AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501003268
Éditeur : Marabout (02/01/1989)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous utilisons à peine 5 % de notre potentiel physique et intellectuel. Nous pouvon décupler nos facultés en prenant pleinement conscience de notre corps.
Nul ne peut affirmer — quels que soient les objectifs atteints — avoir tiré parti de la totalité de son potentiel physique et intellectuel. Pour Moshe Feldenkrais, les méthodes d'éducation universellement appliquées visent à faire de l'homme un robot aux modes de pensée et d'action aussi stéréotypés que pos... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   14 août 2015
Distinguer vaut mieux que répéter machinalement.
Réfléchissez bien à la portée de cette phrase. Sur un côté, vous avez travaillé une demi-heure ou une heure entière, sur l'autre quelques minutes seulement, et seulement par la pensée. Malgré cela, l'amélioration est plus grande de ce côté-là. Pourtant, presque toutes les méthodes de culture physique vont travailler d'après le principe de la répétition des mouvements, pas seulement, d'ailleurs, la culture physique, l'enseignement, tel que nous le connaissons nous est inculqué presque exclusivement par la répétition. Il est donc compréhensible qu'une personne qui étudie tous les jours quelque chose - le piano, par exemple, le calcul, ou la conduite automobile - sans faire pour autant de progrès sensible, alors qu'une autre fera chaque jour des progrès notables.
Le mot "talent" n'explique pas nécessairement le meilleur rendement auquel parvient un individu, bien que ce terme soit couramment utilisé pour le qualifier ou le décrire - ce "talent" n'est peut-être pas autre chose que le fait que cet individu observe attentivement son comportement et ce qu'il fait. Alors qu'un autre ne fait que répéter et apprendre par coeur, en s'imaginant qu'à force de la répéter, une exécution défectueuse finira par devenir parfaite. (p.230)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   14 août 2015
Un mouvement ne devient pas meilleur parce que l'on s'efforce de le faire bien.
Celui qui fait toujours tout son possible, qui veut toujours aller à la limite de ses forces, ne gagne pas grand chose d'autres que des courbatures et du surmenage. Celui qui veut obtenir un résultat, atteindre un but, soit par la violence, soir par la force, soit tout simplement par l'effort, ne peut atteindre son objectif efficacement. Y parviennent ceux qui réussissent à dénouer les schémas de mouvement et de comportement vicieux et à se débarrasser complètement de mauvaises habitudes.
Lorsque l'on apprend à distinguer les mouvements des différentes parties du corps et leurs relations entre elles, que l'on apprends non seulement à les reconnaître mais à les ressentir, on voit son "tonus" (c'est-à-dire le degré de contraction musculaire, commandé par les centres nerveux automatiques) diminuer sensiblement.
Sortez de temps en temps de votre routine et demandez-vous si vous faites vraiment ce que vous croyez faire. (p.255)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   14 août 2015
Les yeux ne sont pas seulement là pour voir.
Vous remarquerez que les yeux fournissent un travail primordial pour organiser la musculature de tout le corps. Leur rôle est encore plus grand et plus important que celui des muscles de la nuque. La plupart des parties du corps ont une fonction double : la bouche sert aussi bien à manger qu'à parler, le nez à sentir qu'à respirer, etc. Beaucoup de ses fonctions doubles ne sont pas évidentes à première vue. C'est ainsi que l'oreille interne, par exemple, ne sert pas seulement à écouter, c'est grâce à elle que le corps, dans les mouvements lents ou rapides garde son équilibre. Ainsi également que les muscles oculaires déterminent la manière dont se contractent les muscles de la nuque, de même que, inversement, ceux du cou influencent sur ceux des yeux. Enfin, les muscles des yeux et du cou influencent conjointement la musculature du corps entier. (p. 249)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Moshe Feldenkrais (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Moshe Feldenkrais
JUDO Fifth Lesson by Moshe Feldenkrais
autres livres classés : psychosomatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre