AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur Martin Bonheur (12)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  05 juillet 2015
Agathe n'a jamais connu son père, elle le croyait mort avant sa naissance. Alors quand sa mère lui avoue qu'en fait il est encore en vie, et totalement inconscient du fait de son statut de père, la jeune fille n'hésite pas une seule seconde. Elle part pour ce qu'elle trouve être le "trou du cul du monde. Dans un petit village normand elle compte bien renouer avec lui, mais ce n'est pas seulement un père qu'elle va retrouver. Elle y fera connaissance avec Martin, le rayon de soleil de tous ses petits vieux habitants le village, et d'une façon de vivre différente.

Martin Bonheur est une gentille petite histoire. Elle parle d'amour et d'entraide alors évidemment ça ne peut que réchauffer le coeur. Les petits vieux sont charmands et nos deux héros attachants (quoique Martin soit légerement niais sur les bords quand même).
L'histoire a quand même une bonne trame. Ce n'est donc pas qu'une bluette. L'intrigue tourne autour des retrouvailles du père et surtout autour de ce mystérieux manuscrit volé.
Cette petite romance se situe dans un charmant village. Bien que son nom ne soit jamais écrit en entier il s'agit de Veules-les-Roses. Environ 500 habitants et la curiosité d'y trouver le plus petit fleuve de France. Et si je connais si bien ce "plus beau village de France" c'est qu'il se trouve à côté de chez moi. Autrement dis ça a joué dans l'achat de cette BD qui comportait en outre des dessins sympathiques. Mais au niveau décor j'ai été un peu déçue. J'ai eu du mal à reconnaitre les rues du village et les paysages de craies. Et c'est marrant à chaque fois que je m'y suis rendue, ça ne m'a pas sauté aux yeux qu'il n'y avait que des vieux. Ce détail est surement exagéré! Mais j'ai bien aimé les petits vieux de l'histoire, j'ai même reconnu quelques accents cauchoix du coin !! ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
livreclem
  11 septembre 2015
Une bd gentille qui fait passer le temps. Une jeune femme recherche son père qu'elle n'a jamais connu et débarque dans un village normand où elle croise ses vieux habitants et le jeune Martin.
Un manuscrit est au coeur de l'histoire, son écriture, la recherche de son véritable auteure et l'amour sont les principales intrigues.
Bref c'est charmant mais sans plus.
Commenter  J’apprécie          150
TomatoKetchup
  23 juin 2015
Une jolie bd, pleine de douceur et de chaleur, qui n'a rien à envier au "Petits Ruisseaux" de Rabaté ou au "Vieux Fournaux" de Lupano.
Le dessinateur nous fait une belle surprise ici, qui sort de son domaine de prédilection : la sf. Les perso sont super, l'héroïne très sexy, les petits vieux très attachants. On irait bien y passer quelques jours de vacances, dans ce village :)
Commenter  J’apprécie          120
MarquePage
  13 août 2015
Ce n'est pas la BD du siècle. Mais c'est une lecture très sympathique avec de l'espoir pour l'espèce humaine. Oui on peut être heureux d'aider et de rendre heureux ses congénères. C'est aussi l'histoire de rencontre, et d'une fille qui cherche à connaitre son père.
Il y a bien quelques déconvenues pour la fille, pas de grands mystères. On devine assez facilement les ficelles de l'histoire. Mais le principal ne réside pas là.
Les personnages sont haut en couleur, très drôles et singuliers. On s'y attache comme le fait Martin. Les dessins mettent parfaitement en images l'ambiance de la BD. Beaux et colorés avec simplicité. Veules-les-Roses est très bien représenté et ça fait toujours plaisir de voir apparaitre un endroit qu'on connait.
J'ai adoré l'épilogue.
Commenter  J’apprécie          110
LillyMaya
  19 décembre 2019
Incroyable de découvrir par hasard, une bande dessinée se déroulant dans un petit village normand que j'ai visité pendant mes vacances d'été en 2018 !

Ce petit village, c'est Veules-les-Roses. Un village envahi de touristes l'été, mais plus tranquille hors saison.

Nous faisons d'abord la connaissance d'Agathe, parisienne pure souche qui découvre que sa maman lui a menti toute sa vie, en lui faisant croire que son père était décédé. Elle décide donc d'aller découvrir si il est bien le c***** décrit par sa mère.

Et puis nous découvrons Martin, qui vit à l'année à Veules-les-Roses où il se sent bien et utile puisqu'il est un peu l'homme à tout faire du village en particulier auprès des personnes âgées à qui il rend de menus services : faire les courses, aider pour de petits travaux etc...

J'ai reconnu quelques détails de ce petit village.
L'histoire est intéressante, il y a une petite part de mystère et à la fin de vraies photos de Veules-les-Roses. Cela m'a fait plaisir de les revoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
reve2003
  11 février 2019
Une petite intrigue sympathique autour d'un écrivain et d'un usurpateur dans un petit village au coeur de la campagne Normande. L'amour sera-t-il au bout du chemin ? Les personnages sont attachants, surtout Martin, et les villageois sont hauts en couleur. Une lecture très agréable.
Commenter  J’apprécie          80
Northman
  10 mars 2017
Louis qui descend sur terre et se pose en Normandie le temps d'une romance à Veules-les-roses qui plus est! LE village romantique par excellence.

Etant Normand et habitant tout près, impossible de passer à côté de ça.

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'album porte bien son nom, des personnages attachants, une pointe d'humour, une petite intrigue policière, une belle romance...Bref une bd qui remonte le moral.

Louis nous offre ici un graphisme plus sobre qu'à l'accoutumée, loin de Tessa ou Kookaburra Universe pour ne citer qu'eux mais néanmoins soigné et qui colle parfaitement à cet album.
Il en va de même pour les couleurs, ni trop sombres, ni trop lumineuses, le bon équilibre.

Prenez le temps de lire cet album, laissez-vous embarquer, vous verrez, elle fait du bien cette histoire.

Et tant qu'à faire si vous en avez l'occasion, venez en Normandie, arrêtez-vous à Veules, flânez dans le village et qui sait, au détour d'une ruelle ou sur la plage, peut-être apercevrez-vous Agathe et Martin y coulant des jours heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NarcoticPumpkin
  27 septembre 2015
J'ai lu cette bande dessinée car la couverture m'a plu, tout simplement. J'ai donc continué à apprécier les dessins tout au long de l'histoire.

Toutefois, l'histoire en question ne casse pas trois pattes à un canard. Agathe, une jeune femme, vient d'apprendre que contrairement à ce qu'elle croyait, son père n'est pas mort. Selon sa mère, son père n'est pas quelqu'un de bien. Elle va donc partir à sa recherche pour vérifier cela (et après toutes ces années sans nouvelles, la mère sait pile dans quel village reculé de Bretagne il habite, chapeau !). Dans ce village peu habité ne séjournent que des personnes âgées et un jeune homme, Martin, qui semble avoir le coeur sur la main, toujours prêt à aider les séniors.

Au sein de cette histoire va se glisser un mystère concernant un manuscrit apparemment prodigieux : qui l'a écrit ? le père d'Agathe ? Martin ? Un autre ? (car celui qui l'a écrit est forcément quelqu'un de bien). Un extrait "mettre de la couleur chez tous ceux qui voient la vie en noir". Ouais, prodigieux, si on veut. Je n'ai réussi à croire à ce manuscrit "chef d'oeuvre" car il avait l'air vraiment gnangnan...

Evidemment, une histoire d'amour va voir le jour entre les deux seuls jeunes du village...
Pour résumer, cette bande dessinée se lit vite, ça reste une lecture agréable, fluide, mais franchement, dans deux jours vous l'aurez oubliée. Trop bateau, trop gnangnan, pas assez poussée...
Ah, et une dernière chose qui m'agace : quelle est la nécessité de faire des deux seuls personnages féminins (et jeunes) de l'histoire des espèces de bimbo hyper bien gaulées, habillées court et moulant dont une que l'on voit en petite tenue dès le début de l'histoire ? Vraiment, on en est encore là ? Je fais peut-être ma rabat-joie mais il y a tellement cette représentation de la femme parfaite et sexy partout que je me sens légitime de penser que ce genre de BD pourrait échapper à ces clichés ! Eh bien non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  03 avril 2021
La préface qui est signé par Alain Dodier, l'auteur de Jérôme K. Jérôme Bloche vaut le coup d'être lu. C'est assez original comme approche.

Pour le reste, Martin Bonheur fait un peu penser à Martin Mystère. Il est clair que ce personnage barbu cache bien son jeu.

Le graphisme de cette bourgade normande est tout fait avenant et somptueux. J'aime beaucoup ce trait réaliste dont les couleurs font dans la douceur. C'est assez agréable à la lecture. J'avoue également avoir beaucoup aimé cette couverture qui donne envie de découvrir cette histoire de romance.

On s'attendait à tout à fait autre chose comme histoire d'amour entre la belle parisienne Agathe travaillant dans la cosmétique et le sympathique Martin très attaché à venir en aide aux anciens du village.

Les auteurs vont s'enfoncer dans une enquête un peu saugrenue. le suicide d'un des protagonistes n'est par exemple absolument pas crédible. Il y a également des trous dans la mise en oeuvre notamment à la fin de ce récit. Cela a un peu gâché le plaisir même si l'ensemble demeure tout à fait correct.

Au final, une comédie romantique comme on les aime. le divertissement est assuré. Comme dit, ce n'est que du bonheur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
temps-de-livres
  04 mai 2015
Quand Agathe arriver à Veules, elle n'a qu'une idée en tête, retrouver son père. Mais ce petit village à l'atmosphère particulière va lui faire rencontrer une personne : Martin. Pour que les deux jeunes gens s'avouent leur amour, il faudra plus qu'un coup de pouce du destin...

Ce qui pourrait être une bluette se révèle plus que celà : une ode à Veules. Ce village possède le plus petit fleuve de France (véridique) et se révèle une station balnéaire. En dehors de la haute-saison, il n'y a que des gens âgés. Pour les aider dans leur quotidien, Martin est là. Bricoleur, jardinier, homme de compagnie, il est indispensable aux habitants. Quand Agathe, jeune citadine dans le cosmétique, débarque dans sa vie, leur rencontre ne peut faire que des étincelles.
Jérôme Félix a l'art de compliquer les situations. D'une situation (apparemment) simple, il crée un scénario complexe et jubilatoire où les personnages se révèlent. Une recette qui fonctionne puisque sur cette base, il y avait eu Un pas vers les étoiles, Une vie à écrire, etc.
L'intrigue se révèle à plusieurs niveaux. On a la naissance des sentiments envers Agathe et Martin, les habitants qui regardent cette évolution et s'en mêlent (ou s'emmêlent) et ce "destin" qui vient tout compliquer. On aura même droit aux commentaires d'objets. Toute cette intrigue se déroule à Veules. Les 80 pages de l'album font la promotion basse-saison de ce haut-lieu du tourisme normand. Que ce soit les hauteurs, le remblais ou le centre-ville, le lecteur visitera un vrai paradis où les habitants (originaux) s'entraident entre deux saisons. On sourit, on se pose des questions, on enquête aussi, avant qu'un dernier acte sous forme épistolaire ne ferme le rideau.
Sur ce scénario improbable, mais qui fait battre nos coeurs, il y a un dessinateur encore plus improbable : Louis. Connu pour son travail sur la science-fiction (Kookaburra, Tessa Agent Intergalactique), il troque aventure spatiale et récit musclé pour un récit se passant dans un village où la canne est l'objet le plus commun (avec les dentiers). Cassant son image, ouvrant les voies à de futures histoires, le dessinateur excelle dans cette histoire d'amour. Si le style est reconnaissable, il humanise ses personnages sans tomber dans le pathos ou la bluette. Par contre, comme le scénariste, il montre Veules comme un personnage à part entière. Les décors sont détaillés et les vues du village sont nombreuses. le lecteur curieux pourra se promener, livre à la main.

Avec Martin Bonheur, on voit la vie autrement. Pour reprendre une des phrases clés de ce récit " Il met de la couleur chez tous ceux qui voyaient la vie en noir". On pourra se poser deux questions : A quand une séance de dédicaces à Veules ? Est-ce que cette bande dessinée changera le destin de ce village (on l'espère) ?

MARTIN BONHEUR
AUTEUR : JERÔME FELIX
DESSINATEUR : LOUIS
EDITIONS : GRAND ANGLE
Lien : https://tempsdelivresdotcom...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4061 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre