AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,76

sur 23 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Bien que je ne sois pas une fan du duel Holmes/Lupin, j'avais apprécié le premier album de ce diptyque et je voulais savoir ce qu'il allait se passer dans le suivant.

Mon bémol ira, une fois de plus, au Holmes de cet album, qui utilise un langage assez fleuri qui ne lui ressemble guère.

Autant où j'ai adoré le personnage de Lupin, autant où je n'ai pas accroché avec celui de Holmes.

Il y a une rivalité entre les deux hommes, mais elle est malsaine, notamment en raison du fait qu'Holmes a tué la femme de Lupin (voir le roman de Maurice Leblanc). le plus vindicatif n'est pas le bel Arsène !

Entre nous, je n'ai jamais pardonné à Maurice Leblanc d'avoir donné un rôle d'assassin à Holmes, même si dans son roman, c'est une copie du personnage de Conan Doyle (Sholmès) et non le véritable Holmes et que le tir était accidentel…

Anybref, dans cette bédé, Lupin et Holmes avancent à visages couverts, à tel point qu'on n'est plus très sûr de qui est qui… C'est diabolique, je dois dire.

L'énigme de l'or sera résolue par Lupin, c'est lui le plus intelligent dans cette histoire. Mais, il ne faut pas croire qu'Holmes est un imbécile, il a bien manigancé son affaire et c'est machiavélique. Horrible, mais bien trouvé de la part des auteurs.

Une belle suite, même si je n'ai pas aimé le personnage de Holmes des deux auteurs, notamment à cause de son langage, insultant, ordurier aussi. L'énigme était bien faite, bien trouvée et pas simpliste du tout.

Un diptyque qui met Lupin à l'honneur et Holmes en disgrâce… le final est violent, il m'a terrassé. Bien trouvé, certes, mais ça fait mal au coeur.

Une bédé à découvrir quand même !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
Commenter  J’apprécie          150
Finir la deuxième partie, comme le veux ses deux fous pour connaître la gloire… les honneurs ?
On est emporté par le récit par cette vague qui inonde l'estuaire, par l'or qui apparaît dans la rivière, par tous les secrets cachés. Deux soeurs tombent amoureuses de Lupin. Holmes encore plus démoniaque, se cache sous un masque comme le fait si bien Lupin. Une ronde de visages à ne plus savoir qui est qui ?
Une fin bien propre. Un dessin net et précis comme le veux l'enquête.
Lupin sera certainement plus serin, dans trois petites années, pour le comprendre, il faut lire ses deux tomes.
Je range le monocle et la cape …
Commenter  J’apprécie          90
La seconde partie de ce diptyque consacré à la rivalité, voire même la haine que se porte Sherlock Holmes et Arsène Lupin tient vraiment toutes ses promesses.

Tous deux mêlés à une enquête, sous couvert de l'anonymat et sous les traits d'autres personnes, on en finirait presque à ne plus savoir qui est qui.

Mais pour Lupin, la priorité est de résoudre cette énigme, et de permettre à Catherine et Garance, de retrouver le calme et la sérénité.
Mais les deux soeurs tombent amoureuses d'Arsène, et ce dernier n'est pas insensible à leur marques d'affection.

Mais le souvenir tragique de la mort de sa femme, Raymonde, tuée par... Sherlock Holmes, lui occupe encore l'esprit.

Quand à ce dernier, une seule obsession occupe son esprit, retrouver et tuer Lupin !

Une très belle enquête, des rebondissements et des révélations qui s'enchaînent dans un suspens qui nous prend dès les premières pages.
Un excellent moment de lecture, que je vous recommande volontiers !
Commenter  J’apprécie          90
La peur s'installe au manoir normand de la Barre-y-va de la famille Montessieux. Arsène Lupin, sous couverture, tente de résoudre le mystère de l'or du grand-père. Sherlock Holmes se cache lui aussi sous une fausse identité pour tenter de coincer son ennemi juré.

Très bon roman policier dans le charme de la belle Normandie. le suspense, le mystère sont parfaitement rendus et petit à petit les éléments se dévoilent.
Le combat entre Sherlock Holmes et Arsène Lupin semble à son comble jusqu'à un funeste dénouement. Si notre gentleman cambrioleur a nettement le beau rôle, son rival détective est particulièrement machiavélique et déterminé.
Le diptyque est très cohérent, bien construit. le dessin rond peu paraitre simple mais il est efficace pour traduire l'action.
Commenter  J’apprécie          60
A la "Barre-y-va", le mystère reste entier. le grand-père de Garance Montessieux avait-il trouvé le moyen de transformer le plomb en or avant de mourir ? Lupin mène l'enquête, avec un certain Sherlock Holmes sur ses traces. L'affrontement final approche.
Après "L'aiguille creuse", le duo Félix Janolle met fin au diptyque qui oppose les deux plus célèbres héros de la littérature policière. Une adaptation du roman de Maurice Leblanc "La Barre-y-va" pimenté par la présence de Holmes aux trousses de Lupin.
Un tome 2 qui met en scène la résolution de l'énigme et nous mène tout droit à l'ultime opposition entre les deux héros. Un défi qui met presque au second plan la situation de départ. le lecteur impatient restera tenu en haleine jusqu'au bout grâce aussi au beau travail d'Alain Janolle.
C'est toujours aussi sympa de redécouvrir Lupin en BD et après la fin de cette aventure, il faudra attendre août pour voir une nouvelle adaptation de l'oeuvre de Maurice Leblanc chez Grand Angle autour de la dangereuse comtesse Cagliostro. 
Commenter  J’apprécie          40
Dans ce deuxième tome c'est clairement la haine que se portent Holmes et Lupin qui est au centre de l'histoire. Un beau passage y est consacré d'ailleurs en fin de lecture, avec une palette de couleurs très contrastée avec le reste du récit ( et cette partie m'a bien plu).

On garde en toile de fond un peu de romance, et on vient à bout de l'intrigue de base. D'ailleurs la fin de celle-ci est bien menée !
Commenter  J’apprécie          20
Après l'Aiguille creuse, Jérôme Félix reprend le personnage d'Arsène Lupin pour une nouvelle aventure. Intitulée Arsène Lupin contre Sherlock Holmes, l'histoire est inspirée du roman de Maurice Leblanc La Barre-y-va.

Le scénariste a repris les éléments principaux de l'intrigue, un meurtre sans assassin, de l'or à la provenance inexpliquée, des pierres qui se déplacent (des saules dans l'original) et deux soeurs, qu'Arsène Lupin tente de séduire tour à tour, sans pouvoir se décider. Mais il a également pris pas mal de liberté avec l'histoire. Ainsi Ganimard remplace l'inspecteur Béchoux et Sherlock Holmes fait de nouveau son apparition de manière totalement inopinée.

Je n'ai pas trop apprécié le final, plutôt invraisemblable et qui ne correspond pas vraiment au caractère de l'Arsène Lupin créé par Maurice Leblanc.

A part cela, cette bande dessinée se laissent lire agréablement, surtout pour qui n'est pas trop regardant sur la véracité lupinienne...
Lien : http://dviolante5.canalblog...
Commenter  J’apprécie          00
L'ultime confrontation

Après son adaptation de l'Aiguille Creuse, Jérôme Félix se propose de nous raconter l'ultime confrontation entre Sherlock Holmes et Arsène Lupin, respectivement le plus grand détective et le plus grand monte-en-l'air de leur temps…

Plein d'audace et d'inventivité, son scénario s'articule autour de deux récits : le premier est une fascinante enquête policière pleine de charmes et de mystères qui nous entraîne un temps à la lisière séparant le réel du fantastique. La seconde est cette confrontation pleine de mordant et de charmes entre ces deux figures de la littérature du XIXe siècle. S'inscrivant pleinement dans l'univers rocambolesque et aventureux imaginé par Maurice Leblanc, le scénariste dépeint un Holmes empli de haine envers celui qu'il considère comme son ennemi juré… Mais les apparences sont bien souvent trompeuses…

Le dessin d'Alain Janolle porte avec élégance l'audacieux scénario de Jérôme Félix, posant le décor avec efficacité et animant des personnages particulièrement convaincant… Arsène Lupin contre Sherlock Holmes s'avère être un excellent dytique qui ravira les amateurs de ce héros fascinant et intemporel…
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          00
Voici enfin la suite et fin de notre duel au sommet, entre Arsène Lupin et Sherlock Holmes. Si vous avez déjà lu le tome 1, n'hésitez pas à le relire. Bon au moins, il y a un récapitulatif.
Sinon ça y est, vous pouvez enfin découvrir cette histoire, vous lancez dans cette rencontre de grands cerveaux. Bien que Sherlock y est en partie décevant, mais il nous montre aussi qu'il
n'est qu'un être humain et peut faire de mauvais choix.
L'affaire est intéressante, alors l'alchimie existe-t-elle vraiment ? Comment cela a été possible d'avoir cet or ? Elle est rondement menée jusqu'au bout. Sherlock Holmes sera également bien plus présent dans ce tome. Ganimard ne saura plus où donner de la tête. Ces deux hommes au grand cerveau s'associent, bon gré mal gré, pour résoudre cette affaire énigmatique a priori.
Lupin veille sur les deux jeunes femmes et soeurs : Garance et Catherine, cela donne autant de moments savoureux que complexes. Lupin n'a pas eu beaucoup de femmes comptant vraiment dans sa vie, mais pas mal d'amourettes, là il ressent à nouveau des choses.
Toutes les bizarreries évoquées prendront enfin tout leur sens, notamment cette histoire de cailloux.
Encore une fois, bien des comportements humains déçoivent.
Lupin est un gentleman cambrioleur, mas pas un tueur, mais après la lourde perte subit que faire ?
L'épilogue est vraiment pas mal, piquant et savoureux et ce jusqu'à la dernière ligne. Il approfondit également la réflexion sur le besoin du personnage de Sherlock Holmes, de ses talents d'enquêteur pour le bien de la Couronne, surtout que le contexte est encore fragile.
Il y a à nouveau un bonus intéressant en apprendre plus sur le lieu choisi, etc.
Alors prêt pour cette intense affaire a bien des niveaux ? Mais certainement encore plus à cause du conflit opposant ces deux hommes, ainsi que la fierté et la réputation.
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (53) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}