AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791028119270
432 pages
Bragelonne (07/07/2021)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Désormais établis à Mont-Beran, Hatushaly et sa jeune compagne Hava se préparent à célébrer le festival du Solstice d'été. Or, ils n'ont rien d'un couple ordinaire... espions et assassins aux ordres des puissants Nocusara, les « Guerriers cachés », ils se font passer pour des aubergistes en attendant les ordres de leurs maîtres au royaume de la Nuit.

Hatu dissimule un secret plus dangereux encore puisqu'il est le dernier survivant des Firemane, le cla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
levri
  07 juillet 2021
Un second tome qui n'éclaircit pas grand chose …

Le roi Firemane à peine exécuté le puissant baron de Marquensas qui l'avait trahi afin de protéger son peuple avait commencé à dresser des plans afin de se protéger de l'église de l'Unique et du roi de Sandura qui la soutient, dix-sept ans ont passé et son traquenard et son appât irrésistible est presque prêt, d'ici un ou deux ans il devrait se déclencher …
Cependant des forces inconnues mettent le feu aux poudres en assaillant son territoire, puis le reste du continent, rasant les villes et exterminant les populations, nul ne sait qui est l'agresseur et dans la tourmente nos héros vont être dispersé sur le monde.

Habilement l'auteur nous rappelle les bases de l'histoire dans un prologue, à travers le dialogue entre l'éminence Bernardo Delnocio et son âme damnée, puis nous suivons la vie domestique de Hatu et Hava, qui gèrent une auberge tout en continuant de servir le Royaume de la Nuit, leur couple semble s'affirmer, à tel point qu'il se marient au solstice d'été - une date fatidique où leur ville de Mont-Beran est assaillie, finalement rasée et sa population exterminée. C'est le début d'une invasion menée par un mystérieux troisième acteur, les massacres se multiplient et le baron Daylon Dumarch va tout faire pour réunir des forces qui lui permettront de résister alors que Declan se remet difficilement des pertes subies, et que Hava se lance à la poursuite de Hatu disparu pendant le massacre, enlevé par les Gardiens de la Flamme qui veulent lui apprendre à maîtriser ses pouvoirs (mais pour ça il faudra attendre le prochain tome) - une poursuite qui mènera les protagonistes de l'autre côté du monde et révélera la puissances des mystérieux Azhantes.
À l'issu du premier tome nous pouvions penser que les pièces étaient en place et que le récit aller se développer de manière logique, mais Feist a pris plaisir à battre les cartes et un agresseur inconnu va rendre tous les plans minutieusement édifiés totalement obsolètes.
L'auteur n'a pas résisté au plaisir de multiplier les sociétés secrètes disposant de pouvoirs leur permettant de traquer l'héritier Firemane, les Azhantes, les Gardiens de la Flamme, les Soeurs des Profondeurs, sans oublier l'église de l'Unique qui était sensée diriger le monde en sous-main et le puissant roi de Sandura - et pas vraiment de subtilité dans la guerre, on massacre les populations à tour de bras et on rase les villes. À la fin de ce second tome nous n'avons pas appris grand chose et le mystère s'épaissit - Feist va-t-il réussir boucler la trilogie dans le prochain tome ?

Le talent de l'auteur rend la lecture agréable, et pour peu qu'on ne soit pas trop exigeant c'est l'occasion d'un moment de détente, mais franchement ce livre n'a rien d'exceptionnel et a même des côtés un peu frustrant avec cette propension à multiplier les rencontres providentielles, les coïncidences et les aveuglements propices aux développements. Un livre qui reste cependant bien supérieur à de nombreuses parutions, et c'est à chacun de se faire une opinion …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Amnezik666
  28 août 2021
Le tome précédent, le Roi Des Cendres, avait planté le décor et les personnages, il eut été aisé pour l'auteur de développer son intrigue sur cette base déjà prometteuse ; et c'est exactement ce qu'il fait au cours des premiers chapitres de ce second opus. Puis il rebat complètement les cartes en faisant intervenir un nouvel acteur dans son intrigue. Un acteur de l'ombre qui va radicalement changer la donne et pourrait s'approprier la sinistre réputation d'Attila, le roi des Huns (et des autres) : là il passe, l'herbe ne repousse pas.
L'une des conséquences de l'attaque contre Mont-Beran va être la séparation du trio formé par Hatu, Hava et Declan. Hatu va rencontrer (à l'insu de son plein gré), les Gardiens de la Flamme, qui souhaitent lui apprendre à maîtriser les pouvoirs inhérents à son rang. En se lançant à sa recherche Hava va être aux prises avec des esclavagistes et une armée d'assassins d'élite. Quant à Declan, il va s'engager dans une troupe de mercenaires qui va se retrouver au service du baron Daylon Dumarch afin de défendre le Marquensas.
Si on retrouve avec plaisir bon nombre de personnages déjà croisés dans le Roi Des Cendres, force est de reconnaître qu'ils sont rapidement dépassés par l'ampleur de l'attaque qu'ils subissent. C'est surtout flagrant pour le baron Daylon Dumarch, fin stratège qui espérait avoir toujours un coup d'avance sur ses adversaires potentiels et qui va se retrouver désemparé face à une menace sortie de nulle part. D'autres personnages se révéleront sous un jour nouveau.
Outre ces nouveaux ennemis, nous ferons la connaissance avec d'autres nouveaux personnages, dont certains joueront un rôle majeur dans le déroulé de l'intrigue ; je pense notamment Bogartis, le chef de la troupe de mercenaires que rejoindra Declan.
Pour finir avec ce rapide survol des personnages, nous assisterons même au retour d'un personnage que l'on ne s'attendait vraiment pas à revoir, sauf qu'il ne sera plus vraiment le même que celui que nous connaissions.
Comme dans l'opus précédent on retrouve un jeu d'alliances qui se lient et se délient au fil des événements, selon les intérêts des uns et des autres. On retrouve aussi cette dimension mystico-religieuse avec un nouvel ordre secret qui fait irruption, un ordre assez proche dans son organisation de la Nation Invisible de Coatalchin.
La magie est bien présente, mais reste plutôt discrète, chose qui va certainement changer dans le tome suivant au vu de ce que nous apprenons dans le présent opus.
Un second tome bien plus intense que le premier, au vu des enjeux je me demande bien comment Raymond E. Feist va pouvoir boucler son intrigue avec un dernier tome… À moins qu'il ne décide de jouer les prolongations.
Le bouquin n'est toutefois pas exempt de défauts, outre le fait qu'il ne révolutionne pas les règles du genre (l'auteur est en terrain conquis et reste dans sa zone de confort), mon plus gros reproche serait une relative facilité dans l'issue de certains affrontements (je pense surtout aux combats entre l'équipage du Sillage Noir et les troupes azhantes).
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
levrilevri   07 juillet 2021
Hatu se demanda s'il aurait dû lui en dire plus. La frontière entre la vérité et le mensonge pouvait être très floue parfois. Une fois de plus, il songea qu'elle n'était pas sa femme - ou ne le deviendrait, lorsque leur union serait prononcée lors du solstice d'été - que parce qu'on lui avait ordonné de jouer ce rôle. Lui-même s'était entendu dire qu'il n'avait plus d'obligation envers Coaltachin à présent qu'il avait été remis au baron Daylon Dumarch. Mais, en même temps, on lui avait ordonné de rester un agent du Royaume de la Nuit. S'il ne devait plus rien à Coaltachin, pourquoi maître Bodai lui avait-il ordonné le contraire ?
Hatu ne savait comment apaiser le conflit qu'il sentait grandir en lui. Il pressentait que le jour viendrait où il devrait choisir son camp. Mais sa décision pourrait bien mettre un terme à sa relation avec la femme qu'il aimait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666Amnezik666   24 août 2021
s’il y a bien une chose que nous avons tous en commun, quelles que puissent être nos croyances par ailleurs, c’est le besoin de compagnie : celle de nos amis, de notre famille, d’un ou d’une partenaire de vie.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Raymond E. Feist (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond E. Feist
Session de Questions/Réponses entre Raymond E. Feist et ses fans à l'ICON 2016
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

La guerre de la Faille Tome 1 R. E. Feist

Quel est le nom du monde dans lequel vivent les héros?

Krondor
Crydee
Midkemia
Kelewan

8 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : La Guerre de la Faille, Tome 1 : Magicien de Raymond E. FeistCréer un quiz sur ce livre