AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246858836
Éditeur : Grasset (17/02/2016)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 7 notes)
Résumé :
C’est dit, c’est évident, c’est répété : notre époque est celle de la liberté des mœurs. En conséquence, un écrivain ne devrait-il pas tout dire de sa vie sexuelle ? Et de celle de ses personnages ?
Si beaucoup d’interdits moraux et religieux ont été abolis, faut-il supprimer toute limite dans l’expression artistique du sexe ? L’œuvre y gagne-t-elle, ou court-elle au contraire le risque de s’affaiblir, privée de la poésie du secret ?
Voiler o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
vali81360
  30 mai 2016
Tout d'abord, je remercie netgalley et les éditions Grasset de m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce service presse.
Ils sont rares les livres que je n'aime pas et celui-ci en fait malheureusement parti. Après, ne vous méprenez-pas, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas bien, mais la thématique abordée de cette façon là, je ne suis pas parvenu à m'y faire, je n'étais pas prête à lire ça comme ça. Par ailleurs, si ça ne me plaît pas, cela ne veut pas dire que vous ne l'apprécierez pas à sa juste valeur, je l'imaginais juste plus simple à aborder.
Mon jugement n'est pas irrévocable, je tenterais à nouveau de le lire plus tard, il faut du temps pour comprendre les différentes lettres, les analyser les unes après les autres, car elles sont riches d'enseignements, d'anecdotes, de références qu'il faut étudier plus profondément. On ne lit pas ce livre comme on lirait une histoire crée de toute pièce, là, on ressent l'engouement des auteurs et leurs vivacités dans les mots choisis.
Laissez-moi malgré tout vous présenter ce recueil en quelques mots et vous donner mon ressentis.
Comme vous pourrez le constater, ce livre comprend 17 correspondances entre Arthur Dreyfus et Dominique Fernandez. Ils se sont rencontrés lors d'un colloque en Suisse sur le thème "Sexe, art et littérature" et ces courriers ont été le moyen de continuer leurs échanges sur la thématique de l'homosexualité et même plus (sexe en général, pédophilie, censure, prostitution, légalité, fidélité, couple, éducation, regards de la société et tant d'autres sujets... ).
Nos deux auteurs sont de générations totalement différentes, mais savent partager la discussion, ils savent se dire les choses, se contredire et tomber également en total accord pour certains détails. Ils ne prennent pas de pincettes pour traiter de ces sujets délicats, les mots sont crus, mais toujours plein de sens. Au fur et à mesure, ils se confieront plus intimement et entièrement, sans aucun détours dans leurs propos. Parfois nous aurons aussi, de belles métaphores et de nombreuses, oui très nombreuses références littéraires, artistiques, musicales, cinématographiques, faits divers et autres, que de connaissances pour nos deux érudits.
C'est d'ailleurs ça que j'ai aimé, les références, on voit que ce sont des gens très cultivé, leurs argumentaires sont toujours appuyés de détails (la reprise de toutes les références en fin d'ouvrage est bien utile).
Mon avis peut paraître négatif, mais il ne l'est pourtant pas, c'est juste que je n'étais finalement pas prête à lire encore ce genre de recueil de lettres, le fond est super, la forme quant à elle m'a porté peine, il me faudra prendre plus de temps pour apprécier la lecture à sa juste valeur, je ne regrette pas d'avoir découvert ce livre, mais cette fois, ce n'était juste pas le bon moment.
Et vous, serez-vous prêt à le découvrir ?
Lien : http://bookstoshare-plaisird..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pilyen
  07 mars 2016

De leur trop brève rencontre à Crans Montana pour un colloque sur le thème "Art, sexe et littérature", Arthur Dreyfus et Dominique Fernandez ont décidé de poursuivre leurs échanges sous la forme de lettres envoyées durant un semestre.
Au-delà du côté très chic de cette rencontre dans une station Suisse ( publier des livres donne de ces opportunités...), les deux écrivains qu'au moins deux, voire trois générations séparent ( 30 ans pour Arthur et 96 ans Dominique ), vont retrouver ce plaisir ancien de la correspondance et de la conversation entre gens lettrés.
C'est Dominique Fernandez qui lance le débat avec cette phrase qui est aussi le sous-titre de ce livre : "Quel bonheur de vivre aujourd'hui!". Il fait référence à l'homosexualité qui, en 2016, peut se vivre, en France, de façon normale, malgré les cris de quelques extrémistes d'un autre âge. du coup, les échanges vont surtout tourner autour d'une thématique gay, de sa représentation en littérature et par extension, quand même, de la manière de parler du sexe lorsque l'on est écrivain. Tout dire de façon cru ? Poétiser comme Jean Genet ? User de métaphores comme beaucoup quitte à paraître désuet ou pédant ? Les deux hommes font feu de tout bois, ne lâchant rien, rebondissant avec brillance sur les propos de l'autre. Ils vont digresser aussi, empoignant d'autres sujets avec finesse et pertinence. Arthur Dreyfus apparaît comme un jeune lion fougueux, n'hésitant jamais à contredire son aîné, Dominique Fernandez, lui,a le recul du vieux matou qui en a vu d'autres. Tous deux éblouissent par leurs connaissances, la vivacité de leurs interventions et la clarté de leurs démonstrations.
Pour nous, lecteurs, on apprécie la douceur et la bienveillance de Dominique Fernandez, jamais avare d'une anecdote, que l'on sent très à l'écoute du jeune écrivain que celui-ci ne ménage nullement, osant le contredire avec audace, voire lui donner tort, sans agressivité aucune. Si les deux hommes paraissent très éloignés dans leur façon de voir et surtout de vivre l'homosexualité, ils se rejoignent sur la vie de couple, le plus ancien préférant " la sécurité d'une communauté de coeur et d'esprit pour envisager l'intimité sexuelle ", le plus jeune " Sans le couple, je ne tiens pas. Je m'écroule. " mais de rajouter très vite : " Pourquoi opposer le foisonnement à la fidélité ".
La fin sur le blog
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yann69
  18 février 2016
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
vali81360vali81360   29 mai 2016
Tu affirmes à la fin de ta lettre que l'homosexualité "n'est pas un choix". Je suis d'accord si tu entends dire que l'homosexualité est aussi naturelle que l'hétérosexualité. On ne choisit pas son orientation, comme on ne choisit pas d'être brun ou blond. C'est comme ça et c'est tant mieux. Mais assumer son homosexualité, dans une société qui la réprouve, relève du choix.
Commenter  J’apprécie          110
ninachevalierninachevalier   12 mai 2016
La bouche est notre organe le plus intelligent: c'est lui qui dit la pensée aussi vite qu'elle pense, quand la main n'est que secrétaire.

La bouche mange également: deux amants qui s'embrassent se nourrissent l'un de l'autre, de leurs langues, de leurs lèvres, du parfum et du goût de leurs cavités; de tout ce qui compose le miracle du corps adverse. ( page 45)
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaudjulienraynaud   19 août 2017
si l'on a pu évoquer les romans homosexuels de Jean Genêt, je n'ai (...) jamais entendu parler des romans hétérosexuels de Victor Hugo.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Dominique Fernandez (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Fernandez
Dominique Fernandez décrit le Caravage .Ecoutez l'académicien Dominique Fernandez décoder le "double langage" du Caravage lorsqu'il peint ce Saint-Jean Baptiste au bélier vers 1602. Lors d'une visite de l'exposition "Caravage à Rome, amis & ennemis" à écouter en intégralité dans Les Matins du samedi https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/dominique-fernandez-pour-lexposition-caravage
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Grands Couples

Roméo et...

July
Jolie
Juliette

25 questions
54 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre