AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290042335
283 pages
Éditeur : J'ai Lu (23/05/2012)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Six casses pratiqués dans des laboratoires pharmaceutiques à Mexico, une équipe parfaitement organisée donne l'assaut. Six hommes déguisés en gorilles tuent 12 personnes pour saisir une énorme cargaison contenant un produit essentiel à la fabrication d'un nouveau médicament. Andrea et son acolyte enquêtent sur l'affaire jusqu'à ce qu'on la leur retire au profit de la police fédérale car c'est une affaire de drogue. Andrea poursuit l'enquête et remonte jusqu'à Lizzy ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
encoredunoir
  26 juin 2012
La tarte à la crème, depuis quelques années dans le roman noir, c'est de comparer un livre à un film de Quentin Tarantino ou de Robert Rodriguez. C'est peut-être aussi, pour certains auteurs, d'essayer d'écrire un roman qui ressemble à l'un de ces films. Et, de toute évidence, c'est bien la voie choisie par Bernardo Fernández dans ce roman qui doit beaucoup à ce cinéma et à la bande dessinée (version Franck Miller).
En nous racontant l'enquête d'Andrea Mijangos à la recherche d'une bande de gorilles en roller coupables du massacre d'une douzaine de personnes pour dérober les ingrédients nécessaires à la fabrication de métamphétamines, et en l'amenant lentement mai sûrement à la rencontre de Lizzy Zubiage, reine d'un cartel de la drogue adepte de snuff movies, Fernández a tôt fait de poser ses références.
Bourrés de clins d'oeil au cinéma, à la BD ou au roman noir ou fantastique, Hielo Negro est donc un roman qui va à cent à l'heure, qui multiplie les personnages et les situations (on voit quasiment les split screens qu'a dû imaginer Fernández en écrivant) tous aussi extravagants que peu crédibles. Sans tomber dans le fantastique, voilà un livre qui n'est pas sans rappeler dans l'esprit le livre sans nom. À la différence près que Hielo Negro, sans casser des briques, semble tout de même avoir été écrit avec les mains plutôt qu'avec les pieds.
Sorte de série B un peu barrée flirtant avec le noir et mettant en scène des personnages qui, sans être particulièrement fouillés, s'avèrent tout de même dotés d'un minimum d'épaisseur et d'originalité, voilà un roman qui se lit avec plaisir et qui semble n'avoir d'autre ambition (et c'est déjà bien) que de jouer la carte du divertissement. On sait au moins à quoi s'attendre ; cela évite d'être déçu.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PecosaPecosa   08 juin 2012
Imaginez ne pas avoir peur. Perdre la crainte de mourir. De disparaître. Êtres libres d'un coup de toute angoisse existentielle. Et jouir. Jouir. C'est notre nouveau produit. Celui que Doc est en train de développer. Et s'il parvient un jour à créer une molécule stable, on l'appellera Hielo Negro.
Comme ça, en espagnol.
Commenter  J’apprécie          100

autres livres classés : mexiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Bernardo Fernandez (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
273 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre