AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782810200436
64 pages
Rue de Sèvres (27/10/2021)
3.36/5   18 notes
Résumé :
Ava, brillante chorégraphe, envisage de mettre un terme à sa carrière dont elle trouve la reconnaissance illégitime. Désabusée face aux enjeux sociétaux de l'époque, elle n'a plus d'envie ni d'inspiration. En quête d'énergie créatrice, elle se rend à Bruxelles, au gala de fin d'études de l'école qui l'a formée. Ava est aimantée par la prestation de Ian, un jeune danseur, dont la fougue et la passion lui rappellent ses débuts. Sur un coup de tête, elle lui propose le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
diablotin0
  01 janvier 2022
Lorsque j'ai reçu cet album graphique, j'ai immédiatement aimé "l'objet". Les éditions rue de Sèvres sont soignées, agréables au toucher. La couverture invite instantanément à ouvrir ce petit bijou.
Les dessins sont raffinés, délicats, sensuels,et parfois violents, effrayants. Les doubles pages mettent en lumière des scènes de danse très expressives, à tel point qu'on a vraiment l'impression de voir la danse devant nous. Il y a une réelle sensualité qui s'en dégage les mouvements se font devant nous.
Ce roman graphique mêle l'art, la création à travers la danse, la politique et l'engagement sociétal.
La rencontre entre Ava, chorégraphe renommée et Ian, jeune danseur belge est passionnée mais leur passion va les étouffer. Ils ne peuvent s'épanouir à travers le même engagement. Si Ava a besoin de s'exprimer à travers la danse, le jeune Ian, lui a besoin de lutter pour des idées, pour un monde meilleur, plus humain, plus propre.
Sensualité, création, rencontre, passion, chaos, combat, engagement, politique se partagent avec harmonie les pages. L'intime et le politique se mêlent, se croisent.
C'est un très bel album qui m'a été offert par les éditions rue de Sèvres et Babelio que je remercie très sincèrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Tachan
  15 décembre 2021
Je vais me répéter mais Rue de Sèvres a vraiment un catalogue de BD engagées qui me parle énormément. Après
Alicia, prima ballerina assoluta et Idiss ces derniers mois, qui évoquaient Cuba et l'URSS, place à Lumière noire qui propose une uchronie assez sombre de la France et Paris.
Grâce à cette bande dessinée, je fais la rencontre de Claire Fauvel, illustratrice puis dessinatrice de BD depuis bientôt 10 ans, qui a déjà publié La nuit est mon royaume et La guerre de Catherine chez Rue de Sèvres, deux titres déjà engagés ; et Thomas Gilbert, qui lui a publié chez eux la saga de fantasy : Bjorn, le morphir. Ils se livrent ici à un vrai travail à quatre mains particulièrement réussi aussi bien du côté du scénario que des dessins et de leur composition.

Lumière noire, histoire complète en un volume, démarre comme le récit d'une danseuse chorégraphe en panne d'inspiration qui peine à imaginer son prochain spectacle et se fait embarquer par une copine pour aller voir de jeunes danseurs sortant de l'école. Elle a un coup de foudre artistique et romantique pour l'un d'eux, ce qui va l'amener à lui proposer de danser avec elle sur le prochain spectacle qu'elle n'a pas encore imaginé.
Tout commence de façon on ne peut plus classique mais très vite les auteurs nous font sentir que le récit va être plus qu'un récit autour d'une passion commune : la danse. En effet, si Ava a une telle panne d'imagination, c'est que, sans qu'elle s'en rende compte, elle vit très mal tout ce qui se passe autour d'elle. le Paris qu'elle connaît, est un Paris oppressif, excluant et violent, où il ne fait pas bon vivre. Alors quand elle croise, Ian, le jeune danseur engagé pour qui l'environnement et le futur sont des causes essentielles, sa liberté et son souffle l'attirent.
Les auteurs vont ainsi se servir de la collision de ces deux personnalités aux antipodes, de leur attirance imprévisible, de leur passion pour la danse qui permet à leur corps d'exprimer toutes leurs passions et angoisses, pour nous proposer un récit uchronique puissant et remuant. On souffre comme les héros, on est déchirés et perdus comme eux, on ressent leur malaise, on a envie de s'en sortir et la danse en sera peut-être l'un des moyens mais pas le seul.
J'ai aimé voir des héros passionnés. Les pages où ils s'expriment par la danse sont entêtantes et violente, faisant échos aux événements qui se passent. Si au début, j'ai pris la passion pour l'écologie du héros un peu par dessus la jambe, peu à peu, le tournant oppressif que prend la vie en France m'a interpelée et fait réagir, et j'ai compris son engagement. C'est très intelligent de la part des auteurs de parvenir à conjuguer ces deux personnalités si différentes autour d'une lente danse étrange et douloureuse mais cathartique.
Le propos n'est pas facile. La mise en scène est exigeante. Les personnages, en particulier Ava, ne sont pas toujours agréables. Mais ce que cherchent à nous raconter les auteurs avec ce lent glissement oppressif qu'on accepte l'air de rien alors qu'il nous bousille, est vraiment profond. J'ai adoré le parallèle qu'ils dressent entre entre les événements présents, la danse qu'imagine Ava, leur duo et le passé de celle-ci avec le conte qu'elle met en scène. C'est très intelligent et cela se goupille parfaitement !
Alors clairement, je ne m'attendais pas à un tel récit quand je me suis lancée mais j'ai adoré être surprise. Si je ne suis pas une adepte du trait des auteurs et de la colorisation numérique, je reconnais en revanche une vraie force dans la composition de leur planche. Que ce soit les scènes de danse, celles de leur passion, ou celles des violences auxquelles ils assistent, tout est vraiment percutant ! Et c'est en ça que, même si esthétiquement ça ne me plaît pas, c'est un très bon titre également graphiquement parlant.
Lumière noire, comme les autres titres engagés de l'éditeur, est un cri du coeur de ses auteurs, non pas sur un passé sur lequel il faudrait qu'on réfléchisse, mais sur un présent qu'on a trop tendance à laisser couler alors que les dérives font vraiment peur. C'est donc un titre résolument moderne, qui pousse à s'interroger sur ce qui se passe actuellement en Europe, notamment vis-à-vis des migrants et de nos réactions bien trop policières et violentes... Chapeau !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
souleverlesmots
  22 janvier 2022
Nous partons à la rencontre d'Ava, célèbre chorégraphe, qui est en perte de créativité.
Personnage atypique, intéressant mais pas toujours très chaleureuse.
Alors que son amie l'emmène à la rencontre de jeunes prodiges de la danse, elle tombe sous le charme d'un d'eux, plein de talent.
J'ai été relativement séduite par les graphiques. Tantôt doux, tantôt caricaturés, tantôt violents.
Dans cette BD, le thème de la danse est en effet prioritaire. On voit Ava s'investir dans son projet d'un coup alors que ce n'était pas gagné d'avance. Son comportement agressif, son côté démon, m'a parfois fait penser au film « Black Swan ».
On se serait limité à cela, sincèrement j'aurai adoré. le problème, c'est qu'on part sur d'autres sujets tels que l'écologie, le Paris violent, l'immigration…
Et je crois que ça faisait beaucoup.
Je me suis un peu perdue, et n'ai plus trouvé de logique à l'histoire. Pour moi, ça partait un peu trop dans tous les sens. Mon accroche a fini par s'envoler et je suis restée perplexe.
C'est vraiment dommage parce que ça partait bien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlineMarieP
  04 novembre 2021
200 pages pour parler de danse, de création, d'identité, d'écologie, de violences policières, d'engagement... c'est court. Surtout si on y ajoute des cases et des planches de danse et un conte philosophique. Tout est survolé, on n'y croit pas, j'ai juste fini ce titre parce que je trouvais le dessin joli. En plus, la danse contemporaine, je n'y comprends rien en vrai, alors en bd c'est chiant.
Commenter  J’apprécie          50
Instagramlelapinquilit
  27 octobre 2021
Pour ce nouveau roman graphique, aux illustrations superbes, nous retrouvons deux auteurs de talent qui unissent leurs forces pour nous proposer une collaboration réalisée à quatre mains. Ils confondent leurs univers d'une façon déconcertante : impossible de distinguer ce qui a été fait par l'un ou par l'autre, et c'est ce qui fait la richesse de l'oeuvre. Nous suivons deux personnages, ancrés dans une société violente, dans un contexte social et écologique très tendu. Peu à peu, ces problématiques vont entrer dans leur quotidien, s'immiscer dans leur création. Sonnés par tout cela, ils vont se réfugier dans la danse, dans l'amour et le désir. Mais ces aspects de leur vie auront aussi leur part de noirceur. Entre espoirs et désillusions, nous sommes happés par cet univers.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
LigneClaire   12 janvier 2022
La progression est feutrée, délicate. […] A lire à plusieurs niveaux en se laissant emporter par cette superbe danse sous lumière noire signée à quatre mains. Ce qui ajoute à la force du propos, la danse refuge et exutoire.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
LeSoir   08 janvier 2022
Entre Bruxelles et Paris, Ava et Ian font danser la vie jusqu’à la déchirure dans « Lumière noire », un roman graphique chorégraphié à quatre mains par Claire Fauvel et Thomas Gilbert.
Lire la critique sur le site : LeSoir
ActuaBD   06 janvier 2022
Un album réalisé à quatre mains, au graphisme fluide, léger ; une mise en page et un découpage qui ne s’interdisent pas des libertés graphiques, contribuant ainsi à rythmer le récit et faire bouger les schémas traditionnels.
Lire la critique sur le site : ActuaBD

Videos de Claire Fauvel (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Fauvel
Le 17 novembre 2021, nous vous présentions notre deuxième live YouTube. Cette fois, de retour du festival Quai des Bulles de Saint-Malo, nous vous parlons de manga, BD, mais aussi de diverses actus du site. Vous pouvez également découvrir une sélection de 5 livres présentés par Octavia.
Voici les liens des livres, auteurs et contenus abordés dans l'émission : 4:02 Les 5 coups de coeur littérature étrangère/de voyage d'Octavia Le restaurant de l'amour retrouvé, d'Ito Ogawa : https://www.babelio.com/livres/Ogawa-Le-restaurant-de-lamour-retrouve/513993 Les Huit Montagnes, de Paolo Cognetti : https://www.babelio.com/livres/Cognetti-Les-huit-montagnes/960259 Compartiment pour dames, d'Anita Nair : https://www.babelio.com/livres/Nair-Compartiment-pour-dames/8574 lisières, de Kapka Kassabova : https://www.babelio.com/livres/Kassabova-Lisiere/1186700 Touriste, de Julien Blanc-Gras : https://www.babelio.com/livres/Blanc-Gras-Touriste/258115
9:04 le vide-bibliothèque Babelio 2021 : https://www.babelio.com/concours-vide-bibliotheque-babelio-2021
11:15 Testez notre générateur de bandeaux littéraires : https://www.babelio.com/bandeaux.php
13:05 Interview de la lectrice Babelio LiliGalipette : https://www.babelio.com/article/1798/Dans-la-bibliotheque-de-la-lectrice-LiliGalipette
14:26 Club de lecture de Lille : https://www.babelio.com/groupes/145/Lecteurs-de-Lilleet-du-Nord Le Club de lecture commune : https://www.babelio.com/groupes/26/Clubs-de-lecture/forums/26/Discussion-generale/28323/LC-thematique-de-novembre--Faites-de-la-place-pou
16:30 Les recommandations en littérature de l'imaginaire de professionnels du livre Patrick K. Dewdney : https://www.babelio.com/article/1784/4-romans-fantasy-conseilles-par-Patrick-K-Dewdney Librairie O'merveilles : https://www.babelio.com/article/1785/5-romans-de-SF-et-fantasy-recommandes-par-Frederic Estelle Faye : https://www.babelio.com/article/1789/Litteratures-de-limaginaire--les-5-romans-consei Adrien Tomas : https://www.babelio.com/article/1797/Litteratures-de-limaginaire--5-romans-conseilles Marcus Dupont-Besnard : https://www.babelio.com/article/1807/Litteratures-de-limaginaire--10-romans-conseille
18:50 Présentation du festival de BD Quai des Bulles L'album photos : https://www.facebook.com/babelio/posts/10158706611880678
Les rencontres dessinées Babelio Thomas Gilbert : https://www.babelio.com/auteur/Thomas-Gilbert/94916 Claire Fauvel : https://www.babelio.com/auteur/Claire-Fauvel/345920 Anne Simon : https://www.babelio.com/auteur/Anne-Simon/20959 Alix Garin : https://www.babelio.com/auteur/Alix-Garin/562425 David Prudhomme : https://www.babelio.com/auteur/David-Prudhomme/74465
Les quiz sur Babelio : https://www.babelio.com/quiz/
Masterclass avec Fabien Vehlmann et Krys https://www.babelio.com/auteur/Fabien-Vehlmann/2352 https://www.babelio.com/auteur/-Kris/2475
Promenades dessinées Max de Radiguès : https://www.babelio.com/auteur/Max-de-Radigues/76454 Alix Garin : https://www.babelio.com/auteur/Alix-Garin/562425
+ Lire la suite
autres livres classés : danseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La Guerre De Catherine

Qui est responsable de la clé de l'armoire vitrée, au début de l'histoire?

Catherine
Catherinette
Rachel
Armande

8 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : La guerre de Catherine (BD) de Claire FauvelCréer un quiz sur ce livre