AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Antoine Ribes (Traducteur)
EAN : 9782290313220
542 pages
Éditeur : J'ai Lu (30/11/2001)
  Existe en édition audio
4.06/5   632 notes
Résumé :
La guerre fait rage et a séparé les amis d’autrefois.
Pug a été capturé et réduit en esclavage, mais dans l’empire exotique de Kelewan, il découvre peu à peu les pouvoirs incroyables qui dormaient en lui.
Tomas est devenu un guerrier respecté, et le prince Arutha, quant à lui, doit déjouer à la cour les complots visant à déstabiliser le royaume. Bientôt, tous vont devoir s’unir contre un ennemi venu de la nuit des temps…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 632 notes
5
15 avis
4
22 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

fnitter
  20 août 2014
Une suite à la hauteur pour cette seconde partie de Magicien.
Après un premier tome ayant posé les bases de l'univers de Midkemia et abordé les principaux personnages, nous allons nous plonger dans la culture de l'empire de Kelewan (les tsuraniens) et son organisation sociale avec le destin de Pug destiné à devenir Milamber le mage, un Tout-Puissant. Puis nous retournerons sur Mikdemia, passant d'aventures maritimes en aventures politiques pour le devenir du royaume.
Plus posé que le premier opus, ce second volume nous plonge au coeur des deux sociétés ennemies. C'est certes parfois un peu caricatural, mais l'auteur nous compte une histoire dense, où tous les codes du genre sont respectés. On pourra regretter le côté deus ex machina de Macros le noir (mais c'est un code gandalfien) et j'espère retrouver des explications sur ce personnage dans des tomes ultérieurs.
Happy end, relations sentimentales naïves, mais une histoire prenante, très agréable à lire. Une fantasy certes à l'ancienne mais qui mérite sa place dans la liste des oeuvre de fantasy à lire.
La suite : Silverthorn.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          691
Yendare
  01 septembre 2021
Après ma lecture du premier tome j'ai directement enchaîné avec ce dernier curieux de découvrir la suite des aventures de Pug et des personnages de la Crydee et je dois dire que j'ai dans l'ensemble passé de nouveau un agréable moment de lecture.
S'il est évident pour moi que cette lecture ne sera pas la lecture de l'année, le tout se laisse néanmoins lire sans prise de tête et permet de passer un agréable moment de divertissement malgré quelques lenteurs lors de ce second tome. Je pense que c'est tout à fait le type de lecture qui me conviendrait parfaitement en période d'examen à la fac.
En effet, l'intrigue ne demande guère de concentration et même en lisant quelque peu en diagonale le tout resterait parfaitement compréhensible et serait peut-être même profitable certains passages m'ayant dans ce tome un peu ennuyé. Il n'en demeure pas moins qu'à la plage l'ensemble est très bien passé et j'ai pris plaisir à retrouver Pug et en apprendre enfin un peu plus sur les Tsurani et leur monde Kelewan. le personnage évolue beaucoup au cours de ce tome où on en apprend également un peu plus sur la magie. Ce n'est néanmoins pas ce personnage que j'ai préféré suivre ayant plus accroché à toute la partie concernant Arutha et son voyage vers le Krondor afin d'obtenir de l'aide tandis que les rares passages consacrés au personnage de Tomas m'ont globalement laissé indifférent.
Pour une lecture détente, ce second tome de Magicien fait parfaitement le travail même s'il n'y a rien en soi d'extraordinaire au niveau de l'intrigue ou de la plume. Cela se lit globalement bien, l'intrigue est certes classique mais tient bien la route et la fin est plutôt satisfaisante. A vrai dire je pourrais même arrêter la série ici sans que cela ne me dérange au niveau de l'intrigue et je dois dire être plutôt curieux de voir quelles directions va prendre cette dernière dans le prochain tome que je ne manquerai pas de lire prochainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          405
basileusa
  01 novembre 2017
Et voilà ,même si il reste deux tomes des chroniques de Krondor ,une histoire se boucle avec ce deuxième tome ,celle de la guerre de la faille . Ayant déjà lu la trilogie de l'Empire ,je connaissais plus ou moins la trame mais je suis bluffée que Feist est réussit à raccorder les deux histoires ,celle de Pug et ses amis et celle de Mara avec autant d'intelligence et de précision .
J'ai adoré ce tome : il commence doucement mais la tension monte au fur et à mesure et ce qui est assez réjouissant c'est qu'enfin les différents groupes ,éloignés par la bataille depuis de nombreuses années ,se retrouvent . Tous ne s'en sortent pas indemnes mais les changements depuis le premier tome sont impressionnants. On ne peut que s'attacher à tous ces personnages !
Comme Pug on est confronté à deux univers totalement différents et on se demande lequel on préfère ^^. J'ai aussi beaucoup aimé connaitre les origines des différents peuples qui composent Midkemia . Quelques mystères demeurent mais je sais que les réponses seront apportées dans d'autres tomes ,ce monde étant d'une telle richesse !
J'ai hâte de lire la suite ,de savoir comment les personnages évoluent dans leur nouvelle situation .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Phoenicia
  31 octobre 2017
C'est avec plaisir que j'aie dévoré en un rien de temps ce tome 2 de la guerre de la Faille. Suite largement à la hauteur du tome 1, voire même mieux, j'ai pu retrouver les différents personnages de Feist, les deux mondes. J'adore personnellement Pug, les Shinzawaï et Arutha.
Etant donné que le récit passait souvent d'un monde à un autre et vu la multitude des personnages, l'intrigue s'est avéré fluide, sans aucune lenteur. Forcément, on ne s'appesantit pas sur chacun des personnages et l'histoire se déroule sur plusieurs années. Mais ces petits points ne gâchent en rien la qualité du récit.
J'ai retrouvé avec plaisir des événements que j'avais lu dans la Trilogie de l'Empire. C'est toujours amusant de voir le même événement présenté de deux manières différentes. le coup d'éclat de Milamber aux jeux étaient celui que j'attendais avec impatience et je n'ai pas été déçue.
Quant à la fin, pleine de rebondissements, est à mon sens une vraie fin. Mais bon je m'étais déjà faite cette réflexion entre le tome 2 et le tome 3 de la Trilogie de l'Empire. Je suppose qu'il en est de même ici et je me demande bien quelle surprise nous réserve les deux derniers tomes . A voir donc!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
levri
  29 mars 2020
Quelques années sont passées depuis la première partie du livre, Pug a survécu en esclavage sur Kelewan, mais son statut s'est amélioré depuis que lui et son ami, Laurie le ménestrel, ont été remarqué par un noble. Lors de la visite d'un Très Puissant celui-ci a découvert ses dons et ceux qui détiennent des dons magiques doivent obligatoirement être formés, même si nombreux sont ceux qui ne survivent pas au conditionnement. Après des années de formation Pug accède au titre de Très Puissant sous le nom de Milamber, et détendeur de la puissance de deux monde il s'avère posséder une capacité hors normes.
Sur Midkemia Tomas est lentement transformé par son armure imprégnée de la personnalité de son ancien possesseur, un Valherus, ces Anciens qui chevauchaient leurs dragons à travers l'univers et n'avaient pas hésité à s'en prendre au dieux. Tomas saura-t-il résister à ces anciens maîtres impitoyables des elfes?
Le mystérieux magicien Macros le noir, qui semble immortel, va pousser les pions que sont nos héros à chacune de ses courtes apparitions afin de mener impitoyablement à la conclusion qu'il avait prédit …

Dans cette seconde partie les bases du monde de Kelewan sont posées en attendant les développements de "La Trilogie de l'Empire". Après neuf ans cette guerre a assez durée, magie et intrigues politiques sur deux mondes mèneront à sa conclusion aidées par les manipulations du mystérieux Macros le noir qui surgit toujours aux moments opportuns. Alors que les combats prennent fin il reste à étouffer les complots et rendre sa légitimité au trône, avec la paix des pointes de romance font même leur apparition, il faut bien satisfaire tout le monde n'est ce pas ?
À la clôture du livre Pug est certainement le plus grand magicien des deux mondes, même si sa magie reste à développer n'ayant pas encore atteint ses limites, il doit encore s'améliorer pour la suite …

La lecture est toujours aussi addictive, et même sans témoigner d'une grande originalité la qualité de l'écriture et la multiplication des personnages attachants devraient combler la majorité des lecteurs …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   21 août 2014
Lyam ferait un bon roi, mais Arutha ferait un grand roi. Les hommes accepteraient de suivre Lyam dans la mort, mais le cadet saurait user de sa ruse pour les garder en vie.
Commenter  J’apprécie          460
piccolaninapiccolanina   08 mai 2021
Chaque année , la magie elfe avait fini par les vaincre . Ils pénétraient par centaines dans les bois des Songes et tombaient dans un sommeil éternel, leur corps nourrissant le sol et les arbres enchantés . D'autres répondaient à l'appel des Dryades et suivaient les chants des bois jusqu'à qu'ils meurent de soif et de passion dans l'étreinte de leur inhumaine amante , leur sacrifiant leur vie .
D'autres encore tombaient sous les griffes de créatures de forêts , les loups géants , les ours et les lions qui répondaient à l'appel des cors de guerre elfes .
Même les branches et les racines des arbres elfiques résistaient aux envahisseurs qui finissaient toujours par s'enfuir . P. 90-91
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
fnitterfnitter   21 août 2014
Les femmes n'aiment pas qu'un homme qu'elles n'apprécient pas leur montre trop d'intérêt, mais il y a une chose qu'elles détestent encore plus, c'est le manque d'attention de la part d'un homme qu'elles apprécient.
Commenter  J’apprécie          262
piccolaninapiccolanina   08 mai 2021
Arutha entendait Amos hurler des ordres , dirigeant chacun de ses hommes à la seconde près . Il jouait de son navire comme un musicien aurait joué de son luth , attentif à chaque vibration , à chaque son , cherchant l'harmonique qui sortirait le Vent de l'Aube de ces eaux mortelles .
L'équipage obéissait instantanément à chacun de ses ordres , risquant la mort à chaque instant dans le gréement glissant ,car les hommes savaient que de sa seule compétence dépendait la réussite de leur passage . P. 210
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
SirrahSirrah   11 mai 2018
Il y a bien des manières d'aimer quelqu'un. Parfois on a tellement envie d'être amoureux qu'on n'est pas trop regardant sur la personne. D'autre fois, on fait de l'amour quelque chose de si pur et de si noble que nul ne peut correspondre à la vision que l'on en a. Mais pour la plupart, l'amour est une reconnaissance, l'occasion de dire: "il y a quelque chose en toi que je chéris." Cela n'oblige pas les gens à se marier, ou même avoir des relations physiques. On aime ses parents, on aime sa ville ou son pays, on aime la vie, on aime les gens. Tout cela a beau être différent, c'est le même terme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Raymond E. Feist (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond E. Feist
Session de Questions/Réponses entre Raymond E. Feist et ses fans à l'ICON 2016
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La guerre de la Faille Tome 1 R. E. Feist

Quel est le nom du monde dans lequel vivent les héros?

Krondor
Crydee
Midkemia
Kelewan

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : La Guerre de la Faille, Tome 1 : Magicien de Raymond E. FeistCréer un quiz sur ce livre