AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781472217561
420 pages
Éditeur : Headline Review (03/11/2016)
3.75/5   2 notes
Résumé :
Like the heroine of the novel she adores, Jane Steele suffers cruelly at the hands of her aunt and schoolmaster. And like Jane Eyre, they call her wicked - but in her case, she fears the accusation is true. When she flees, she leaves behind the corpses of her tormentors. A fugitive navigating London's underbelly, Jane rights wrongs on behalf of the have-nots whilst avoiding the noose. Until an advertisement catches her eye. Her aunt has died and the new master at Hi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marple
  21 mai 2017
Pour résumer Jane Steele, quoi de plus efficace et juste que ce commentaire du Cosmopolitan anglais 'Jane Eyre prend une dose de Dexter' !
Jeune orpheline à qui la vie ne fait pas de cadeaux, Jane Steele a deux méthodes pour survivre et s'épanouir : lire et relire son roman fétiche pour modeler son comportement sur celui de son héroïne d'une part... et d'autre part tuer tous ceux qui la dérangent !
Deux possibilités à partir d'un tel synopsis : un roman médiocre qui masque son indigence par des références littéraires, ou bien un roman original, irrévérencieux et drôle qui ne se prend pas aux sérieux mais fait passer un très bon moment à ses lecteurs. Verdict ? Lecteur, je me suis bien amusée !*
Jane Steele est bien sympathique dans ses élans du coeur, ses emportements ou sa débrouillardise; ses amis sikhs de Highgate House plus encore, dans leur excentricité et leur bienveillance. Sans parler de la douce camarade de classe, du policier philanthrope ou des espions belliqueux.
* référence au mot de la fin de Jane Eyre, qu'on retrouve tout au long du livre.
Challenge Multi-Défis 30/52
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Lprieur
  04 août 2017
Etant une grande admiratrice de Jane Eyre de Charlotte Brontë, je m'intéresse toujours à ceux qui s'y intéressent, justement, et à leurs romans, le cas échéant. Bien sûr, tout n'est pas bon à prendre - certaines réécritures n'auraient jamais dû voir le jour, et surtout pas mes yeux.
Pour autant, j'ai vraiment apprécié Jane Steele. L'auteur pastiche ouvertement le roman, certes, mais joue avec nos attentes. Nous reconnaissons les ingrédients de Jane Eyre (si je puis dire), disséminés ci et là, avec des décalages, avec une autre signification, avec un autre ton. C'est une sorte de jeu qui m'a beaucoup plu Par exemple, dans Jane Steele, Jane n'est pas la maîtresse de Mr Thornfield (l'équivalent de Mr Rochester dans Jane Eyre). C'est son père qui en fait était déjà marié, ce qui fait de sa mère la maîtresse, et de Jane la bâtarde. Elle obtient donc bien un héritage de son oncle ! Enfin... celui qu'elle considérait comme tel, puisqu'elle apprend qu'elle était en réalité sa fille. Voyez comme le roman joue avec les références.
Ne vous attendez pas cependant (quoiqu'en dise la couverture dotée de mots ensanglantés) à une héroïne sans état d'âme. Là encore, l'auteur se joue des codes : serial killer certes, mais serial jane avant tout.
En outre, si l'histoire prend toujours place dans la société anglaise, la narration se tisse peu à peu autour d'un noeud plus vaste et passionnant. J'ai beaucoup aimé les liens avec l'Inde et le Sikhisme.
A lire et à relire ! (mais... j'apprécierais qu'il sorte en français !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LprieurLprieur   04 août 2017
You cannot know what it means, reader, to have thought yourself despised for your unworthiness for a period of years - to have supposed your very nature poison, and your friend right to have thus abandoned you - and to learn thereafter that you were to loved not too little but too well.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Lyndsay Faye (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lyndsay Faye
Lyndsay Faye lit un chapitre de la nouvelle de Conan Doyle "Charles Augustus Milverton" et la compare à une scène de son roman " Dust and Shadow " qui s'en inspire.
autres livres classés : jane eyreVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2186 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre