AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nic66


Nic66
  22 juillet 2018
Une belle métaphore que cette quête de la marionnette Gypsis. On accompagne « je » dans sa longue marche qui n'a d'errance que sa lenteur et ses méandres car cet homme qui, sans doute, se parle à lui-même, poursuit un but et l'atteint finalement dans ce point de non retour que représente la Baie des Trépassés. Un livre plein de douceur et de douleur pudique, même quand la violence ou la peur ne sont pas loin. J'ai bien aimé la tonalité du roman tout en demi-teinte avec une histoire qui s'éteint peu à peu, on est à la fois dans le rêve, presque le fantastique ou le fantasme, et une réalité dure. le non-dit semble aussi important que ce qui est écrit ou seulement suggéré.
J'ai beaucoup aimé le passage qui décrit Gypsie : même ce moment qui devrait être de pur bonheur conduit le héros à constater comme en passant que « cette marionnette n'[est] vraiment pas à [sa] main ». La découverte de la nudité de Gypsie est troublante et émouvante, très symbolique bien sûr.
Autre beau passage, celui de la rencontre avec un homme « malicieux » ou plutôt un « éveillé », qui « pouvait tout entendre et jamais […] ne ramenait la conversation à lui. »
Un roman original qui m'a beaucoup plu.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus