AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709666862
220 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (26/08/2020)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Tunis. Janvier 2011. Mehdi tourne en rond dans sa cellule, qui pue la pisse, le sang, il n’a aucune idée de ce qu’il va devenir.
La Cellule, elle, sait tout, elle a vu ce que les geôliers ont fait aux autres prisonniers. Elle murmure à l’oreille de Mehdi.
Dehors, Essia, une jeune femme en poste à l’Institut français, s’inquiète de la disparition de Mehdi, son nouvel amour. Elle se rend au journal où il travaille, puis part pour Sfax, la ville d’origine... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
dacotine
  14 juillet 2020
Un récit poignant qu'on ne lâche pas. Une histoire qui peut être le récit réel d'un tunisien d'aujourd'hui, de ceux qui ont bravé le danger, battu le pavé des avenues Bourguiba, qui ont lutté pour la liberté, contre l'oppresseur.
Un récit choral qui mêle les voix masculines, les voix féminines, les voix d'aujourd'hui, les voix du passé, mais surtout les voix des victimes.
Elles y décrivent la peur, l'humiliation, la torture, #404#notfound, la mort, l'attente, l'excitation. Chaque personnage nous donne son point de vue, nous fait vivre ses émotions , intenses qui explosent page aprés page.
La vérité historique, la révolution de jasmin déferle sur ces vies. L'Histoire sous Bourguiba est évoqué, les décisions de Ben Ali (coup d'Etat de 1987) face à la crise sont détaillées. La manipulation, la censure des réseaux sociaux, la répression , le manque de liberté...
Mais ces évènements réveillent ceux du passé. Et lorsque la Vérité éclate et s'impose, c'est celle d'un autre temps qui explose, celle de l'histoire familiale, celle de Yacine, de Mama Maïssa.
L'écriture de Hella Feki nous englobe dans ces évènements angoissants et violents mais la force de l'oeuvre est qu' elle y lie la beauté, l'amour, la vie, la liberté. C'est la voix du peuple aussi qu'on entend, mais aussi poétiquement la voix de la cellule qui dénonce les horreurs tout en mettant en valeur les idées défendues. Un texte finalement engagé dans la restitution de l'oppression et de ce mouvement de libération du peuple tunisien de 2011.
Un superbe roman tout en violence et en finesse des sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Squirelito
  10 septembre 2020
4 janvier 2011, Sidi Bouzid. Mohamed Bouazizi meurt après s'être immolé par le feu deux semaines auparavant. Vendeur ambulant, il essayait de subvenir aux besoins de sa famille mais il était de plus en plus racketté par les services officiels et en ce jour de décembre on lui confisque une énième fois sa charrette et sa balance. C'est la fois de trop dans ce pays « où le pauvre n'a pas le droit de vivre » selon ses propres propos. C'est le début de la révolution tunisienne, celle que l'on nommera également la révolution de jasmin.
Le jasmin, fleur et emblème de la Tunisie par excellence, symbolise la tolérance, l'amitié, l'amour. Cette révolution qui réclamait la liberté et la fin d'un régime ayant droit de mort sur les citoyens est le sujet de ces « Noces de jasmin » qui met en lumière des personnages voulant vivre librement, démocratiquement et qui ont tous une histoire d'amour dans leurs veines.
Peu de personnages mais tous sont singuliers. Mehdi, le jeune journaliste intrépide qui se retrouve en prison et va subir les foudres des tortionnaires du pouvoir, Essia, la jeune femme rencontrée quelques semaines avant le début du soulèvement, Yacine le père d'Essia qui a épousé Julie une française. Et puis, un autre personnage, La Cellule avec sa mémoire infaillible déposée sur les murs de pierre de la prison… Tour à tour ils racontent ce qu'ils vivent ou ce qu'ils ont vécu. Mais tous ont un dénominateur commun : l'amour. L'amour entre Mehdi et Essia, l'amour de Yacine envers Julie, l'amour de la grand-mère d'Essia, la Mama Maïssa et même, curieusement, La Cellule qui aura pour secret les billets érotiques de Mehdi, billets qui le sauveront, doublement. Doublement par rapport à son énigmatique gardien et par l'évasion de l'esprit pour supporter les douleurs du corps.
Chacun a son histoire particulière dans l'histoire tunisienne : la colonisation, l'indépendance, l'arrivée de Bourguiba et la proclamation de la République, puis les années Ben Alli où l'emprisonnement des opposants, la torture et le contrôle de la presse sont légion. Mehdi, emprisonné ne va jamais faillir. Avec Essia, ils vont n'avoir qu'un seul objectif : se retrouver, s'aimer. Intensément, à l'instar du désir de liberté et de renouveau qui souffle dans les coeurs des tunisiens.
Hella Feki tient dans sa main une richesse : une plume amoureuse qui bien que traçant des lignes avec une encre noire de sang met en couleurs l'amour qui tient en vie les êtres dont le coeur palpite de courage et d'altruisme. Une sensualité omniprésente à commencer dès que vous avez le livre en main, une couverture avec un toucher peau de pêche, et qui continuera jusqu'à la dernière phrase lorsque la chaleur des corps enlacés semble dégager des effluves de jasmin.
Si la beauté de l'écriture pouvait sauver le monde, Hella feki ferait partie de ces écrivains à intégrer dans une confrérie pacifique portant les ailes livresques de la liberté. Face à l'insoutenable.
Lien : https://squirelito.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
traversay
  09 octobre 2020
Actuellement enseignante à Madagascar, après avoir exercé en Inde, en Équateur et au Sénégal, Hella Feki possède grâce à ses parents une double culture, française et tunisienne. La révolution de 2011, elle l'a vécue à distance, passionnément, et en fait aujourd'hui la toile de fond de son premier roman, Noces de jasmin. Pour raconter un destin collectif, dans ce printemps qui s'est déroulé en janvier, elle a choisi de nous faire entendre plusieurs voix, jeunes ou vieilles, y intégrant même celle de la cellule d'une prison qui a vu passer tant d'opposants au régime de Ben Ali, torturés, brisés, humiliés. Ce côté intime, sensuel parfois avec une histoire d'amour débutante entre deux de ses personnages principaux, donne au livre une palpitation qui transcende les événements de la rue, leur conférant une valeur humaine tragique et désespérée. En parallèle, Hella Feki réussit aussi à relier la période à celle de l'Indépendance, principalement à travers un protagoniste dont le corps réagit une nouvelle fois aux grands changements en cours. Avec ses phrases courtes, son style fluide et quelques touches de poésie, la romancière nous fait toucher du doigt et de l'intérieur la violence des temps et l'espoir qui renait, jusqu'à renverser les forces de la dictature et de l'obscurantisme. Noces de jasmin n'a qu'un seul défaut mais majeur : il est bien trop court et, malgré son côté incisif, ne possède pas la profondeur qu'il aurait gagné en nous offrant au moins une centaine de pages de plus.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Hayatte_B
  13 septembre 2020
Avez-vous déjà eu entre les mains un roman qui vous aspire ? Vous savez, ce roman qui vous happe et que vous lisez - sans même vous en apercevoir - en apnée !
Pour ma part, c'est exactement ce qu'il vient de m'arriver avec « Noces de Jasmin », le premier roman d'Hella Felki.
C'est d'une traite que j'ai lu ce récit choral, prise par la plume engagée et l'écriture viscérale de l'auteure qui nous plonge au coeur de la révolution tunisienne.
-
« Dehors, la Tunisie s'embrase. Les quartiers brûlent. »
-
A travers son roman polyphonique, où les voix d'hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes se croisent, la romancière nous fait prendre part - de l'intérieur - à ce qui fut l'une des plus grandes révolutions citoyennes de la dernière décennie !
De Tunis à Sfax, d'une cellule de prison à la rue qui gronde, l'immersion est totale. Tout y est décrit avec justesse, c'est ce qui rend la transposition facile.
-
Nous aussi sommes à Tunis, en ce janvier 2011.
Nous assistons aux manifestations. Chaque jour, le cortège se fait un peu plus nombreux.
C'est le soulèvement d'un peuple. C'est le mouvement d'un pays.
C'est la Révolution du Jasmin. L'éclosion du bourgeon avant le printemps.
C'est l'embrasement du monde arabe.
-
Les personnages nous ressemblent. Nous aurions pu être eux. Bousculés par l'enchainement des évènements d'une révolution qui « n'aura duré que » vingt-huit jours.
L'urgence dans l'écriture fait ressortir leur frénésie de vie et de liberté, d'amour et de paix.
-
Pour la petite histoire, Hella Felki a pris des notes sur tous les évènements ayant eu lieu pendant cette Révolution du Jasmin. C'est de ces notes qu'elle s'est inspirée pour écrire ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
delphineste
  10 juin 2020
En moins d'un mois, entre décembre 2010 et janvier 2011, le peuple tunisien se soulève et se débarrasse du dictateur. Entre manifestations et répression, la révolution du jasmin, sera le premier d'une longue série de révoltes dans le monde arabe. Grâce aux réseaux sociaux pourtant bridés qui relaient les événements, ce mouvement libératoire voit le jour.
« A peine esquissée, on la nomme « la révolution de jasmin ». On en souligne l'incroyable douceur, peut-être à cause de ce mélange insolite de colère et de retenue, de révolte et de dignité. le jour dans la rue ; la nuit, devant l'écran. En vérité, de ces brins de jasmins, nous avons fait des triques de fortune et des câbles virtuels pour nous défendre. »
Dans le roman choral de Hella Feki, nous suivons Mehdi, ainsi que son nouvel amour Essia, le père de cette dernière, la Cellule, et d'autres, qui nous font vivre les derniers jours de cette période.
Les romans sur la révolution du jasmin sont rares (en fait, je ne connais que celui-ci).
Ça se lit en one shot tellement c'est prenant et que L Histoire n'attend pas.
Ce troisième titre de la nouvelle collection La Grenade de JCLattès, est tout aussi prometteur que les autres romans à lire aussi absolument : Et je veux le monde de Marc Cheb Sun et Saccharoses de Samir.
#Nocesdejasmin #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 septembre 2020
Je fais naître la lune dans son regard. Je vois dans ses yeux que je l’habite déjà. C’est un amour si fort, dès cette première fois, un amour si fort qu’il frôle les sens, la peau et imprègne les chairs. Au fond, l’amour commence peut-être ainsi, par la peau, les ongles qui la lacèrent, les cris, les gémissements, les bouches qui s’absorbent, les corps qui s’avalent, la brutalité, mais aussi la tendresse, les corps qui se détachent après la jouissance et qui ne se touchent plus, l’amour qui se tait enfin, les corps qui s’effleurent à nouveau, qui font leurs aveux. C’est peut-être cela la vraie jouissance, crier la plainte d’un bonheur insoutenable.

 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   11 septembre 2020
Je puise dans mes souvenirs. J’ai désiré, j’ai aimé, j’ai été conquis, deux ou trois fois dans ma vie. Je décris les étreintes, la tension érotique, la montée du désir. J’imagine leur peau sous mes doigts, sous mes lèvres, ma main dans leurs cheveux, leur sourire sur le point d’exister et leurs mains annonçant leurs baisers. Dans la douceur de ces moments d’écriture, je rêve surtout d’Essia, avec un pincement au cœur. Peut-être croit-elle que je l’ai abandonnée. J’espère la retrouver suffisamment tôt pour que ses désirs, lassés, ne s’envolent pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 septembre 2020
Je l’ai souvent revue ces dernières semaines. Il y a tellement d’intensité en elle. Elle m’attire. Elle m’intrigue. Entre mes mains, elle est tout, femme, enfant, amante. Mais se glisser vers elle, c’est aussi être happé par elle, par le désir d’elle, et ça me fait peur. Alors, je m’envole plusieurs heures, parfois une journée entière. Et je reviens.

Depuis que je suis dans cette geôle, le vide.

Je l’imagine sur sa terrasse. Elle regarde la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 septembre 2020
"  La nuit, sous le jasmin, la brise et les fleurs m’entourent, les branches se penchent sur moi et essuient mes larmes. Sous le jasmin, je me suis posé, j’ai accordé le luth et j’ai chanté. J’ai beaucoup pleuré quand je me suis souvenu de toi. Tu me manques et je suis inquiet. Pas de lune et pas de bruit d’oiseaux, seule la brise sur les arbres me tient compagnie et me console. "
Commenter  J’apprécie          10
delphinestedelphineste   10 juin 2020
A peine esquissée, on la nomme « la révolution de jasmin ». On en souligne l'incroyable douceur, peut-être à cause de ce mélange insolite de colère et de retenue, de révolte et de dignité ; Le jour dans la rue ; la nuit, devant l'écran. En vérité, de ces brins de jasmins, nous avons fait des triques de fortune et des câbles virtuels pour nous défendre.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Hella Feki (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hella Feki
Découvrez le premier roman d'Hella Feki, professeure de lettres, « Noces de Jasmin ».
Il s'agit d'un roman puissant qui nous emmène au coeur de la révolution tunisienne, une histoire ici écrite depuis l'intérieur par trois personnages bouleversants, bouleversés, qui racontent leurs souvenirs, leurs blessures et leurs peurs, leurs espoirs et leurs envies de tout changer.
Paru aux éditions JC Lattès en août 2020. Retrouvez tous les auteurs de la rentrée littéraire 2020 dans la playlist https://www.youtube.com/watch?v=FicXRryAVHg&list=PLsZ5K2QrWs21plHm4SarNb5yEzVtIaeoS Et découvrez pleins d'autres vidéos sur notre chaîne https://www.youtube.com/channel/UCtoS...
+ Lire la suite
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz - Claude Gueux

En quelle année a été publié " Claude Gueux " ?

1859
1903
1834

14 questions
504 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

.. ..