AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Ayati tome 1 sur 4
EAN : 9782822221696
48 pages
Jungle ! (25/04/2018)
3.34/5   70 notes
Résumé :
Dans une Inde ancienne et fantastique, Ayati une adolescente de 14 ans ayant perdu ses parents très jeune vit une enfance difficile. Élevée par son oncle et sa tante, elle subit les corvées familiales, son rêve le plus cher est de s'extirper de cette vie qui ne la rend pas heureuse...
Un jour alors qu'Ayati est partie chercher de l'eau pour le foyer familial, elle découvre sur le chemin du retour son village assaillit par des pirates, la doyenne sur le point ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,34

sur 70 notes

• « 𝐀𝐲𝐚𝐭𝐢, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟏 : 𝐋𝐚 𝐥é𝐠𝐞𝐧𝐝𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐢𝐧𝐪 𝐩é𝐭𝐚𝐥𝐞𝐬 » 𝐝𝐞 𝐅𝐚𝐛𝐢𝐞𝐧 𝐅𝐞𝐫𝐧𝐚𝐧𝐝𝐞𝐳 𝐞𝐭 𝐒𝐚𝐧𝐝𝐫𝐚 𝐕𝐢𝐨𝐥𝐞𝐚𝐮, , 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢é 𝐜𝐡𝐞𝐳 𝐉𝐮𝐧𝐠𝐥𝐞!.

• 𝘊𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘣𝘢𝘯𝘥𝘦 𝘥𝘦𝘴𝘴𝘪𝘯é𝘦 𝘮'𝘢 é𝘵é 𝘱𝘳𝘰𝘱𝘰𝘴é𝘦 à 𝘭'𝘰𝘤𝘤𝘢𝘴𝘪𝘰𝘯 𝘥'𝘶𝘯 𝘱𝘳𝘰𝘨𝘳𝘢𝘮𝘮𝘦 𝘔𝘢𝘴𝘴𝘦 𝘊𝘳𝘪𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘱𝘳𝘪𝘷𝘪𝘭é𝘨𝘪é. 𝘑𝘦 𝘱𝘳𝘰𝘧𝘪𝘵𝘦 𝘥𝘰𝘯𝘤 𝘥𝘦 𝘭'𝘰𝘤𝘤𝘢𝘴𝘪𝘰𝘯 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘳𝘦𝘮𝘦𝘳𝘤𝘪𝘦𝘳 𝘶𝘯𝘦 é𝘯𝘪è𝘮𝘦 𝘧𝘰𝘪𝘴 𝘉𝘢𝘣𝘦𝘭𝘪𝘰 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘤𝘦 𝘱𝘳𝘰𝘨𝘳𝘢𝘮𝘮𝘦, 𝘮𝘢𝘪𝘴 é𝘨𝘢𝘭𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘑𝘶𝘯𝘨𝘭𝘦! 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘥𝘰𝘯, 𝘦𝘯 é𝘤𝘩𝘢𝘯𝘨𝘦 𝘥'𝘶𝘯𝘦 𝘤𝘳𝘪𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦, 𝘥𝘦 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘣𝘢𝘯𝘥𝘦 𝘥𝘦𝘴𝘴𝘪𝘯é𝘦.

[𝐋𝐞 𝐥𝐢𝐯𝐫𝐞]

• J'apprécie de plus en plus le milieu de la bande dessinée, qui offre souvent de très bon récits en tout genres, avec des illustrations superbes et qui se lisent assez rapidement pendant une pause. Aussi, ce secteur me permet d'inspirer de nouvelles animations auprès des enfants avec qui je travaille, et ça, c'est un pur bonheur ! C'est dans cette optique que j'ai acceptée la proposition de Babelio de recevoir ce premier tome datant de quatre ans, l'univers de cette bande dessinée étant intéressante pour eux. Cette proposition arrive des suites de la sortie du cinquième tome des aventures de la jeune Ayati.

• Je dois être honnête, j'ai été déçu en tant que lecteur. Pas parce que je ne suis pas le lectorat cible de l'éditeur (je suis de manière général très/trop bon public.), à savoir les jeunes filles, mais parce que le récit est très bancal dans sa composition. Les actions s'enchaînent vite, et pas vite dans le sens où cela redonne un dynamisme certain au récit, mais vite dans le sens trop rapide, sans pause pour poser le jeune lecteur qui doit assimiler toutes les informations.. Pour un premier tome, le rythme est presque agressif, on a très peu de temps pour s'adapter au personnage principal et à ce qu'elle vit.. Un autre problème, qui est assez dommageable lorsque l'on est sur un format illustré, c'est que les informations sur la vie de notre élue sont données par celle-ci même, dans un monologue. Et d'autres moments sont également comme celui-ci.. Les dernières pages sont très frustrantes par la rapidité d'enchaînements des événements et la criante facilité qu'a la jeune fille à réussir.. Elle parvient à utiliser ses pouvoirs avec aisance, sans réellement apprendre à les utiliser auparavant (une chose qui fait grincer des dents les cinéphiles d'aujourd'hui dans les productions actuelles..), à passer toute la garde du palais, affronte le vilain sans grandes difficultés.. Ouf. On reprend sa respiration petit à petit, hein.

• le gros point fort de cette aventure est évidemment son cadre, l'Inde. Un monde à part pour nous, des traditions inconnues, une vision de la vie et des personnes très différentes égalements.. Il y a largement de quoi parler dans cette histoire, que cela soit du point de vue sociale ou de ses légendes. On regrette d'ailleurs de ne pas voir plus en détails ce monde merveilleux peupler de créatures légendaires et mystiques. Les décors sont presque anecdotiques par moments..

• Malgré tout ses défauts, le récit est globalement intéressants, l'univers du personnage et son environnement prête à l'attention et offre du potentiel. Il faut juste espérer que ses suites soient moins nerveuses, et offre une aventure moins chaotique dans son suivi.

• le dessin est sympathique, mais ne marquera pas durablement la plupart du temps. Impeccable pour le lectorat cible par contre, en cela aucun doute ! Il faut noter quelques approches visuelles plaisantes à certaines pages, comme celles illustrant la malédiction du palais ou la démonstration des pouvoirs du lotus à cinq pétales. La couverture est très cool également, elle donne franchement envie de découvrir cette histoire.

[𝐋𝐚 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐞 𝐯𝐨𝐢𝐱 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐟𝐢𝐧]

• Un rythme effréné qui laisse peu de place à la réflexion ou à l'enchantement du décor, trop de facilités qui aurait pu être évité, des dialogues et des situations parfois confus.. Il est bien dommage que ce premier volet prenne si peu de temps pour poser ses bases. J'imagine que le public est présent, mais pour ma part, c'est une déception en comparaison de la promesse.

𝘓𝘦 𝘣𝘰𝘶𝘳𝘨𝘦𝘰𝘯 𝘴'é𝘷𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦, 𝘱é𝘵𝘢𝘭𝘦 𝘢𝘱𝘳è𝘴 𝘱é𝘵𝘢𝘭𝘦, 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘥𝘦𝘷𝘦𝘯𝘪𝘳 𝘶𝘯 𝘮𝘢𝘨𝘯𝘪𝘧𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘰𝘵𝘶𝘴.

Commenter  J’apprécie          150

Pas convaincue.

Dans l'Inde antique, Ayati une jeune orpheline de 14 ans a une vie rude. Mais lorsque son village se fait attaquer par des pirates, elle découvre qu'elle a un don surnaturel.

Je n'ai pas accroché à cette bande-dessinée jeunesse. le scénario était pourtant sympathique sans être original: une jeune fille orpheline découvre qu'elle a des pouvoirs magiques. J'ai trouvé que l'entrée en matière était trop rapide. de plus les péripéties s'enchaînent bien trop rapidement et il est difficile de s'attacher aux personnages. J'ai également trouvé que la conclusion était abrupte.

Le dessin ne m'a pas spécialement marquée. Si la couverture est très belle, le dessin de manière générale reste plutôt basique et ne se démarque pas particulièrement. Les couleurs sont également peu marquantes.

En bref, une bande-dessinée à laquelle je n'ai pas accroché.

Je remercie Babelio et les éditions Miss Jungle pour l'envoi de cette bande-dessinée.

MASSE CRITIQUE PRIVILÉGIÉE

Commenter  J’apprécie          162

Une bande-dessinée des éditions Jungle reçue en service presse dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio. Merci pour cette lecture faite à quatre yeux, autant de mains et d'oreilles, en compagnie de ma fille de dix ans.

L'univers de cette BD nous plonge dans une Inde ancienne et légendaire, où dieux et démons se mêlent aux affaires des humains. Ayati est une adolescente orpheline de 14 ans, qui vit dans un village côtier sous la coupe de son oncle et de sa tante. Ployant sous les corvées et les perspectives peu réjouissantes d'un mariage forcé avec un homme quinze ans plus âgé qu'elle, Ayati ne rêve que de fuite et d'indépendance. Mais tandis que des pirates attaquent son village, elle se découvre un étonnant pouvoir capable de maîtriser la force de l'eau. Ce pouvoir a-t-il un lien avec le mystérieux tatouage qu'elle porte au poignet ? Dès lors, Ayati se trouve embarquée dans une aventure périlleuse où son destin lui dicte de maîtriser les éléments pour combattre un démon malfaisant…

Évidemment, ce scénario possède de nombreux points communs avec d'autres créations, et notamment la série d'animation « Avatar, le dernier maître de l'air », mais pour les plus jeunes dénués de références, l'univers paraîtra original et attrayant. le point fort de cette histoire est son héroïne au fort caractère et avide de liberté (parfois aussi un peu agaçante), qui n'est pas prête à se laisser dicter sa conduite, même par un dieu aussi puissant qu'Indra, le roi des déités et Seigneur du Ciel dans la mythologie védique. Accompagnée d'un mignon petit guide, créature hybride mi-chat mi-singe (un chinge donc), Ayati parviendra-t-elle à tenir son rôle d'héroïne tout en restant maîtresse de ses choix ?

La mise en place de l'histoire m'a semblé trop rapide, le scénario manque cruellement d'originalité et les dialogues accusent une trop grande légèreté. Ma fille a en revanche bien apprécié cette BD pleine de magie aux couleurs accrocheuses. le dessin est net, l'action bien rythmée, la première de couverture très réussie, et le cinquième tome vient de sortir. À réserver aux plus jeunes.

Commenter  J’apprécie          100

Merci à Babelio et aux éditions Jungle pour l'envoi de cette BD. Il est toujours intéressant de se confronter à des titres que l'on aurait pas lu sans qu'ils nous soient proposés.

J'aurais aimé en faire un retour positif, mais la pauvreté de l'histoire et les références écrasantes m'ont agacée.

Après avoir fuit et refusé d'apprendre à utiliser ses pouvoirs, la voilà qui enfile une bague magique et vainc l'affreux méchant en un coup de cuillère à pot. Je comprends qu'elle ait passé son tour pour la formation façon "Kung-fu" (Panda ?).

Les dialogues sont aussi élaborés que "Alerte ! Alerte ! La fiancée de Gan Fei s'enfuit !

- Gna gna gna. Mais il va se taire, oui !" (p.21)

Pour rappel, le résumé indique que cette histoire se déroule "dans une Inde ancienne et fantastique". le registre de langue me semble donc anachronique.

L'histoire est fortement influencée par "Cendrillon" et "Harry Potter" : Ayati est asservie par la famille de son oncle mais protégée des forces démoniaques grâce à l'amour de ses parents qui se sont sacrifiés pour elle.

Et on trouve beaucoup d'"Aladdin" et un peu de "La Reine des Neiges" version Disney dans les illustrations : Ayati ressemble à Jasmine pendant que Sarkana est le sosie de Jafar, et le dieu Indra a la même couleur que le Génie. Ça fait beaucoup, d'autant l'esprit de la forêt est un mixe de Yoda et d'un troll d'Arendelle.

Alors on sait que la littérature est sans cesse traversée d'influences diverses et variées. Mais là cela fait beaucoup, surtout que le résultat n'est pas à la hauteur des modèles.

Heureusement, les couleurs chatoyantes apportent un peu de vie aux dessins très classiques.

Je ne lirai pas la suite, mais j'espère que cette série prend de l'ampleur dans les tomes suivants et qu'elle trouvera son public.

Commenter  J’apprécie          80

Ayati est une jeune fille, orpheline recueillie par son oncle et sa tante, mais qui l'exploite à la maison. Elle n'a qu'une envie : quitter cette vie sans perspective autre que celle de la marier prochainement à un homme âgé qu'elle n'a pas choisi.

En s'enfuyant, elle va découvrir qu'elle a des pouvoirs magiques qu'elle va apprendre à apprivoiser.

Intrépide, n'ayant peur de rien, elle va d'aventures en aventures à un rythme intense. Pas le temps de s'ennuyer. le rythme pour moi est peut-être d'ailleurs un peu trop important, mais il me semble que pour le public cible, donc des jeunes lecteurs de 8-12 ans, c'est tout à fait adapté.

Je vais m'empresser de le faire découvrir à mes enfants.

Je pense qu'ils seront charmés par le graphisme gai, coloré et par le personnage du chinge: mi chat- mi singe et bien sûr par le personnage d'Ayati qui n'a peur de rien et veut décider par elle-même.

Merci à Babelio et aux Editions Jungle pour cette proposition !

Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (2)
Sceneario
23 mai 2018
Graphiquement, on reste dans une écriture jeunesse toute aussi efficace. C'est particulièrement bien rythmé, avec de jolies séquences de courses poursuite et de combats. Une belle découverte !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
18 mai 2018
La narration s’avère plutôt fluide, malgré quelques légers bémols concernant un dialogue et un monologue en tout début d’album où il semble manquer quelque chose.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation

J'ai l'impression que tout le monde a lu à l'avance les rouleaux de parchemin racontant ma vie, sauf moi.

Commenter  J’apprécie          10

Traverse le voile d'entre nos deux mondes. Tu seras mes yeux et mes mains pour la guider vers son destin. Va et sois mon messager.

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Fabien Fernandez (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Fernandez
Fabien Fernandez vous présente son ouvrage "Urban garden" aux éditions Glénat Jeunesse.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2506023/fabien-fernandez-urban-garden
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4725 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre