AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Totophe17


Je dois être dans ma période Grand Ouest américain ou tout simplement western. Mais là, il ne s'agit pas la conquête de l'Ouest mais de la fin annoncée des garçons vachers convoyant des troupeaux de bétail pour alimenter les populations des grandes agglomérations, à cause du développement du rail et de l'implantation de gares dans des coins reculés.

J'ai été attiré par la couverture : ce visage en demi-ombre, avec une pluie battante, ce pistolet à la main et ce titre qui semble annoncer une hécatombe.

Russel a encore un troupeau a convoyé. Il découvre que son ami William est décédé mais il va aussi découvrir que la femme de celui-ci est aussi morte et qu'elle laisse un jeune garçon, Bennett qui est un peu simplet. Russel va le prendre sous sa coupe.

Lors de leur repos dans la ville, les cowboys de Russell se ressourcent mais un drame va arriver et Bennett va être retrouver mort. Il semble être tombé d'un arbre après avoir bu de l'alcool. Cela surprend Russell car Bennett n'avait jamais touché une goutte autre que de l'eau. Il veut retrouver l'assassin du garçon.

Le maire de la ville n'a pas besoin d'un scandale car il veut à tout prix que le train s'arrête à Sundance. Donc la mort de Bennett ne peut être qu'accidentelle ce que ne peut admettre Russell.

Russell va mobiliser des cowboys pour empêcher les gens de sortir de la ville. Il veut la justice et il est aidé par son bras droit Kirby.

C'est un western de fin de cycle qui montre la violence et la corruption qui pouvait exister dans l'Ouest. Les intérêts individuels passent avant les intérêts collectifs. L'appât du gain est le plus fort. C'est violent, c'est sanglant. Mais il y a aussi des valeurs : celle de l'honneur, celle de l'amitié, celle de la justice...

Les vieux cowboys ne meurent jamais de manière ordinaire et c'est encore le cas. Les hommes de l'Ouest habitués à la rudesse de leur métiers et de leurs moeurs ont du mal à montrer leurs sentiments.

J'ai aimé le scénario proposé et surtout la conclusion même si je m'attendais à une fin plus violente sur un fond de vengeance.

Superbe graphisme, superbe découpage des planches, superbe composition et organisation des cases, superbe travail sur la proposition des plans. les visages sont expressifs, les paysages sont réalistes et le tout est sublimé par la mise en couleurs.

Belle découverte.
Commenter  J’apprécie          181



Ont apprécié cette critique (18)voir plus




{* *}