AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747050602
Éditeur : Bayard Jeunesse (29/05/2015)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Jana, Caro et Eddi participent à un concours organisé par le réseau social ON. Jusqu'où sont-ils prêts à aller pour gagner ? Quand Jana arrive dans son nouveau collège, elle attire d'emblée tous les regards : elle est belle, bien habillée et riche. Caro, éblouie par l'assurance et le train de vie de Jana, est flattée lorsque celle-ci l'accepte comme amie sur ON. Jana lui parle d'un concours organisé sur le réseau social, dont le vainqueur deviendra le modérateur d'u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  07 janvier 2016
Eh bien, ce n'est pas parce qu'on est un spécialiste de l'usage d'internet par les mineurs et que l'on est animé de très bonnes intentions, que l'on écrit un très bon livre...
Cela part d'un bon sentiment , celui de mettre en garde les adolescents contre les réseaux sociaux , mais cette histoire est indigeste et pas très crédible...
Quand Jana débarque au collège dans la classe de Caro , tout le monde est subjugué. elle est dégourdie, très jolie.
Et quand celle-ci s'intéresse au concours pour devenir présentateur de webtélé, organisé par le réseau social ON , tout le monde suit . le but :poster des vidéos et photos qui obtiendront un maximum de points , (de Like). Jana , Caro et Eddie s'allient pour espérer gagner. Mais Jana est prête à tout pour réussir même à ridiculiser ses soi-disant amis.
La fin est prévisible .
Et le contenu soulève des questions à l'adulte que je suis .N'y -a t-il pas , en Allemagne ,des autorisations parentales à signer pour l'utilisation de l'image des mineurs comme nous avons en France ? Surtout quand cette image est sponsorisée par un réseau social organisant un concours? Je ne suis pas spécialiste d'internet mais , tout ça m'a laissée bien sceptique sur la crédibilité d'une telle histoire.
Et quand je suis sceptique, je n'adhère pas , et je n'apprécie pas.
Du coup difficile pour moi de rentrer dans ce roman , d'avoir de l'empathie pour les personnages , le manque de crédibilité fait boule de neige et détruit tous les autres aspects du bouquin (rapports amicaux et autres...).
Une lecture , qui m'a laissée jusqu'à la fin, au bord de la route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
cdistpierre
  16 mars 2016
Deux collégiens, usagers modérés des réseaux sociaux, nouent un pacte diabolique avec Jana, une nouvelle élève qui les subjugue par son côté « fashion ». Celle-ci les convainc en effet de participer au concours organisé par leur réseau social préféré : ON. À la clef, la possibilité pour le vainqueur de devenir le/la présentateur/trice de la future chaîne privée : ON SHOW. Pour atteindre ce bonheur suprême, il faut obtenir le plus de points possibles de la part du plus grand nombre d'amis possible, en récompense des contenus mis en ligne par le/la participant(e). Les trois « amis » décident de s'entraider pour multiplier leurs chances de gagner, et si l'un d'eux abandonne, il doit donner ses points aux autres… Dès lors, les trois ados n'ont plus que cette idée en tête : filmer ou photographier à leur insu les membres de la communauté éducative de leur établissement scolaire (adultes comme enfants) pour récolter des points, au mépris du respect d'autrui, des règles élémentaires de la vie privée et du droit à l'image.
On ne lira pas ce roman pour son attrait littéraire, c'est vrai, quant au côté superficiel et bling-bling de Jana, il paraît inutile. Néanmoins, l'ouvrage présente l'avantage de se lire vite et d'être accessible à tous puisque, de toute évidence, son objectif serait de mettre en garde les jeunes contre les dérives associées aux réseaux sociaux. On déplore cependant qu'aucune mise en garde n'accompagne le propos, en pré ou postface, pour rappeler les règles de bonne conduite qui régissent (ou devraient régir !) l'usage des réseaux sociaux.
C'est pourquoi, Documentaliste, si tu fais le choix d'inclure cet ouvrage dans ton fonds, à toi d'y ajouter les informations et conseils nécessaires (fiche collée à l'intérieur de la jaquette par exemple) afin qu'il ne réduise pas à néant le travail que tu as accompli auprès de tes élèves, pour les former à la fréquentation sécurisée et responsable des réseaux sociaux. Il pourrait être profitable de lire des extraits pour en débattre ensuite avec les élèves afin qu'ils conscientisent la gravité des infractions. Dans l'ouvrage, les abus commis sont effrayants, pourtant le problème est réglé en interne, et la sanction paraît légère… Il importe donc que nos élèves sachent quels risques ils encourent, qu'ils soient victimes ou bourreaux ! On objectera que l'histoire en elle-même est explicite, qu'elle suffit à les mettre en garde, mais rien ne nous empêche d'enfoncer un peu le clou !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leslecturesdeVal
  21 octobre 2015
Mon avis: C'est un livre dont le sujet m'intéresse beaucoup et qui aurait pu donner quelque chose de bien meilleur en enlevant le coté un peu trop cliché, je pense, mais en tout cas j'ai beaucoup aimé cette dénonciation de dérives sur certains réseaux sociaux et la mise en garde contre les abus d'utilisation chez les adolescents.

Du coté de l'histoire: Caro est une jeune lycéenne sans histoire, bonne élève, elle n'a qu'un souci: elle aimerait vraiment devenir amie avec Jana, la nouvelle du collège. Celle-ci est belle, riche, sure d'elle mais surtout, elle est complètement accro au réseau ON.
ON ressemble énormément au Facebook que nous connaissons tous mais en pire, enfin je pense. Ce réseau a décidé de lancer un Webshow et pour cela, un concours est organisé pour trouver sur la toile, les futurs présentateurs de l'émission parmi leurs meilleurs membres. Pour réussir à être dans les premiers et se faire remarquer par les organisateurs, il faut poster et partager tout et n'importe quoi afin d'accumuler un maximum de likes et devenir populaire en accumulant les amis. Caro pour se rapprocher de Jana va se laisser entrainer dans cette course aux likes, emmenant avec elle son ami Eddie dont elle est un peu amoureuse en cachette. Tous les coups sont permis pour rester au top du classement. La chasse aux points commence et bien vite, ce concours tourne réellement à l'obsession. Les trois "nouveaux" amis quittent sans même s'en rendre compte le monde réel.
Du coté de l'écriture: le récit est simple et d'actualité, la plume est agréable, fluide et l'histoire est vraiment crédible. le roman se lit rapidement et si je n'ai pas été surprise plus que ça sur les dérives exposées dans cette histoire, je suis certaine que beaucoup d'adolescents ne se rendent même pas compte de ce qu'il peut arriver avec l'abus des réseaux sociaux et j'aimerais bien que beaucoup lisent ce roman, je pense qu'ensuite, leur méthode d'utilisation ne serait pas la même . C'est une excellente mis en garde contre les effets nocifs des réseaux sociaux lorsqu'ils sont mal utilisés et pour ça l'auteur a vraiment réussi sa mission avec ce roman. Même si l'histoire fait plutôt cliché avec des personnages déjà vu dans ce genre de littérature, j'ai vraiment beaucoup aimé la construction du roman.

En conclusion: Malgré pas mal de clichés, le récit est vraiment réaliste, on se prend rapidement au jeu et les pages défilent toutes seules. La plume est agréable et on se rend vite compte que Thomas Feibel est un spécialiste de ce genre. Je me suis imaginée à plus d'une reprise ce que donnerait ce genre de concours dans mon collège et je n'ose pas imaginer les choses qui pourraient en découler, déjà que pas mal de soucis entre collégiens arrivent à cause des réseaux sociaux alors avec ce genre de concours j'imagine que cela serait la guerre... Même si je n'ai pas totalement adhéré, c'est un livre que je conseille vraiment aux adolescents et à tous les accros de ce genre de réseaux sociaux ....

Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ogmios
  03 octobre 2015
C'est dans l'air du temps, de nombreux romans abordent la vie des adolescents avec les réseaux sociaux. Like me de Thomas Freibel est de ceux-là, il met en scène un trio de collégiens allemands, Caro, Jana et Eddie. Tout le roman repose sur leurs relations dans et autour du réseau social On Show. Inévitablement, on songe à Facebook avec ce concept des amis mais ici, les collégiens s'engagent dans une compétition dans laquelle il faut engranger le maximum d'amis et de commentaires sur son compte en suivant le principe "post
the most".
Si l'auteur est un spécialiste reconnu en Allemagne des ados et du monde de l'internet, cela ne présage en rien d'un véritable talent à raconter des histoires. Je ne me suis jamais sentis à l'aise avec ce roman qui ne me donne pas le sentiment d'adopter un ton juste. Les personnages sont vraiment caricaturaux (surtout Jana) et même la jeunesse de Caro n'excuse pas tout sur l'incroyable naïveté dont elle fait preuve dans sa quête d'amitié avec Jana. A trop vouloir forcer le trait sur le pouvoir nuisible de l'utilisation des images, le récit est décrédibilisé. Et que dire de la fin ? Elle est incompréhensible, que voulait faire l'auteur au juste ? S'il est vrai que j'ai pu parvenir à la fin du roman malgré le peu de plaisir à lire, c'est que je me demandais comment il allait composer avec la succession d'événements pour aboutir à un récit cohérent, et au final quelle déception ! Une première de couverture racoleuse, un titre accrocheur mais au final une histoire mal fagotée qui a pour seul intérêt de mettre en scène les réseaux sociaux et d'en montrer les risques. Trop peut-être et surtout maladroitement à mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lady_K
  15 juillet 2015
le réseau social ON veut évoluer et proposer à ses membres une émission « privée ». Il lance alors un grand concours pour dénicher le futur présentateur de celle-ci. Pour gagner, rien de plus simple. Plus on poste, plus on a de points. Plus on a de points, plus on a de chance d'être sélectionné. C'est donc une course aux points qui démarre. Jana, Caro et Eddie s'y sont inscrits en formant une alliance afin de mettre toutes les chances de leur côté. Mais ce qui semblait n'être qu'un concours inoffensif, bon enfant, prend très vite une tournure inattendue. Jana veut tellement gagner qu'elle n'hésite pas à braver les interdits, elle n'a aucun scrupule à violer la vie privée d'autrui pour gagner des points. Cela fait peur à Caro, qui se sent mal. Elle est tiraillée par sa conscience, qui lui dit que ce qu'elle fait est mal, même si elle n'est que complice… et son envie de continuer !
Thomas Feibel nous livre ici un roman captivant car très actuel, crédible et réel. Ce qui est décrit peut arriver et arrive tous les jours. Tous les jours, des photos ou vidéos « compromettantes » ou peu flatteuses pour les protagonistes sont mis en ligne sans le consentement du ou des intéressés. Un acte devenu malheureusement banal et qui pourtant peut avoir d'atroces conséquences et répercussions psychologiques… C'est ce que tend à montrer l'ouvrage au travers de l'histoire de Jana, Caro et Eddie.
Jana est une vraie mordue. Elle ne lâche jamais son smartphone et ce concours, elle doit le gagner ! À ses yeux il ne peut pas en être autrement. Elle embarque dans l'aventure Caro et Eddie, qui trouvent l'idée marrante mais sont tout de même plus réticents, moins emballés. La grosse différence entre eux et Jana, c'est qu'il y a une limite à ne pas dépasser et qu'ils vont douloureusement s'en rendre compte. Jana, elle, n'a aucune limite. Sans surprise donc, Caro et Eddie sont sympathiques voire attachants, tandis que Jana est totalement antipathique et cela dès les premières pages.
En conclusion, un roman plus profond qu'il n'y parait. le sujet est maîtrisé. L'écriture de l'auteur est très prenante, vivante. On suit le trio avec plaisir, il y a beaucoup de péripéties et d'actions. Mais il y a surtout un vrai message derrière le récit, une mise en garde importante. Un livre à lire et à faire lire !
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   27 août 2015
Le roman n'est jamais moralisateur et va finalement au-delà des réseaux sociaux. Il montre qu'il faut surtout réfléchir aux conséquences de ses actes, du mal que l'on peut faire dans la vie réelle lorsqu'on publie sur Internet.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
aurore72lolaurore72lol   03 juillet 2015
- Je n'ai jamais compté mes amis, et je ne le ferai jamais. Mais ce que je peux te dire, c'est qu'ils existent tous, que je connais chacun personnellement, et que je peux compter sur eux à cent pour cent. Ça, c'est de amitié.

- ok, a lancé Jana en croisent les bras. Mais comment peux-tu critiquer quelque chose que tu ne connais pas ? Tu as des préjugés, c'est ça la vérité. Inscris-toi, ajoute-moi comme amie, et fais-toi ta propre opinion. Qu'en penses-tu ?

- Je pense que tu n'as pas écouté ce que je viens de te dire. L'amitié, la vraie, elle ne fonctionne pas comme ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LineloLinelo   20 décembre 2015
Ce concours ON SHOW et cette chasse aux points avaient colonisé ma vie. Je quittais le collège en mourant d'impatience de découvrir les dernières publications des membres du réseau. Entre nous, quoi de plus agréable que de compter chaque soir ses nouveaux points ? Tu sais quoi ? Pour la première fois de ma vie, j'avais trouvé un espace qui me faisait vibrer avec passion.
Commenter  J’apprécie          40
fannfann   08 mai 2016
On avait beau être assise l'une à côté de l'autre, on n'échangeait que deux ou trois phrases par jour. De toute façon, comment avoir une vraie conversation avec quelqu'un qui passe sa vie sur son portable ?
Commenter  J’apprécie          50
zazimuthzazimuth   21 novembre 2016
Eddie m'a donné un petit coup de coude. En face de nous, Ivo, notre génie universel, dormait à poings fermés, avachi sur le banc, la tête penchée en avant, la bouche légèrement ouverte. Retrouvant aussitôt la forme, Eddie a dégainé son iPod pour prendre une photo.
(…)
- Attends, ai-je soufflé, il manque quelque chose. (…)
Je me suis tournée vers le comptoir et j'ai subtilisé, aussi discrètement que possible, deux bouteilles vides, une de vin et une de bière, que j'ai posées devant Ivo. (…)
J'ai rempli un verre à pied de coca, et je l'ai installé dans la main molle qu'Ivo avait abandonnée sur la table. Trop fort ! Il a vraiment l'air d'un ivrogne qui ne comprend rien à ce qui lui arrive.  (p.93-94)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   21 novembre 2016
Il a mimé l'ivresse :
- Hips ! C'est chouette, un prof pompette !
- Puisque tu m'y obliges, je vais mettre les points sur les i, a déclaré Sabine en se raclant la gorge. Ce matin, à sept heures, nous avons eu une réunion de crise en salle des profs. Le directeur nous a informés que l'ensemble des enseignants de l'établissement, et en particulier ceux qui figurent sur cette vidéo, sont désormais la risée de la ville. Quant à Mme Korweiler, elle est en arrêt maladie pour dépression. Elle sera absente pour trois mois au moins. A cause de vous.  (p.50)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Thomas Feibel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Feibel
Der Kindermedien-Experte Thomas Feibel vermittelt Kindern in diesem Buch Grundwissen über Smartphones und Handys und ihre jeweiligen Kommunikationsformen. Natürlich stehen auch Themen wie Sicherheitseinstellungen, Downloads und Spiele im Fokus.
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
245 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre
.. ..