AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Arthore


Arthore
  24 novembre 2018
Casaqués, été 1929, génie en devenir, reçoit chez lui la fine fleur des surréalistes. Parmi eux, Paul Eluard et sa femme, Gala. Or « Salvador Dalí est hypnotisé par cette lumineuse déesse qu'il élève à mille pieds au dessus du sol »
Pas une biographie mais un roman, et comme à chaque fois avec Maxence-Fermine, l'amour et la rencontre particulière entre 2 personnes sont sublimés. Un texte ou poésie et force des mots sont au rdv.
Enfin, probablement le plus extraordinaire , le talent de l’auteur : Dalí aurait pu écrire certaines pages de ce roman!
Il ne faut pas être amateur de Dalí pour aimer ce lire, simplement s’interesser à l’artiste et l’homme qu’il a été. Je recommande particulièrement les pages 177 et suivantes.
Commenter  J’apprécie          52



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus