AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782213687483
352 pages
Éditeur : Fayard (30/09/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Aéroport d'Athènes. Suite à son extradition, un homme d’affaires qui a siphonné les milliards du plan de sauvetage européen doit être jugé pour blanchiment et fraude envers l’État. Andréas, un jeune activiste l’abat de trois balles dans la tête.

Paris. Édouard, jeune diplômé sans emploi qui écrit des poèmes désespérés rejoint chaque soir le pavillon de banlieue décrépide ses parents qu’il méprise. Son père, agent ERDF, et sa mère, à l’agence Pôle Emp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BooksnPics
  05 novembre 2015

Trois villes – Trois vies – Une rencontre
Andréas est à Athènes. Nerveux, parti en croisade contre l'infamie des puissants, il attend l'arrivée d'un avion affrété par le gouvernement grec pour l'extradition d'un capitaine d'industrie ayant détourné les milliards du plan de sauvetage européen. Il l'abat de 3 trois balles dans la tête.
Edouard est à Paris. Diplômé d'histoire de l'art, sans emploi, il creuse le fossé avec ses amis. Il vit chez ses parents et écrit des poèmes désespérés, sorte d'exutoire, de libération face à une vie qu'il ne lui correspond pas. Un matin, il quitte le domicile familial avec pour tout bagage ses carnets de poèmes et une bombe.
Rosa est à Nantes. Depuis le suicide de sa mère, sa vie se résume à regarder des séries policières sur son ordinateur en buvant de la bière et en mangeant des snacks. Sa soeur jumelle, Laura, tente de la convaincre de l'accompagner à Paris pour y retrouver leur père, cet éternel absent.
Trois villes – Trois vies – Une rencontre.
A travers ce roman, Alexandre Feraga nous dresse un portait sombre de notre société. Que ce soit à travers la fraude, le blanchiment d'argent, l'injustice, l'immobilisme face à la détresse sociale ou la perte d'un proche, nos acteurs sont, chacun à leur manière, blessés au plus profond d'eux-mêmes.
L'auteur nous prend à témoin, nous plonge dans leurs réalités… Loin d'être un roman statique, “La femme comète” nous fait passer de l'ombre à la lumière… de l'ombre de leurs vies à la lumière d'une rencontre…
Faisant la part belle à la poésie, Alexandre Feraga nous livre ici un récit tout en contraste mais ne tombant jamais dans le pathos. Un texte d'une grande sensibilité qui prouve une fois de plus qu'une belle rencontre , véritable moteur de ce roman, peut nous en apprendre beaucoup sur la vie, sur nos doutes et nos espoirs. Une belle découverte!
Je remercie les éditions Fayard pour la découverte de ce roman.
“Quand on rencontre quelqu'un de vrai, la surprise est telle qu'on se demande si on n'est pas victime d'un éblouissement” (Emil Michel Cioran)

Lien : https://booksnpics.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chriskorchi
  22 octobre 2015
Je voulais lire le premier livre de l'auteur mais n'en ai pas eu l'occasion, alors c'est avec un immense plaisir que j'ai pu me rattraper avec celui-là. Et je dois dire que je ne suis pas déçue, car c'est un roman énergique, caustique et j'aime beaucoup ça. L'auteur m'a totalement acquise à sa cause et je me suis trouvée plongée dans ces destins tellement différents en apparence, celui de Rosa m'a particulièrement touchée, mais de façon générale tout les personnages sont vraiment attachants, l'aspect psychologique étant traité avec poésie et sensibilité. Les personnages sont tous abîmés par la vie, par leur vie mais vont trouver par divers moyens, divers chemin la paix et le salut.
L'auteur a réussi avec brio à traiter des sujets actuels sans tomber ni dans le pathos ni dans la démagogie. J'ai trouvé très intéressant de décortiquer toutes les déviances et les affres de notre société de consommation actuelle, les violences qu'elles soient physiques, morales, sociales. Loin d'être un livre sombre, c'est un cri d'espoir pour le futur. le poids des non dits dans les familles, le décès d'un être cher que l'on arrive pas à surmonter, l'importance de l'argent et de la finance qui corrompt et qui polluent les rapports humains. J'ai aimé que la première partie soit assez triste, sombre et mélancolique pour finir sur une deuxième partie plus positive et tournée vers un avenir radieux.
Un style très agréable et un très bon roman.
VERDICT
Un roman que j'ai vraiment apprécié et que je conseille vivement. Il sera parfait pour un weekend cooconing.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stephanieplaisirdelire
  22 novembre 2015
L'histoire laisse la part belle à la poésie, d'abord par le biais de vers délivrés au fil de la narration (de manière constructive et logique) et à travers une écriture fine, directe et aussi faite d'images et de beaux mots. C'est plaisant et surtout parlant, car le texte laisse une jolie place à l'imagination et à la sensibilité.

Même si j'ai trouvé le livre un peu long par moment (il y a un petit côté contemplatif assez présent), l'écriture est cependant riche et la psychologie des personnages fouillée pour pousser la réflexion et enrichir l'histoire, qui m'aurait semblée sans cela un peu simpliste, voir mal exploitée.
L'actualité (et la barbarie du 11 novembre dernier), qui nous a montré récemment que nous vivions dans un monde de fous, trouve parfaitement sa place ici car Alexandre Feraga explore ici une autre facette de la folie humaine : l'infamie et le manque de compassion des puissants qui dictent le monde au point de l'entraîner à sa perte et sa vacuité. Heureusement des personnes telles que celles qu'on croise dans ces pages existent et contribue à le rendre plus humain..................
Lien : http://libre-r-et-associes-s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Lexpress   19 octobre 2015
Si ce roman a des airs de feel good book, il est marqué d'une réelle empreinte littéraire, fait la part belle à la poésie, et interroge avec pertinence les violences plurielles de l'époque.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
boummamaboummama   03 octobre 2015
" Plus personne ne se déplace sans son portable. Nous sommes comme les cellules infectées qui propagent un virus "
Commenter  J’apprécie          40
boummamaboummama   03 octobre 2015
" Je tuerais bien un élève de temps en temps pour venger la langue française. A part ça, tout va bien. "
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Alexandre Feraga (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Feraga
"Après la mer" - Alexandre Feraga
Devant la voiture chargée jusqu?à la gueule, Alexandre comprend qu?il part en vacances, seul avec son père. L?occasion, pense-t-il, de glaner de cet homme enfin quelque signe d?affection. le temps d?un été, Alexandre va devenir Habib, traverser la mer, découvrir l?Algérie et prouver à ses grands-parents que leur aîné n?a pas renié ses origines. Mais le but de ce voyage se révèle, au fur et à mesure, plus inquiétant. Avec la tendresse et la cruauté qu?on a pour le passé qu?on enterre, Alexandre Feraga signe le roman de la fin d?une enfance. En librairie le 9 janvier 2019 https://bit.ly/2ECqeW5
+ Lire la suite
autres livres classés : viesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
871 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre