme fugitive
Commenter  J’apprécie          60
oranoran   16 novembre 2016
Ce n'est qu'en écoutant son cœur qu'on peut parler de l'art sans l'amoindrir. Nous portons tous en nous notre part de vérité, mais nous l'ignorons nous-mêmes si nous n'avons pas le désir passionné de la rechercher et si nous n'éprouvons aucun enthousiasme à la dire.
Commenter  J’apprécie          20
aleatoirealeatoire   03 juillet 2011
Quelles que puissent être les tortures qui l'attendent, l'intelligence rejoindra le sentiment qui la devance et l'obligera, malgré ses révoltes à se livrer.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Élie Faure (1) Voir plusAjouter une vidéo

Suzanne Flon lit Elie FAURE
Suzanne FLON lit une page de Elie Faure.
autres livres classés : art moderneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre