AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladybirdy


Ladybirdy
  06 mars 2020
Maxence Fermine détonne et déroute ici en changeant de bord. L'auteur du sublime Neige nous propose une virée au confins du bonheur sous des airs de développement personnel. Bien sûr il n'en oublie pas ses précieux haïkus dont il prône les bienfaits pour libérer l'esprit.

Avec des formules mathématiques, Noah proche de la quarantaine remue ciel et terre pour trouver un sens à sa vie. Il cherche dans tous les recoins possibles ce p'tit bonheur qui pleure et supplie qu'on l'emmène avec soi. Il a pourtant tout pour être heureux. Un travail comme rédacteur au territoire, la santé, la vie devant lui. Pourtant il n'est pas heureux.

Noah va alors expérimenter une série de choses allant de la méditation, au sport au bénévolat où c'est dans cette dernière activité qu'il trouvera certainement la plus belle couleur du bonheur. Dans un centre pénitencier, Noah se donne comme défi d'être un accompagnateur pour prisonniers. Il se lie d'amitié pour Tao, jeune homme vietnamien pour qui la vie n'a pas toujours souri. Parce qu'il y a des sourires que l'on donne et reçoit et d'autres que l'on vole et qu'on ne revoit plus jamais. Donner, s'ouvrir aux autres, partager et mélanger des morceaux de soi avec l'autre, laisser la plume voguer sous l'encre de quelques haïkus, c'est une des probabilités mathématiques au bonheur pour Noah.

Si chacun est libre de sa formule préférée, la mienne serait:
B= S+P+D X CP
Veuillez comprendre,
B pour Bonheur
S pour Santé
P pour Paix
D pour douceurs
CP pour Carpe Diem.

En lisant ce doux roman, c'est cette chanson que j'avais en tête, en voici un brin de muguets pour clore cette chronique.

...C'était un petit bonheur
Que j'avais ramassé
Il était tout en pleurs
Sur le bord d'un fossé
Quand il m'a vu passer
Il s'est mis à crier:
"Monsieur, ramassez-moi
Chez vous amenez-moi".
Quand il pleuvait dehors ou qu'mes amis m'faisaient des peines,
J'prenais mon p'tit bonheur et j'lui disais: "C'est toi ma reine"...

#Laprobabilitémathématiquedubonheur #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          666



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (66)voir plus