AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702448739
Éditeur : Le Masque (09/05/2019)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 25 notes)
Résumé :
À la fin d’un bal masqué donné à Asthall Manor pour les dix-huit ans de Pamela Mitford, quelques-uns des Bright Young Things, cette jeunesse dorée et débridée dont les journaux commentent avidement les nombreuses frasques, organisent l’une de leurs fameuses chasses au trésor. Mais la partie se termine tragiquement : l’un des invités est poussé du haut du clocher de l’église.
Convaincue de sa culpabilité, la police arrête alors Dulcie, une domestique, qui fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  22 juin 2019
Le Gang de la Tamise , le tome 2 de la série" Les Soeurs Mitford enquêtent" se déroule en 1925, et a pour personnage central Pamela Mitford qui fait son entrée dans le monde des débutantes . Pour ses 18 ans, ses parents ont prévu un bal masqué dans leur demeure familiale Asthall Manor. Hélas , un des jeunes gens est assassiné et la jeune bonne de la propriété voisine arrêtée. On a retrouvé des bijoux sur elle car elle faisait partie du célèbre gang qui défie la police, celui des "Quarante Voleuses."
Mais ce ne sont pas vraiment les soeurs Mitford qui vont enquêter, c'est leur bonne d'enfant Louisa, qui va encore une fois " mouiller le maillot" , aidée par le policier Guy Sullivan. Les soeurs Mitford ne seront là que pour "ouvrir des portes" , se faire inviter dans les endroits où ça se passe . La haute société ne se salie jamais les mains !
Encore une fois, Jessica Fellowes s'appuient sur des faits réels pour bâtir le "squelette" de son histoire. C'est cela qui est intéressant, l'histoire avec un grand H, pas la petite histoire policière assez légère et déjà vue ... La façon de vivre de l'époque, les différences de milieux sociaux, ce qui était autorisé (ou pas ) aux femmes, les rapports maîtres/domestiques, la place des enfants ... Tout ceci est finement décrit.
C'est une série qui a sa place entre Agatha Christie (en moins puissant et pervers) et Anne Perry (pour l'aspect , immersion historique , en moins poussée et moins vibrante).
Une série idéale pour initier les adolescentes aux romans policiers historiques: douce et sympathique .
Challenge Mauvais Genres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          444
LePamplemousse
  28 juin 2019
Ce roman est le deuxième volume d'une série policière qui met en scène les soeurs Mitford, qui ont réellement existé.
Dans ces romans, Louisa Cannon, leur bonne d'enfant tente de résoudre des crimes, aidée par les plus grandes des soeurs Mitford, Nancy, 21 ans et ici, Pamela, qui fête tout juste ses 18 ans.
C'est d'ailleurs pendant sa fête d'anniversaire que l'un des invités sera assassiné. Une femme de chambre sera rapidement arrêtée mais n'est-elle pas la coupable idéale ?
Nous découvrirons l'existence d'un gang de femmes, les Quarante Voleuses, qui ont réellement existé à Londres, au début du XXème siècle.
Les descriptions de la vie quotidienne, tant de la bourgeoise que de la domesticité sont bien rendues, mais on n'apprend rien de nouveau non plus, surtout si on a déjà lu des romans du genre de ceux d'Anne Perry où d'Ann Granger par exemple, où les rapports entre les aristocrates et leurs domestiques sont beaucoup plus développés.
L'intrigue policière est assez banale et le déroulement de l'histoire générale est sans surprise, c'est une lecture agréable mais pas très palpitante non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Zephyrine
  30 mai 2019
Je n'avais pas lu le premier tome des "Soeurs Mitford mènent l'enquête". J'ai choisi ce livre beaucoup pour sa couverture et son ambiance années 30. Sur ce point je n'ai pas été déçue, on passe des bas-fonds londoniens, aux maisons des lords après l'ère victorienne. La jeune noblesse décadente est là.
Le petit bémol, c'est que les soeurs Mitford ne mènent pas vraiment l'enquête, c'est surtout leur bonne qui s'en charge. du coup, pendant toute ma lecture, j'ai été peu en adéquation entre ce que j'attendais et ce qui se passait. Mais à part ça, l'histoire est plutôt bien ficelée, le style agréable, c'est une bonne lecture. Merci aux éditions le Masque et à Netgalley pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          160
sylvaine
  01 août 2019
Le gang de la Tamise Jessica Fellowes le Masque #LeGangDeLaTamise #NetGalleyFrance
Les soeurs Mitford enquêtent tome 2. On y retrouve avec plaisir Nancy, Pamela, Luisa et le sergent Sullivan..
S'inspirant d'un fait divers réel , le gang des 40 voleuses menée de main de maitre par Alice Diamond, écume Londres, ses grands magasins, joailleries etc..aidées par un groupe d'hommes déterminés elle peuvent écouler leur butin au nez et à la barbe de la police.
A l'approche des fêtes de Noël elles sont en pleine activité. Pendant que Nancy Mitford n'a qu'une envie , quitter Asthall Manor, la demeure familiale, pour retrouver ses amis à Londres. Nancy fréquente quelques uns des membres de cette jeunesse londonienne, riche, désoeuvrée prête à tout pour s'amuser y compris à s'encanailler dans les bars de la nuit ..
Tout ce petit monde se retrouve à Asthall Manor.pour les 18 ans de Pamela. La fête se termine par une chasse au trésor mais Adrian Curtis est retrouvé mort. Une domestique, Dulcie, est inculpée pour vol et pour le meurtre d'Adrian.Convaincue qu'elle n'est pas coupable du meurtre Louisa, la nounou des enfants Mitford fait appel à Guy Sullivan, sergent dans la police de Londres et avec l'aide des soeurs Mitford tente de trouver l'assassin d'Adrian.
Jessica Fellowes nous entraine dans les rues de Londres dans les années 1925, une visite dans les quartiers huppés bien sur mais aussi dans les quartiers plus populaires du Londres de l'époque. Les premières pages se trainent, le lecteur avec. Il faut vraiment patienter avant que l'histoire se mette en place, que les personnages ne commencent à bouger et que l'enquête démarre.
Au final une lecture plaisante et agréable mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable , c'est certain!
Un grand merci aux éditions du Masque pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
StephanieIsReading
  21 mai 2019
Ce roman est le deuxième tome de la saga Les soeurs Mitford enquêtent. le fait de ne pas avoir lu le premier tome n'empêche pas de suivre puisque l'enquête menée y est complète, du crime à sa résolution. Cependant, je crois que pour bien saisir la subtilité des relations entre les personnages, il serait préférable de lire le premier tome L'assassin du train, ce que je vais très probablement faire dans les semaines à venir.
En découvrant le titre du roman, je pensais que toute l'intrigue tournerait autour des soeurs Mitford ou du moins qu'elles en seraient le point névralgique alors qu'elles ne mènent pas véritablement l'enquête, elles y contribuent indirectement. C'est Louisa Cannon, une jeune domestique de 23 ans qui travaille dans la demeure de cette famille à Asthall Manor, qui va être au coeur du roman. Parallèlement, l'enquête est menée par Guy et Mary, deux policiers en mal de reconnaissance au sein de la police londonienne.
Je trouve intéressant que l'on suive Louisa, le point de vue, les états d'âme et les errances d'une domestique qui de par sa condition modeste et son passé se trouve à cheval entre deux mondes : les bas-fonds du Londres des années 30 et la haute société. Ayant fréquenté ces deux milieux en apparence diamétralement opposés, elle circule presque toujours avec aisance de l'un à l'autre. On s'aperçoit, sans surprise, que le mal se niche partout, n'a pas d'adresse et se fiche de la condition sociale.
Dulcie Long est une jeune domestique qui a longtemps fait partie du Gang des Quarante voleuses et qui souhaite visiblement se ranger. Elle se trouve accusée (à juste titre ?) du meurtre d'Adrian Curtis, un jeune aristocrate aux moeurs douteuses mais bénéficiant de la protection de sa condition sociale. Persuadée de son innocence mais sans aucune preuve, Louisa décide de prendre la défense de Dulcie et mène l'enquête afin de découvrir l'identité du meurtrier.
Mue par son sens de la justice et la volonté de devenir actrice et non plus spectatrice de sa propre vie, elle va prendre en main l'enquête aidée de son ami Guy et de Nancy et Pamela Mitford. Louisa est touchante : sa jeunesse, sa naïveté et son humanité la poussent parfois à commettre des erreurs mais aussi à se fier à son instinct et à découvrir les vérités voilées.
Nancy Mitford est une jeune fille qui semble vraiment superficielle pour laquelle j'avoue ne pas avoir trouvé un grand intérêt. (Peut-être que les tomes suivants me donneront tort…) L'une de ses soeurs, Pamela, est bien plus intéressante, de mon point de vue, et j'espère la retrouver dans la suite de la saga. Proche de Louisa et ne méprisant pas les domestiques, elle appartient malgré tout au milieu aristocratique dans lequel elle ne se sent pas toujours à son aise.
L'enquête est menée à la manière d'un Cluedo et la reconstitution de la scène de crime, dans ce huis clos final, nous plonge incontestablement dans l'univers d'Agatha Christie.
Sans vous spoiler l'intrigue, je peux vous dire que j'ai trouvé la force du personnage de Louisa qui est déterminée à se frotter à Londres : à la manière de Rastignac (non pas par arrivisme mais pour des motifs plus nobles dans le cas de Louisa) qui s'écrie à la fin du Père Goriot s'adressant à Paris : « À nous deux ! », elle va décider de quitter la campagne, de se replonger dans le Londres de son enfance, de prendre sa vie en main et de faire basculer son destin.
J'attends la sortie du troisième tome dans lequel je souhaite vraiment retrouver Pamela, Guy et Louisa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
iris29iris29   22 juin 2019
Elle se mouvait lentement, mais avec grâce, et d'un geste plein de délicatesse, elle désigna ses bagages posés dans le grand hall, comme s'il s'agissait d'une sorte de fardeau métaphysique dont quelqu'un d'autre devait se charger. Dans ce simple geste, il y avait aussi l'assurance d'une femme à qui l'on a jamais demandé de porter rien de plus lourd ou de moins glorieux qu'un diamant à son doigt.
Commenter  J’apprécie          220
ludi33ludi33   05 juillet 2019
- En ce cas, quand Mme Windsor se sera retirée pour la nuit, je vous rejoindrai à la bibliothèque avec les bougies. Ce sera aux environs de minuit. L'heure du crime.
En entendant ces mots, Pamela feignit d'être horrifiée, puis elle sortit en refermant la porte derrière elle.
Commenter  J’apprécie          50
meknes56meknes56   08 septembre 2019
En fait, elle avait surtout envie d'inspirer à pleins poumons l'air vicié de la grande ville, après tout ce temps passé à la campagne, à patauger dans la boue dès qu'elle mettait le nez dehors.

Page 34
Commenter  J’apprécie          30
meknes56meknes56   08 septembre 2019
Le petit déjeuner fut servi à 8 heures pile comme d'habitude, car rien n'aurait pu contrarier l'emploi du temps fixé par lord Redesdale, pas même un meurtre.


Page 103
Commenter  J’apprécie          30
meknes56meknes56   08 septembre 2019
Une bonne domestique n'écoute jamais ce que se disent ses maitres, Louisa le savait, mais il est parfois impossible de ne pas tendre l'oreille.

Page 50
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jessica Fellowes (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jessica Fellowes
Jessica Fellowes on Lorraine
autres livres classés : domestiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1853 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..