AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749919690
169 pages
Éditeur : Michel Lafon (30/05/2013)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Retour au Royaume des Ombres!
Voilà bientôt un an que Malo est revenu du Royaume des Ombres. Depuis lors, Lili, la marchande de rêves au regard d’or, occupe toutes ses pensées.
Quand, dans une fête foraine à Édimbourg, le jeune garçon rencontre deux habitants du pays imaginaire, il les suit, bien décidé à revoir son amie.
Hélas, le Royaume des Ombres tient plus du cauchemar que du rêve éveillé. Et l’intérêt de Sir Luke, chez qui Malo a trouvé re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  26 août 2014
Cela fait maintenant un an que Malo est revenu du Royaume des Ombres. Malgré le fait qu'il ait repris une vie normale, il ne peut s'empêcher de penser tous les jours à Lily, la petite marchande de rêves qu'il aimerait tellement revoir. Alors que les vacances de la Toussaint sont arrivées, Aymeric, le papa de Malo, veut absolument se rendre à Edimbourg où se tient le septième congrès des porteurs de cravates dans un château de la cité médiévale. Il en sera ainsi malgré la réticence du petit garçon et de sa maman, Daphné. C'est une ville grise et pluvieuse qui les accueille. Dès le lendemain, le papa se rend dès potron-minet au congrès, présidé cette année par Andy Mac Intosh, écossais pur malt. Quant à la maman de Malo, elle décide d'aller faire les boutiques non sans avoir proposer à son fils de le déposer à la fête foraine qui a élu domicile en bas de la colline. Aussitôt les portes franchies, le garçon est tout content de voir ainsi les manèges s'animer de la sorte et de pouvoir déguster une pomme d'amour. Mais, alors qu'il se promenait dans l'allée centrale, il remarque deux nains, ronds comme des ballons de baudruche, qui se chamaillent et se giflent. En les entendant parler, il est étonné de reconnaître le langage du Professeur Septimus qu'il avait croisé au Royaume des Ombres. Il décide de les suivre et pénètre ainsi dans le Palais de Glaces. Dans ce labyrinthe, il aperçoit un hublot sur lequel était écrit: "Bienvenue au Royaume des Ombres..."
Choucroute, mes enzymes! Inutile de bavoter inutilement, l'heure tournicote... Si vous voulez savoir ce qui se globule derrière ce hublot, qui sont ces nains prénommés Sourdaud et Duredoreille, vous engoufrouiner de tartinettes à la confiote de grenouillards à vous remplir la besace, bravacher avec la poupée de porcelaine ou gambadouner dans le jardin des quatre saisons, ne soyez pas pétouilleur! Il n'y a qu'une seule chouquette: ouvrez ce formularium, à l'appareillage du gazeux! Bienvenue dans ce lugubrounet châtineau où Malo, cette fois encore, va s'en prendre plein les judas. Ce livre a de quoi moutiner, Maxence Fermine est, à l'instar de Septimus, un magicien... ou un blabateur? Vous devez surement penser que j'ai une écrevisse dans le vol au vent...
La poupée de porcelaine... catachrèse, quelle sacrée greluche!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Fifrildi
  22 juillet 2018
J'ai profité d'une promo des éditions Michel Lafon sur ma plateforme numérique pour acheter les trois livres de Maxence Fermine qui se déroulent dans le Royaume des Ombres.
Voici donc la suite des aventures de Malo. Bienvenue dans le Royaume des Ombres d'Ecosse.
Malo se trouve à Edimbourg avec ses parents où son père participe à un congrès de porteurs de cravates. Pour passer le temps il va à une fête foraine où il croise la route de deux personnages qui font penser à Tweedle Dee et Tweedle Dum d'Alice au pays des merveilles. En les suivant, il va de nouveau se retrouver dans le Royaume des Ombres.
Les jumeaux rapportent à Sire Luke (un méchant spectre) une poupée de porcelaine pour son musée des horreurs.
Aventures et retrouvailles inattendues sont au rendez-vous…
Le langage vermot m'a rappelé l'univers de Xanth de Piers Anthony ^_^
Très bon moment de lecture.
Challenge multi-défis 2018 (21)
Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (173)
Commenter  J’apprécie          221
missmolko1
  16 janvier 2014
J'avais aimé le premier tome (La petite marchande de rêves), j'avais adoré le troisième ( La fée des glaces), il était donc temps de se plonger dans ce deuxième tome. Comme toujours Maxence Fermine m'a transporté, mais bon je suis long d'être objective car c'est un de mes auteurs favoris.
Malgré ça je crois que je peu dire que c'est l'aventure de Malo que j'ai le moins aimé. Dans la fée de glaces, il y a énormément de magie, de poésie, ici tout est très noir, presque effrayant....
J'ai par contre beaucoup apprécier les références a la littérature, avec Alice au pays des merveilles et son lapin blanc qui tente de s'échapper du livre car il est "en retard, en retard", les moments ou Stevenson est mentionné dans le texte ou encore l'espèce de domestique qui ressemble a Frankenstein.
Il y a aussi beaucoup d'humour que les adultes apprécieront, Frankenstein s'appelle ici Carotide ou encore le personnage écossais répondant au nom de Mac Intoch. Tout cela m'a vraiment fait rire.
Coté univers, je mentionnais Alice au pays des merveilles un peu plus haut et ici j'ai vraiment eu l'impression d'être dans un roman de Lewis Carol. le lapin blanc, le chat qui parle, les jardin-labyrinthe qui faut traverser....
En tout cas c'est encore un très beau roman que l'auteur nous offre ici, avec en prime des très belles illustrations.

Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
Walkyrie29
  10 octobre 2018
Une suite qui emporte notre héros dans une aventure sombre et magique au coeur du Royaume des ombres, le tout écrit d'une plume très poétique et visuelle !
Cette année, le père de Malo a décidé que les vacances de la Toussaint se passeraient en Ecosse, dans la ville d'Edimbourg plus exactement. Une occasion pour lui d'assister à une énième conférence des porteurs de cravates, pour sa femme de faire les boutiques, et pour Malo de s'ennuyer ferme loin de ses amis. Finalement pour passer le temps, il se rend dans un parc d'attractions. Après avoir testé le train fantôme, il suit, intrigué, deux petits êtres au langage familier dans le palais des Glaces pour se retrouver en pleine tempête, face à un manoir lugubre au Royaume des Ombres. Il n'a pas d'autre choix que de suivre les deux nains qui l'amènent chez Sir Luke dans le manoir de Darkhouse. Là, les choses se gâtent pour Malo, le maître des lieux aspire à faire de lui sa bête de foire, la pièce maîtresse de sa collection des horreurs. Accompagné d'une poupée de porcelaine vivante, il va tout tenter pour s'enfuir.
On retrouve donc le héros du premier opus qui se languit de revoir Lili, la petite Marchande de Rêve et de retourner au Royaume des Ombres. Évidemment lorsqu'il reconnaît le langage des deux nains à la fête foraine, il se doute qu'une porte d'entrée doit exister à proximité, mais tout ne va pas se passer comme Malo l'envisageait. Il se retrouve dans une zone très sombre, ténébreuse et effrayante du Royaume. Et franchement, l'ambiance est très réussie, un manoir aux allures gothiques, une pluie diluvienne accompagnant des nuages noirs, et rien d'autres à proximité. Notre jeune héros va vite se rendre compte que ce n'est pas le Royaume des Ombres de son souvenir. Et ce n'est pas la rencontre oppressante avec Sir Luke qui va le faire changer d'avis, de prime abord accueillant, le personnage se révèle être un sorcier qui influe la vie à des objets et plus particulièrement à des jouets, les parquant ensuite dans son musée pour les exposer comme des horreurs aux viles créatures locales. Une poupée de porcelaine particulièrement jolie et nouvelle pièce de la collection va vite s'allier à Malo que le sorcier souhaite enfermer car ce dernier semble être le plus horrible de toutes les créatures.
Les deux personnages vont devoir faire preuve d'intelligence et de ruse pour trouver la porte de sortie et déjouer les plans machiavéliques de Sir Luke. Entre errance dans un manoir labyrinthique, épreuves sordides dans un jardin des quatre saisons, confrontation avec un ersatz de Frankenstein ou encore des retrouvailles inopinées dans un ténébreux cimetière, on est embarqué à bord d'une aventure simple, efficace et d'une belle linéarité. Maxence Fermine use à nouveau de sa poésie et de sa magie pour créer son univers un peu à la Freaks show enfantine et en profite pour nous abreuver de termes insolites et drôles, langage propre au Royaume des Ombres que le professeur Septimus se ferait un plaisir de vous apprendre !
En bref, une bien jolie histoire qui nous est contée par un maître des mots, un auteur qui n'a pas à rougir de sa plume pleine de douceur, de tendresse et de sortilège, car dès le début de ce roman jeunesse vous serez envoûtés par l'ambiance à la fois sombre, élégante et non dénuée d'humour. Pourquoi s'en priver ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Katalyn
  04 juillet 2013
Livre reçu dans le cadre de la dernière Masse Critique de Babelio. C'était la première fois que je participais à cet événement de Babelio et j'avoue avoir eu un peu peur. Et pour cause ! Quand j'ai reçu ce livre, je me suis rendu compte qu'il s'agissait d'un tome 2, or il n'était noté nulle part au moment de la sélection qu'il s'agissait d'un second tome et, je n'avais pas lu le premier et ne l'avais pas sous la main pour le lire. Finalement, après un bref échange de mail avec le responsable de la masse critique, et renseignement de sa part, il m'a affirmé que ce livre pouvait très bien se lire sans forcément avoir lu le précédent. Et je confirme ! Je n'ai eu aucun mal à comprendre ma lecture !
La couverture est juste magnifique ! Sombre et à la fois élégante avec l'illustration de cette petite poupée de porcelaine, le roux de ses cheveux contraste vraiment avec le reste de la couverture et c'est ce qui m'a séduit lorsque j'ai postulé. Cette couverture à la fois mystérieuse et si jolie ! Et puis j'ai entendu tellement de bien de Maxence Fermine que je voulais essayer.
J'ignorais avant de le commencer qu'il s'agissait d'un roman jeunesse car je connais Maxence Fermine dans les romans adulte (comme par exemple Neige que j'ai déjà eu l'occasion de feuilleter sans le lire) donc ma surprise a été assez grande quand j'ai commencé à lire. Car oui, on se rend compte dès le début qu'il s'agit d'un roman jeunesse, l'écriture est vraiment légère et fluide. L'histoire est assez originale ce petit garçon qui a découvert un monde imaginaire et qui y a vécu des aventures un peu à la Peter Pan mais en plus terrifiant. Il s'y est fait des amis et en particulier Lili la petite marchande de rêves. Il n'a qu'une envie la revoir, et son rêve se voit réalisé quand par hasard il entend deux nains parler le Vermot (une sorte de patois du Royaume des Ombres). Il décide alors de les suivre dans l'espoir de retourner dans ce fameux pays. Mais à ses risques et périls ! Qui sait où il va se retrouver ! C'est là qu'il tombe sur le mystérieux et terrifiant Sir Luke, le doute envahit alors Malo, a-t-il bien fait de suivre ces deux nains ?
Niveau personnage j'avoue que j'ai eu un coup de coeur pour Septimus ! Malheureusement il est loin d'être un des personnages principaux. Malo est assez sympa comme enfant on le découvre et accroche facilement à sa personnalité un peu banale. Je n'ai pas accrochée à d'autres personnages Louison, la poupée de porcelaine est un peu naïve mais à sa décharge c'est une poupée qui prend vie uniquement sous les tours de magie de Sir Luke et qui ne connait donc rien de la vie.
J'ai beaucoup aimé ce petit roman, mais je n'ai qu'un seul regret : ne pas avoir lu le tome 1 avant ! Même si j'ai adoré ma lecture j'aurai vraiment voulu avoir plus de détails sur Lili, le Royaume des Ombres et apparemment Septimus de qui on parle un peu plus dans ce premier tome. Alors je pense que dès que j'en aurais l'occasion, je me jetterai sur ce premier tome pour le lire ! Et j'attends avec impatience le prochain ! Car oui, il y en aura un autre (il est marqué "A suivre..." sur la dernière page).
En résumé, une très bonne découverte que je conseillerai aussi bien aux plus grands qui ont gardé un coeur d'enfant qu'aux plus jeunes qui commencent à peine à lire ! Une histoire magnifique et facile à lire !
Lien : http://elixir-de-livres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   07 novembre 2013
Dans cet univers conventionnel du fantastique enfantin, bien structuré, où les références multiples à ALICE AU PAYS DES MERVEILLES amusent ou agacent, les jeunes lecteurs pourront prendre plaisir à avoir peur avec Malo.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   26 août 2014
Lorsqu'on disparaît pour la première fois, on fait un rêve.
La deuxième fois, on ne rêve plus.
La troisième fois, on ne vit plus que dans les rêves des gens qu'on a connus.
Commenter  J’apprécie          290
FifrildiFifrildi   22 juillet 2018
- Mes chers colléguos, je vous prie de ne pas vous carapater avant la fin, ni même de rompicher derrière vos pupitres, car j'ai des souquenilles bigrement importifiantes à vous déblatéter.
Commenter  J’apprécie          50
GwendoGwendo   23 septembre 2013
_ Les lucioles sont des âmes ?
_ Oui. Qu'y a-t-il d'étrange à cela ?
_ Rien, je pensais simplement que les lucioles étaient de petites lumières pour y voir clair la nuit.
_ Quelle différence ? Les âmes sont aussi des lumières pour y voir clair dans l'obscurité. Sans âme, impossible de suivre un chemin de vie.
Commenter  J’apprécie          20
darkodarko   08 août 2013
- Je te déblatère, Duredoreille, que le passage se moufte par ici !
- Non, Sourdaud, tu tremblotes de la manivelle ! C'est par là !
Commenter  J’apprécie          50
FifrildiFifrildi   22 juillet 2018
- Attendez. Vous avez bien prononcé le mot "magicien"?
- Oui, greluchon. Cela vous moutine?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Maxence Fermine (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxence Fermine
Maxence Fermine vous présente son ouvrage "La probabilité mathématique du bonheur" aux éditions Michel Lafon.
Note de Musique : YouTube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/Note de Musique : YouTube Audio Library
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La petite marchande de rêves

Qui est l'acteur principal(e)

LILI
MERCATOR
MALO
ARTHUR

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La petite marchande de rêves de Maxence FermineCréer un quiz sur ce livre
.. ..