AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Pernot (Traducteur)
ISBN : 2290001643
Éditeur : J'ai Lu (07/09/2007)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 132 notes)
Résumé :
Roo Avery est de retour. Revenant de la guerre contre les armées de la reine Emeraude, il est à présent libre de choisir son destin. Son ambition suprême est de devenir le plus riche et le plus puissant marchand de Midkemia. Mais rien ne l'avait préparé aux dangers de la nouvelle vie qu'il s'est choisie, quand une dette impayée peut être aussi mortelle qu'un poignard dans l'obscurité. Même ses amis les plus proches sont suspects et, tandis que Roo se bat pour bâtir ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
pit31
  12 août 2018
De retour de Norvindus, où il a obtenu pour le compte de la Couronne de précieux renseignements sur les agissements des Panthatians, Roo s'est vu gracié par le prince Nicholas du crime qui entachait son passé. Repartant de zéro, mais avec une détermination et une audace nouvelles, le jeune homme se jure de devenir l'un des marchands les plus riches de Krondor. Hélas, au grand jeu du commerce, les nouveaux venus sont rarement bien accueillis. Si la plume remplace l'épée, si le paraître tient lieu de force, et si les armées se comptent en carrosses, l'ascension d'un prince marchand est une lutte qui peut se révéler aussi mortelle qu'une campagne militaires.
Commenter  J’apprécie          100
selena_974
  05 novembre 2012
De toutes les sagas de Fantasy que j'ai pu lire dans ma (courte) vie, je pense que celle que je préfère c'est Les Chroniques de Krondor. Je n'en ai heureusement pas encore fait le tour, et je découvre avec joie, à chaque nouvelle série que j'aborde, de nouveaux personnages, de nouveaux lieux, de nouveaux aspects de Midkemia et des mondes sortis de l'imaginaire de Raymond E. Feist.
La guerre des Serpents se place dans la continuité du Boucanier du Roi. Arutha est mort (avec le temps, ce sont des choses qui arrivent, mais c'est triste quand même), et le roi a choisi Nicholas pour la succession de son père. Nicholas, que nous avions appris à connaître dans le Boucanier du Roi. Mais la tâche n'est pas facile, les Panthatians ont de grands projets d'invasion et de destruction du monde. Calis, l'elfe surnommé "l'Aigle de Krondor", prend les rennes de cette nouvelle histoire midkemienne. Il recrute et forme une petite armée d'hommes désespérés, officiellement morts, et dont le seul but à présent est de trouver le point faible qui permettra à Nicholas d'anéantir l'ennemi. C'est ainsi que nous suivons le chemin d'Erik, bâtard de feu le baron de la Lande-Noire, qui avait été condamné à mort pour le meurtre de son demi-frère (il le méritait !). Accompagné de son meilleur ami Roo, ils se font arrêter, pendre puis sauver de justesse afin de mettre leur vie et leur désespoir au service de Calis et de son projet fou.
La Guerre des Serpents est l'une des meilleurs suites des Chroniques de Krondor que j'ai lues jusqu'à présent. Je me suis laissée sans peine transporter dans toutes ces intrigues, dans ces guerres, dans ces paysages que je commence à bien connaître. Comme toujours, Raymond E. Feist capte notre intérêt en introduisant de nouveaux personnages principaux charismatiques, qui attirent d'emblée notre sympathie, tout en n'hésitant pas à mettre en jeu ou à nous donner des nouvelles de ceux qu'on avait suivis et aimés dans les aventures précédentes. On a ici encore notre lot d'aventures, de frissons, de rires, de larmes, de bons et mauvais sentiments, et bien sûr de magie... Un régal !
Mais cela n'est que la partie immergée de l'iceberg, et l'auteur nous offre ici une intrigue qui prendra une ampleur inimaginable tout au long des 4 tomes, pour un final qui nous ouvre la porte sur une suite tout aussi prometteuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mondaye
  09 juillet 2016
Un tome très prenant comme toujours, même si je dois dire que j'ai eu tout au cours du livre une folle envie de coller des baffes à Roo.

Sinon on fait la connaissance de nouveaux personnages que les anciens (ceux ayant lu les cycles précédents) ne pourront qu'adorer, en la personne des petits fils du Duc James, anciennement Jimmy les mains-vives.
Les choses se compliquent sérieusement, de nouvelles forces (ou des forces plus anciennes, posez le comme vous voulez) entrent dans la danse.
Car même si la guerre réelle n'occupe qu'une petite place dans ce tome-ci, sa présence est omniprésente, l'ascension de Roo ne semble être qu'un préparatif parmi tant d'autres.
Et le livre refermé, et bien ceux qui n'ont pas la suite déjà sur la table de nuit, je les plains...
Commenter  J’apprécie          30
CasusBelli
  23 février 2017
Un deuxième tome captivant bien qu'assez "atypique" pour un roman de fantasy puisque l'aspect fantasy justement est limité à une portion très congrue...
L'histoire tourne à 80% autour de Ruppert Avery, l'ami et complice d'Erik dans le premier tome et va nous faire suivre les péripéties du jeune homme dans sa tentative d'ascension sociale dans l'univers sans concession des affaires.
C'est un petit peu "Dallas" version médiévale et tout ceci est sans surprise tant l'impression de déjà vu/lu est forte.
Cependant, le fait que la psychologie de "Roo" ainsi que ses états d'âme, ses doutes, ses lâchetés et compromissions sont très développée permettent de prendre plaisir à suivre l'histoire.
Pour le reste, on suit de loin Erik, Calis ou Nakor et la poursuite des événements à Novindus, une villégiature en comparaison des violents combats du premier livre, en attendant ceux du troisième ;)
Commenter  J’apprécie          30
MarcF
  01 février 2012
Ce tome se focalise sur Rupert Avery, dit Roo, un compagnon d'Erik de la Lande Noire. Roo était un personnage secondaire du premier tome et devient ici le personnage central.
On assiste avec un sourire à ses premières tentatives pour faire du commerce, tentatives qui vont mal se passer, puis son ascension fulgurante, due à la fois à la chance, à ses appuis politiques et aux circonstances.
Toute la première partie du volume est consacrée a Roo, puis au moment où je commençais à m'ennuyer, Raymond Feist remet en scène Erik, Callis et sa troupe pour une mission à Novindus. Malheureusement, les passages parlant de cette mission sont trop brefs par rapport aux démêlés commerciaux de Roo, même si Callis et sa troupe vont nous ouvrir bien des clés par leur voyage.
L'univers reste sympathique, mais l'histoire se promène dans ce tome. Elle suit son petit bonhomme de chemin sans grand combat ni souffle majestueux. Malgré tout, cela reste agréable à lire et Raymond Feist arrive à nous garder dans son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pit31pit31   12 août 2018
L'un se jeta en avant tandis que l'autre prenait un couteau à sa ceinture. Roo attrapa le poignet du premier. Celui-ci sentit la douleur envahir son bras lorsque le jeune homme enfonça son autre pouce dans un réseau de nerfs particulièrement sensibles, à la hauteur du coude. Roo n'eut aucun mal à lui arracher sa dague qu'il laissa tomber par terre avant de l'envoyer au loin d'un coup de pied. Puis il s'occupa de son adversaire en lui donnant un coup de genou dans le bas-ventre. L'individu s'effondra en gémissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Skarn-shaSkarn-sha   16 avril 2012
L’âme hurla.
Le démon se retourna. Sa gueule béante lui donnait l’air de sourire en permanence, aussi était-il difficile de deviner son humeur. Seul le léger écarquillement de ses yeux montrait à quel point il était ravi. Ses orbites noires, mornes et sans vie, semblables à celles d’un requin, contemplèrent pendant un moment le bocal qui constituait son unique bien.
L’âme enfermée à l’intérieur se montrait particulièrement active. C’était une chance pour le démon d’avoir pu s’en emparer et la garder. Il plaça le bocal sous son menton et ferma les yeux afin de laisser l’énergie qui en émanait envahir son être. Le bonheur ne faisait pas partie de la gamme de ses émotions, car il ne connaissait que la peur ou la colère. Pourtant la sensation qui jaillit en lui à cet instant était très proche de la joie. Chaque fois que l’âme se débattait dans sa prison, l’énergie qu’elle créait remplissait l’esprit du petit démon de nouvelles idées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ricouricou   24 août 2012
Fiston, je ne vais pas te laisser me suivre partout comme un petit chien, criait Nakor par-dessus son épaule. Ça fait presque vingt ans que je n’ai pas mis les pieds dans une cité digne de ce nom. Toutes celles que j’ai vues jusqu’à présent ont été rasées ou envahies par des soldats, alors j’ai bien l’intention de profiter de Krondor. Ensuite, je retournerai sur l’île du Sorcier
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Raymond E. Feist (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond E. Feist
Conférence sur la création d'un univers dans l'écriture Fantastique à l'ICON 2016
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La guerre de la Faille Tome 1 R. E. Feist

Quel est le nom du monde dans lequel vivent les héros?

Krondor
Crydee
Midkemia
Kelewan

8 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : La Guerre de la Faille, Tome 1 : Magicien de Raymond E. FeistCréer un quiz sur ce livre