AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Pernot (Traducteur)
ISBN : 2915549664
Éditeur : Bragelonne (27/04/2006)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 163 notes)
Résumé :
A 17 ans, Nicholas est considéré par son père, le prince Arutha, comme un garçon manquant singulièrement d'expérience. Afin de l'aguerrir et de le préparer à ses futures responsabilités, Arutha envoie son fils chez son oncle, le duc Martin, auquel il devra servir d'écuyer pour un temps. Ce qui s'avère un travail fastidieux et rébarbatif va pourtant rapidement devenir pour le jeune homme une aventure aux proportions épiques : la ville ducale est attaquée par de mysté... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Hanta
  10 décembre 2015
Au début j''avais quelques réserves sur cet ouvrage, étant donné ma grosse déception sur le 1er tome de cette série (cf. Prince de sang) mais l'auteur a su de nouveau me captiver, pas autant qu'avant, mais quand même !
On retrouve ici les ingrédients classiques de l'heroic fantasy, dont Raymond Feist sait se servir: pour résumer brièvement, un jeune homme inexpérimenté part dans une quête désespérée avec ces compagnons. Ils vont traverser pendant plusieurs mois une mer lointaine, affronter de multiples péripéties comme un naufrage, une marche dans le désert, des combats avec des mercenaires et déjouer un complot qui se tramait contre le royaume.
Les évènements s'enchaînent rapidement, même si je reproche trop de facilité pour le héros principal, le prince Nicholas: d'adolescent immature il devient soudain un chef charismatique, et ne subit quasiment aucune défaite ou revers cuisant. Seules les interventions miraculeuses de Pug à chaque situation désespérée commencent à m'agacer. J'espère que nous n'aurons pas à chaque fois ce type de schéma dans les prochains tomes.
Je n'aime pas aussi le côté fleur bleue de ce roman, qui ressemble parfois à un feuilleton type Dallas ou les Feux de l'amour, avec toujours des couples qui se forment, qui se marient et qui vivent heureux jusqu'au prochain tome. Il en fait souvent trop, et à mon avis, trop peu de personnages secondaires meurent malgré la difficulté de la quête, ce qui rend l'histoire moins fantasy.
Quelques personnages secondaires viennent donner un peu de dynamisme au récit comme Nakor et Anthony les magiciens, Calis le demi-elfe mais la plupart sont stéréotypés et me rappellent d'anciens personnages secondaires. Par exemple, faites le parallèle entre Jimmy/Brisa etc.
Bon, le style d'écriture reste simple agréable et fluide. C'est d'abord une lecture pour les gens qui aiment l'heroic fantasy et qui ont envie d'une lecture détente !
Lien : http://leslecturesdehanta.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
idevrieze
  08 novembre 2016
Et bien cela faisait longtemps.....
Les avantages et les inconvénients d'apprécier les sagas de Raymond E.Feist.... L'avantage certain, c'est que vous aurez toujours un roman sous le coude, tant cet auteur est prolifique. Et il a fait pleins de sagas dans son univers. Donc on est plutôt familier avec le décor, le système de magie, toussa toussa. On retrouve aussi certains personnages que l'on voit grandir, vieillir, mourir parfois aussi. Donc, quand on a envie de petites vacances littéraires, si j'ai envie de dire, on se prend un tome de saga. L'inconvénient, c'est qu'on n'en voit jamais le bout ! Et cette mini saga de l'entre deux guerres, soyons francs, elle n'avait que deux tomes, je l'ai donc trainée un peu.

Pourtant elle est importante car elle précède la Guerre des serpents et va me servir à poser le décor. Et puis elle me fait la transition avec plusieurs personnages, ce qui peut être utile avant de commencer un bon bazar à trois tomes (ce que je ferai dans quelques jours je pense, d'ailleurs). Mais il y'avait moins de Pug. Arutha n'est plus présent. On a affaire à la prochaine génération que je ne connais pas bien, que j'apprends à connaître. C'est de la transition pure et simple. Et quelques fois, même si on est bien dedans. Et bien on traine :)

Une saga de transition et un tome pleins d'action.
Clairement, ici, on est dans Pirates des Caraïbes avec Nicholas qui apprend à être un bon capitaine de vaisseau. Autant ses deux frères aiment gouverner, autant lui a le virus de la mer. Mais bon. Son père l'envoie faire l'écuyer chez son oncle, il a ses premiers émois amoureux et hop, deux jeunes filles en détresse se font kidnapper par des méchants et il n'a d'autres choix que de verser dans la piraterie. Et là, j'ai frétillé comme pas deux parce que bon. Cela veut dire qu'on va retrouver Amos !!!!!! Et oui.
C'est aussi un roman initiatique parce Nicky a une difformité au pied et il va magiquement mais non pas sans douleur apprendre à faire avec. En guérissant de son pied, il s'affranchit clairement de ses peurs et apprend à devenir un homme. A prendre ses propres décisions, à décider ce qui est bien ou mal. Bref, nous partons avec lui et Marcus (son cousin) et le fils de Pug, plus d'autres personnages fascinants de la saga. Et nous allons mener l'enquête sur cet enlèvement pour déboucher à la fin sur ce qui amènera la Guerre des Serpents. Autre saga que je vous ferai découvrir dans très peu de temps j'espère.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarcF
  18 janvier 2012
Raymond Feist a pris l'habitude dans un certain nombre de ses romans de les center sur un personnage, jusque-là accessoire et qi devient central pour un tome.
C'est le cas pour ce livre qui est centré sur Nicholas, le plus jeune fils d'Arutha, handicapé, timide et plutôt hésitant.
Pour l'endurcir à ses responsabilités de prince, son père l'envoie chez son oncle, le duc Martin à Crydee. Il commence par être écuyer pour son oncle dans ce petit château provincial comparé à Krondor, travail rébarbatif à souhait, mais une mystérieuse attaque d'hommes en noir détruit Crydee et les mystérieux agresseurs partent en emmenant de nombreux otages, esclaves potentiels dont la fille du duc Martin et sa dame de compagnie.
Nicholas avec Amos, l'amiral du roi, perd tête baissée à la poursuite des agresseurs. Cette poursuite va les amener jusque dans le grand ouest et des territoires inexplorés.
Beaucoup d'action, à la fois maritime et terrestre dans ce tome, mais malgré de nombreux combats, l'action est un peu répétitive. Les méchants sont assez rapidement rattachés au culte du Serpent, déjà présent dans la Guerre de la Faille. Puet-etre un trait d'union avec la Guerres des Serpents qui vient ensuite ?
La description de ce nouveau monde est assez exotique et agréable. Les relations amoureuses homme-femme sont extrêmement stéréotypées et manquent singulièrement de profondeur. Cela dégouline un peu trop de bon sentiment et chacun va trouver chaussure à son pied.
Les nouveaux personnages, que ce soit Amos, Harry, Brisa ou Nakor sont sympathiques. Pug refait de brèves apparitions.
Un bon tome des aventures krondoriennes, meilleur que le Prince de Sang, mais un cran en dessous de la Guerre de la Faille ou de la Trilogie de l'Empire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aldanaryel
  11 juillet 2009
Sixième opus du sire Feist.
Il clôture un cycle qui se dit "entre deux". C'est un peu l'impression qui s'en dégage, mais le récit est toujours aussi énorme.
A lire donc. Il renforce l'idée qu'il faut absolument connaître cet auteur qui mêle dans ce cycle la fantasy avec la géographie et la découverte de cultures.
L'auteur a eu la bonne idée de s'intéresser à de nouveaux personnages, tout en choississant avec soin les anciens personnages secondaires.
C'est réussi, car en deux tomes on reprend tout de suite ses marques tout en lançant une intrigue à venir grâce à une nouvelle époque.
Et même à une nouvelle génération. Mais le relais est passé de manière subtile et remarquable.
Les histoires sont nouvelles, envoûtantes et surprenantes. On ne sait pas ce qui arrive à part dans les derniers instants.
Sinon tout ce qui a fait le succès de Feist reste présent (style simple, intrigue colorée, changement de décor vers une autre culture) tout en se renouvelant.
Les fans apprécieront et ceux qui veulent se lancer dans les Chroniques de Krondor peuvent s'y lancer sans risque de redondances ou d'ennui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mondaye
  28 février 2016
Un deuxième tome vif et entrainant...
On change complètement de personnages central: finit les jumeaux, place à leur jeune frère Nicholas...
Nicholas, que dire de lui sinon qu'il ressemble beaucoup à son père, pour mon plus grand bonheur (juste derrière Jimmy, Arutha est mon personnage préféré). Les autres personnages, anciens comme nouveaux sont toujours aussi vivant, un vrai bonheur de suivre leur parcourt et un vrai crève-coeur que leur mort...
Sinon une intrigue très prenante, des découvertes inquiétantes, et la résurgence d'un ennemi qui aura sans nul doute sa place dans les cycles futurs...
Bref tous les ingrédients permettant de faire une transition en douceur entre deux guerres, deux crises majeures dans l'histoire de Krondor.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Elbakin.net   20 juillet 2015
Le Boucanier du roi est meilleur que le livre précédent avec une plus grande recherche de l’originalité et des personnages attachants.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Acerola13Acerola13   08 avril 2012
Sans rien dire, le marin s'approcha de Nicholas, et prit sa place. Le prince s'avança en titubant jusqu'au bord du ruisseau et s'agenouilla. Tout son corps protesta contre ce traitement, mais il l'ignora et but longuement. Puis il se redressa, prit une profonde inspiration et leva les yeux. Brusquement le ciel se mit à tourner au-dessus de lui. Le prince sombra dans un trou noir.
Commenter  J’apprécie          10
SvanhildrSvanhildr   12 avril 2014
Les vieilles habitudes sont difficiles à oublier, et de vieilles peurs sont des habitudes.
Commenter  J’apprécie          50
Acerola13Acerola13   08 avril 2012
L'intimidante forêt avait disparu ; ils se tenaient désormais devant une vaste propriété conçue de façon anarchique et bordée de quelques arbres fruitiers dont on prenait visiblement grand soin. De l'autre côté de la propriété, des moutons paissaient tandis que quelques chevaux flânaient dans une vaste prairie.
Commenter  J’apprécie          00
tgranductgranduc   30 novembre 2012
Ghuda s'étira.
Une voie de femme s'éleva dans la pièce derrière lui.
- Sortez d'ici !
L'ancien mercenaire, assis sur une chaise sous le porche de son auberge, posa les pieds sur la balustrade. Derrière lui, la sérénade recommençait, comme tous les soirs.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Raymond E. Feist (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond E. Feist
Conférence sur la création d'un univers dans l'écriture Fantastique à l'ICON 2016
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La guerre de la Faille Tome 1 R. E. Feist

Quel est le nom du monde dans lequel vivent les héros?

Krondor
Crydee
Midkemia
Kelewan

8 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : La Guerre de la Faille, Tome 1 : Magicien de Raymond E. FeistCréer un quiz sur ce livre