AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782375682203
350 pages
Editions du chat noir (22/03/2023)
4.58/5   20 notes
Résumé :
Le compte à rebours est lancé. Violette voulait redonner vie au manoir de ses rêves, mais c’est lui qui détruit peu à peu sa famille. Les événements étranges se sont précipités, laissant chaque membre dans une situation délicate. La chambre interdite continue de livrer au compte-goutte les souvenirs de ses premiers occupants, toutefois, les mystères qu’abritent les murs de la bâtisse demeurent entiers…

Sauf peut-être pour Soren… Pour le simple apprent... >Voir plus
Que lire après À l'ombre du manoir, tome 2 : Le jardin aux statuesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,58

sur 20 notes
5
10 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Depuis 2018, j'ai une grande fascination et admiration pour la plume de Lizzie Felton. C'est une douce partition qui s'écoule doucement dans votre esprit. Elle nous fait vivre des émotions riches et intenses !
Cette suite "Le jardin aux statues" ne déroge pas à cette règle.

Toutes les réponses à nous questions s'y trouve. Et ce sont de sacrées révélations !
L'évolution des protagonistes est juste parfaite. La maturité des enfants est très présente. Blues qui doit apprendre à faire confiance à autrui , Octave qui tente de réparer son coeur meurtri et sa famille qui se brise, Salsa qui a toujours eu la vérité au bout de la langue.
Tandis que Violette tente de remonter à la surface... Je ne vous parlerai pas de Jazz et Isidore pour ne pas vous spoiler par rapports aux événements du tome 1.

Au fil de ma lecture, je craignais pour l'avenir de chaque membre de cette famille que j'ai appris à tant aimer. Soren, l'artiste était aussi une grande énigme dans le tome précédent, mais nous avons droits à ses propres pérégrinations au sein du Manoir. Ce point de vue supplémentaire, nous offre une nouvelle dimension sur ce qui se déroule au sein du manoir.
Mais plus que tout , c'est finalement ce manoir qui prend encore davantage de place et d'évolution. Ses mystères ont tous été dévoilés (heureuse de constater que j'avais raison à son sujet dans le tome précédent).

Sur certains points, je me disais queLizzie aurait pu être plus cruelle, voir totalement sadique envers ses personnages. (mon côté lectrice horrifique que voulez-vous... ), mais la conclusion de ce récit ne pouvait pas se dérouler autrement. Je pense que cela aurait perdu tout sens pour les protagonistes effectivement, surtout avec toutes les épreuves qu'ils ont vécus.

Je ne peux que vous conseiller cette duologie qui est juste magique, envoûtante et énigmatique à souhait.
Commenter  J’apprécie          10
La suite et fin du Manoir est là ! Et les amis, vous n'êtes pas prêts.
Si Lizzie nous a offert un premier tome sombre, mystérieux, à l'âme forte et aux habitants attachants, elle poursuit la tâche en continuant de brouiller les frontières, dissimulant les indices parcimonieusement pour nous lancer dans une chasse aux révélations.

Et on se prend au jeu sans se poser de questions.

Les personnages sont d'autant plus exploités, et les liens se resserrent. Mention spéciale pour Soren, extrêmement bien travaillé, à mes yeux le meilleur perso de la duologie, celui que l'on nous donne le plus à découvrir et ce d'une manière un peu différente des autres. Je reste malgré tout très attachée à Violette dont j'aime tant la sensibilité, et j'ai trouvé très intéressant la façon dont tous évoluent au fur et à mesure. Leur psychologie était déjà un gros atout du premier tome, et ça continue dans la même veine.

On est encore perdus dans les tréfonds du Manoir pendant une bonne partie du roman avant que les liens se nouent, que les mystères s'éclaircissent et que l'on comprenne enfin le pourquoi du comment. J'y suis allée gaiement de mes théories rocambolesques et j'ai tout de même trouvé la fin surprenante et si logique pourtant, amenée si naturellement. Une fin parlante, avec des messages forts et importants. Une fin qui m'a mis les larmes aux yeux, aussi, j'avoue.

Bref, une fin à la hauteur du récit, si bien mené, avec des éléments si intelligemment entremêlés. Une intrigue qui se dévore et qui sait exacerber les émotions. Un voyage dans un Manoir à l'ambiance si forte, qui est loin de m'avoir laissée indifférente et que je recommande sans aucune hésitation ; il mérite que l'on s'égare quelque temps auprès de son âme.
Commenter  J’apprécie          00
Lizzie Felton aime prendre un sujet à contrepied. Elle l'avait déjà démontré avec Les Amoureux de la Lune, et elle réitère avec cette saga et sa conclusion.

Mais revenons au début…

Ce tome reprend l'histoire directement là où le précédent l'a laissé. Tout s'accélère, et notamment l'emprise de la malédiction sur la famille Montmorency. Tandis qu'ils commencent sérieusement à se rendre compte de ce à quoi ils ont affaire, chacun des membres de la famille doit faire à ce qui le hante. Et au milieu de tout cela, Soren, jeune ouvrier employé par le père de famille, semble en savoir beaucoup sur ce qui se passe dans cette maison…

Un peu comme le premier, il m'arrivait d'avoir du mal à me mettre à lire ce livre. J'étais impatiente de le recevoir, et puis une fois arrivé, il restait sagement en place. Presque inconsciemment, je me le gardais pour plus tard. Pas une panne de lecture. Pas un mauvais livre (la plume est toujours aussi belle, vive, affutée et agréable). Mais l'envie que ça ne finisse jamais …Et peut-être la crainte de ce qui pourrait s'y produire…

Lizzie nous en fait voir de toutes les couleurs dans cette suite et conclusion. C'est le moins que je puisse dire. Et entre illusions et réalités, il n'y a pas que les personnages qui souffrent de la peur et des doutes.

L'univers prend rapidement un tournant assez différent de l'ambiance du premier tome. Avec le point de vue de Soren, on est dans un surnaturel beaucoup plus accepté et assumé, en quelques sortes. Cette histoire de pouvoirs qu'ont Soren et Salsa m'a rapidement et énormément intriguée.

Les pistes se brouillent, amènent à suspecter certains personnages, et ce pendant un long moment. Je me suis retrouvée dans un combat intérieur similaire aux personnages à force de suspecter un certain personnage. Il avait un comportement très étrange, garde tous ses secrets et ceux du manoir pour lui longtemps, et en même temps il paraît sincère. Alors oui, il m'a donné du fil à retordre.

D'un autre côté, tous les personnages sont influencés par ce qui se passe et la plupart est à bout. C'est comme une course contre la montre dont on ne perçoit pas une issue positive.

Et finalement, tout s'illumine dans la résolution de la malédiction pour nous donner une fin inespérée mais qui fonctionne très bien. Je m'attendais à une fin beaucoup plus sombre, pourtant celle-ci est très cohérente avec ce qui se révèle dans ce tome et les liens entre les membres de cette famille et leurs « fantômes ». Ça fait du bien de voir les choses tourner ainsi pour eux et pour la maison.

Prendre le sujet à contre pied, donc… Car oui, la maison joue un rôle très important. On le sait depuis le début. Mais ce rôle s'avère très intéressant par rapport au thème de la maison hantée.

Une belle conclusion comme Lizzie Felton sait les écrire. Difficile de refermer les portes du manoir. Ce fut une si belle aventure.
Lien : https://lenaaupuitsdesmots.w..
Commenter  J’apprécie          00
J'avais tellement adoré le 1er tome que je me devais d'aller chercher la suite lors des Halliennales. D'ailleurs c'est toujours agréable de papoter avec l'autrice.

Ce tome m'a fait encore plus flipper que le 1er. L'ambiance est encore plus sombre et stressante. Il se passe des choses à la limite du compréhensible. On a peur pour les personnages même après avoir découvert la majeur partie des secrets qu'on nous cachait. D'ailleurs, j'ai adoré les découvrir ! Et cette fin est malgré tout ce qu'il se passe, belle et touchante.

Dès le 1er tome, on s'attache très fort à la famille enfin pour ma part, aux enfants parce que les parents, je trouve que ce n'est pas trop cela. Chaque enfant est bien différent des autres et vit des choses qui sont difficiles. Chacun évolue et grandit (si l'on peut dire) à travers leurs épreuves. J'ai été touchée par chacun d'eux mais de manière différentes.

En tout cas, c'est une duologie parfaite pour la période automnale et encore plus vers Halloween au vu de l'ambiance. Je ne peux que vous la conseiller.
Commenter  J’apprécie          10
𝑀𝑎𝑛𝑜𝑖𝑟, 𝑚𝑜𝑛 𝑏𝑒𝑎𝑢 𝑚𝑎𝑛𝑜𝑖𝑟 🏰

🦦🦦🦦

Avec son atmosphère mélancolique, le manoir vous ouvre ses portes pour vous révéler ses sombres secrets. Lieu de joie mais aussi de désespoir, il s'est imposé au fil des ans
Votre famille pourra y voir son cocon, mais possiblement, ce cocon se transformera en tombe ...

🦦🦦🦦

D'une plume poétique, Lizzie réussit à transmettre de beaux messages par le biais d'une intrigue quasi réelle et prenante
Adaptable cinématographiquement, j'espère pouvoir découvrir un jour le côté majestueux du manoir, la famille Montmorency et la famille de Venet
J'ai passé les pages en me disant : on peut offrir à cette duologie la beauté qu'elle incarne (j'ai tellement pensé à la qualité de Haunting of Hill House) 🤭

Si le tome un ma transporté, le deuxième m'a étonné par ses révélations, ces événements et ses morales

Avoir l'impression que ce manoir malsain (ou pas ?) est mon ami a rendu la lecture fluide. Comme si en ouvrant le livre, je me retrouvai à la maison 🫂

🦦🦦🦦

Tous spéciaux mais tous soudés, la famille Montmorency nous offre une prise de vue familiale assez surprenante. Mais je vous laisse le découvrir 🤭

Mais attention, certains évènements pourraient vous perturber, vous faire froncer les sourcils et serrer l'estomac. de l'appréhension au soulagement en passant par l'effroi, cette duologie m'a fait passer par tous les états ! 😁

🦦🦦🦦

L'autrice m'a transmis son attirance hypnotique pour ce manoir aux talents divers et variés. Poussez les portes et vous serez soufflés.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Mais les ténèbres n'étaient pas un obstacle. Et elles n'étaient pas non plus son ennemie. Il savait que les grandes vérités se terraient toujours dans l'obscurité.
Commenter  J’apprécie          10
L'enfer n'est composé que de remords, de désespoir, de culpabilité et de honte. Il n'y a ni amour, ni bienveillance, ni repos. Juste un feu cruel qui châtie les damnés pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          00
Chaque être humain passe son existence à se chercher, et rares sont ceux qui finissent par se trouver.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lizzie Felton (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lizzie Felton
FlawRade.com : Interview de Lizzie Felton
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (44) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4869 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}