AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Les soeurs Mitford enquêtent tome 3 sur 4
EAN : 9782253241881
448 pages
Le Livre de Poche (02/06/2021)
3.81/5   63 notes
Résumé :
Résumé
1930. Diana Mitford et son époux, Bryan Guinness, mènent une vie flamboyante d’une capitale à l’autre, quand, à Paris, l’un des amis de Diana succombe brutalement d’une allergie. Une fin tragique, absurde, mais accidentelle.
Louisa Cannon, ancienne chaperon et confidente des soeurs Mitford, n’est pourtant pas de cet avis. Elle soupçonne un lien avec le scandale ayant éclaboussé la famille Guinness deux ans plus tôt, lorsque l’une de leurs ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,81

sur 63 notes

iris29
  01 octobre 2020
"Les soeurs Mitford enquêtent", c'est vite dit !
En fait les soeurs Mitford ont réellement existé, mais ce ne sont pas elles qui enquêtent. Leur famille, leurs demeures, servent de décor à une intrigue policière, où leur ancienne bonne d'enfant Louise Cannon est la véritable enquêtrice , aidée par un inspecteur de police pour lequel, elle a un gros faible...
Chaque soeur intervient plus ou moins dans les trois tomes, Louise travaillant pour l'une ou pour l'autre. Là, c'est la jeune Diana qui vient de se marier et qui entraîne Louise avec elle , comme femme de chambre, de Londres à Paris, en passant par Venise, et la campagne anglaise, de 1928 à 1932.
Diana évolue dans la haute sociétè, où des morts accidentelles ou suicides arrivent un peu trop souvent , et finissent par mettre la puce à l'oreille de Louise et Guy, le jeune policier.
Ce que je préfère dans cette série, c'est les explications finales de l'auteure, laquelle essaie de coller à la grande histoire avec un grand H, des soeurs Mitford: Diana étant fascinée par un homme politique qui aura un destin historique... ce qui explique pourquoi ce personnage ne plaît pas à Louise...
Je suis fascinée par la façon dont Jessica Fellowes, ajuste les parties réelles et celles inventées de toutes pièces, je trouve qu'elle se complique bien la vie, en prenant ces soeurs Mitford ! Mais c'est ce qui rend cette série originale ...
Dans la même veine, et tout aussi agréable, une autre série, qui elle, se déroule dans l'Angleterre victorienne," Son espionne royale...", de Rhys Bowen, plus malicieuse mais tout aussi girly.
(Dans les deux cas, commencer impérativement par le premier tome ...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
LePamplemousse
  23 septembre 2020
Cette série qui parle des soeurs Mitford a toutefois un titre trompeur dans le sens où ces jeunes aristocrates ayant réellement existé ne mènent aucune enquête, c'est leur bonne d'enfant devenue femme de chambre qui tente d'aider la police à résoudre des crimes.
Ce troisième tome se déroule durant plusieurs années, entre 1928 et 1932.
Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les précédents, chaque enquête est indépendante, mais on retrouve à chaque fois les mêmes personnages principaux et on suit leur vie professionnelle et privée.
Plusieurs accidents tragiques ont lieu dans le milieu aristocratique que côtoient les soeurs Mitford.
Mais ce n'est que quelques années après les faits que des coïncidences étranges apparaissent et remettent en cause la thèse des accidents.
Louisa Cannon, l'ancienne bonne d'enfant des soeurs Mitford est à présent devenue femme de chambre pour l'une d'elle, Diana, qui vient de se marier.
Elle va donc accompagner sa maîtresse à en voyage de noces à Paris, mais aussi à Venise et dans les diverses résidences que possède la famille en Angleterre.
J'ai bien aimé retrouver Louisa, même si je l'ai trouvé moins perspicace et moins téméraire que dans les précédents volumes. En guise d'enquête, elle pose quelques questions, écoute aux portes et réunit quelques informations en discutant avec d'autres domestiques, mais sa participation à l'enquête est finalement assez limitée.
La description du monde aristocratique est intéressante, on visite de grands hôtels, on boit du champagne toute la journée, on va à Paris, Londres ou Venise sur un coup de tête, on prend l'Orient-Express, on assiste à des pièces de théâtre, à des bals, à des soirées pleines de gens beaux, riches, célèbres et futiles...mais tout ce petit monde n'est pas à l'abri des médisances, jalousies, rancunes, coups bas et assassinats !
Une enquête sympathique qui permet de se familiariser avec la vie des aristocrates pendant l'entre-deux-guerres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
sylvaine
  22 août 2020
Les soeurs Mitford enquêtent, tome 3 : Un parfum de scandale Jessica Fellowes chez J.C Lattès
Une fois de plus je me suis laissée prendre au jeu et j'ai passé un très agréable moment avec Louisa Cannon et les soeurs Mitford.
1928 Diana Mitford va fêter ses 18 ans. Un accident malencontreux survient dans la maison des Guiness , une soubrette trop curieuse s'avance sur la verrière qui s'effondre. Quelques mois plus tard, Paris, Diana a épousé Bryan Guiness, une soirée bien arrosée et un ami très proche succombe il était allergique au sésame..Puis Venise, puis ...
Bien sûr il y a enquête , bien sûr on retrouve Guy Sullivan jeune enquêteur de police , bien sur Louisa Cannon n'est pas trop loin et toujours prête à donner un coup de main , mais surtout il y a Diana Mitford devenue Madame Guiness. L'occasion pour nous lecteur de plonger dans ce monde de la haute société britannique dans les années 1928/32. Jessica Fellowes excelle à nous décrire lieux, gens, moeurs de cette époque. Elle met en avant la fracture entre deux mondes, celui des nostalgiques de l'ère victorienne qui s'oppose à ce monde dépravé de l'après -guerre. Les moeurs, les pensées, la politique tout change, tout bouge, les extrêmes se rassemblent et le chaos n'est pas loin.
En ce qui me concerne je retiendrai surtout de ma lecture cette facette historico-sociologique. Six soeurs, six personnalités marquantes, aussi différentes les unes des autres que possible, parfaitement représentatives de leur époque.
Ce troisième volet de la série peut bien évidemment se lire indépendamment des deux autres.
Un grand merci aux éditions J.C Lattès pour ce partage
#Unparfumdescandale #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
saphoo
  24 août 2021
Et voilà, le dernier chapitre de ces soeurs Mitford. Un trio de lecture assez agréable, sans prise de tête qui nous fait évoluer dans une époque qui me plait. J'ai bien aimé l'ensemble mais je crois que ce dernier m'a semblé moins intéressant que les précédents. Peu à dire, au final, si ce n'est que vous pouvez tenter l'aventure c'est une lecture plaisante avec des personnages attachants.
Commenter  J’apprécie          200
Aliseya
  15 novembre 2022
Comme pour les volumes précédents, nous retrouvons nos enquêteurs Guy Sullivan et Louisa Cannon. L'un a eu une promotion, l'autre après un temps à travailler chez un modiste accepte de retravailler pour les Mitford, Diana pour être plus précise.
On suit cette fois-ci l'enquête sur plusieurs années. Une enquête jalonnée d'événements malheureux et heureux. On revoit des personnages croisés dans les tomes précédents et de nouveaux qui gravitent autour de Diana et de son mari ainsi que de leurs amis.
J'ai été ravie d'avoir pu retrouver Guy et Louisa, la séparation qu'il y a eue m'a fait craindre le pire car j'aime beaucoup ces deux personnages et personnellement, je ne les vois pas l'un sans l'autre surtout pour démasquer des criminels. Heureusement cela s'arrange dans la dernière partie du récit pour mon plus grand plaisir. L'intrigue aussi est plaisante et bien mené. J'avoue n'avoir pas tout de suite percuté pour le criminel, il y a tellement de détails à retenir et entrecroiser sachant que l'on ne nous dévoile pas tout dès le début. J'ai également apprécié de voir les changements apportés par les années trente dans le quotidien des gens surtout la jeune génération avec en point de mire la montée du fascisme en Allemagne et en Italie.
Pour conclure, j'ai trouvé ce troisième tome plus attrayant que le précédent opus. L'enquête et la relation de Guy et Louisa se déroulant sur plusieurs années donne une touche plus réelle à l'enquête.
Lien : https://la-bibliotheque-du-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
iris29iris29   01 octobre 2020
(...), tout changeait : à Londres comme à Paris, les choses évoluaient. Où qu'elle porte le regard, elle voyait des femmes élégantes aller et venir d'un air et d'un pas décidés. Les journaux parlaient d'abondance de femmes qui avaient atteint des niveaux d'études universitaires impressionnants, faisaient de grandes découvertes scientifiques, exploraient de nouvelles contrées, pilotaient des avions. Sur les photos où elles apparaissaient, les cheveux coupés très courts, en pantalons bouffants, leurs visages radieux et confiants semblaient dire " Regardez-nous, tout ce que les hommes font, nous sommes capables de le faire !" Ce qui aurait dû l'inspirer la faisait se sentir au contraire d'autant plus pitoyable à ses yeux : tant d'opportunités s'offraient à elle, or elle s'était limitée à des emplois de domestiques et de couturière, comme si elle vivait à l'époque victorienne. Elle aurait pu échanger sa vie avec celle de sa grand-mère sans que personne ne voit la différence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris29   30 septembre 2020
Tout comme on ne peut repeindre une seule pièce dans une maison sans qu'aussitôt les autres semblent plus miteuses, une nouvelle robe menait à de nouveaux escarpins, sacs, manteaux de soirée, foulards, chemise de nuit, lingerie, jusqu'à changer le fond de toute la garde-robe.
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   01 octobre 2020
Non, je vous dis. J'suis jamais allé à l'étranger. J'ai même pas de passeport. Mon vieux est allé en France pendant la guerre et il n'en est pas revenu. Pourquoi que vous voudriez que j'aille là-bas ?
Commenter  J’apprécie          110
iris29iris29   29 septembre 2020
Serait-il possible de boire un verre ? Après tout, il est 6 heures du soir quelque part dans le monde.
Commenter  J’apprécie          190
SharonSharon   27 août 2020
C'est moi qui suis censée être la romancière de la famille, non ? dit Nancy. Il n'y a pas là matière à intrigue. C'est juste une histoire bien triste, dont la fin, hélas, était assez prévisible.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jessica Fellowes (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jessica Fellowes
Jessica Fellowes on Lorraine
autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2713 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre