AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782075109628
160 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (25/09/2019)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Antonio, dit «Bouche d'or», est un homme du fleuve. Mais lorsque Matelot, le vieux bûcheron, vient lui demander de l'aide pour retrouver son fils disparu, il n'hésite pas à emprunter avec lui un chemin plus périlleux qu'il n'y paraît. Les deux hommes se dirigent vers le Haut Pays, territoire du terrible Maudru, chef des bouviers qui règne en maître sur les hommes et les bêtes... Un récit d'aventure mythique où la langue de Giono se mêle aux aquarelles de Jacques Fer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Magieraf
  01 mai 2020
Je découvre avec plaisir chaque nouvelle oeuvre de Jacques Ferrandez, surtout quand, après Camus, il s'attelle à des monstres sacrés comme Giono. Je ne connaissais pas encore le chant du monde, malgré l'avoir vu à de nombreuses reprises dans la bibliothèque de mes parents et tenté, plus d'une fois, de me plonger dans sa lecture. J'imaginais plus un poème lyrique, une ode majestueuse à la Nature et moins le récit construit, haletant mouvementé que j'ai pu prendre plaisir à lire. On se croirait même au Far West dans un western trépidant, une chasse à l'homme mille fois vue mais transposée ici dans ces pays des Alpes provençales, sur les hauteurs du Mercantour, du Verdon ou du Lubéron (la région reste imaginaire dans le récit de Giono).
Les personnages sont attachants, notamment le principal. Antonio, "homme du fleuve" (qui pourrait être la Durance) poète, écolo avant l'heure, sans métier particulier, se baignant nu chaque matin parmi les poissons, appelé "bouche d'or", probablement pour sa maîtrise des mots, son talent de conteur et sa sagesse.
Des scènes marquantes dans Villevieille (ville imaginaire qui pourrait être un mélange de Lurs et de Sisteron), à la configuration singulière, notamment lors du carnaval annuel, où des cortèges d'homme-animaux à l'allure inquiétante traversent la ville de part en part. Les chasses et poursuites, sur les hauteurs ou autour du fleuve sont palpitantes. Un passage étonnant dans une vieille grange, où une petite communauté d'hommes et femmes, tous nus, entourés de malades, se réchauffe gaillardement en se fouettant les uns les autres. On retrouve globalement une atmosphère confinée et un brin rassie, centrée autour d'un pays vivant en vase clos, limité par une géographie ardue et un hiver éprouvant, et où s'expriment rancoeurs et esprit de vengeance, mitonnées dans de mauvaises marmites.
Jacques Ferrandez s'est souvent imprégné des paysages de cette région en allant faire des repérages lors de plusieurs saisons. Ce travail a été mis en lumière par un reportage de près d'une heure sur France 3 (https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/qui-sommes-nous-2/premiere-france-3-manosque-decouvrez-comment-roman-giono-chant-du-monde-ete-adapte-bd-1718439.html).
Un cahier final clôt le livre, où Jacques Mény, président des Amis de Jean Giono, explique la genèse, la vie et les adaptations de cette oeuvre de Jean Giono, qu'il a fini à la fin par renier. Une oeuvre qui, cependant, compte tenu de son équilibre délicat entre hymne à la beauté du monde, western épique, et dialogues profonds d'êtres en recherche, a continué d'inspirer auteurs et lecteurs, pour la rendre immortelle. .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MassLunar
  13 janvier 2020
Jacques Ferrandez applique tout son talent pour réaliser une adaptation propre et sans bavure du roman de Jean Giono. Cela dit, je ne connais pas l'oeuvre originale pour oser une critique comparative. L'intrigue peut se résumer en une curieuse et hypnotique course-poursuite dans un lieu fictif inspiré des Landes pastorales. D'après la postface, Giono se serait inspiré du western pour donner corps à son roman, notamment dans un souci d'adaptation ciné qui n'a jamais vu le jour et c'est, suivant cette dernière volonté, que Jacques Ferrandez adapte cette bd... comme un western.
Nous y retrouvons cette même densité au niveau des espaces à travers de larges paysages dessinés à l'aquarelle qui viennent parfois supplanter l'intrigue. de telle manière que cette course-poursuite laisse aussi place à la contemplation.
C'est beau, tout simplement.
Malgré tout, je reste malheureusement plutôt insensible devant ce roman graphique. Esthétiquement, c'est un résultat très léché mais il faut faire fi d'une intrigue un peu opaque, notamment avec le jargon parfois un peu flou des personnages, une course-poursuite qui s'étire un peu trop en longueur, le portrait d'une famille assez complexe dont les ramifications ne sont pas toujours très claire. Cette opacité plonge le récit dans une certaine langueur un peu trop mélancolique. de même, on distingue ici et là quelques scènes et protagonistes assez perchées telle que la danse du feu, le personnage de la femme aveugle ou encore celui du guérisseur Toussaint... Une ambiance qui endort un peu le lecteur comme si on se retrouvait face à un western psyché de Jodoroski en version light...
Je pense que Jacques Ferrandez n'a pas voulu prendre trop de risques avec le roman de Giono. C'est tout à son honneur d'adapter un roman aussi curieux que le Chant du Monde mais peut-être un peu plus de liberté quand à l'origine aurait été bienvenu.
En somme, je recommande ce titre aux fans du dessin de Ferrandez et aux amoureux de la nature car, au fond, on peut comparer ce Chant du Monde à une ballade un peu froide mais au fond assez vivifiante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fannyvincent
  19 février 2020
"Le chant du monde" est une adaptation du roman de Jean Giono, que je précise n'avoir jamais lu. J'ai donc découvert cette histoire, celle de la recherche d'un homme disparu, menée par Antonio et Matelot, au sein d'une vallée tenue par un homme puissant, Maudru.
Si le récit se révèle parfois un peu confus à mon sens, si l'histoire, qui tient par certains côtés du western, s'avère assez âpre, à l'image de cette vallée où se déroulent les faits, les dessins sont en revanche réussis, particulièrement les paysages, aquarelles éclatantes de couleurs.
Commenter  J’apprécie          120
Arthore
  26 juin 2020
La magie n'a pas pris. L'ennui a pris le dessus. Je ne connais pas l'oeuvre originale de Giono. Je pensais retrouver la langueur et la lumière du sud de la France, j'ai retrouvé une sorte de werstern, assez confus, certes dans de grands espaces, mais sans saveur. le côté brouillon du dessin et de l'histoire y sont probablement pour quelque chose.
Il faudrait probablement lire l'original pour aller plus loin dans cet avis mais je dois avouer que cet album ne m'en a pas donné l'envie....
Commenter  J’apprécie          60
croix59
  06 janvier 2020
Je dois avouer m'être ennuyée légèrement à la lecture de cette BD : l'histoire?
les personnages? une sensation de fouillis??? Sans doute tout cela...
Je ne sais pas trop ce qui a cloché, mais je ne suis jamais rentrée dedans.
Confusion entre les histoires, incompréhension sur certaines ellipses, personnages peu attachants (hormis le héros et sa jolie compagne aveugle).
Dommage, le dessin reste solide.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (3)
Sceneario   28 février 2020
Sous le couvert d’une histoire d’amour interdite, on devient le témoin privilégié d’une double vendetta aux accents dramatiques évidents. Nombreux sont les personnages qui interviennent pour étoffer les péripéties et, de par leurs spécificités, génèrent moult soubresauts dans le récit. Une revisite du roman de Jean Giono hautement réussie !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   03 décembre 2019
L’aquarelle de Ferrandez est méthodique et appliquée. Les grands paysages dans lesquels s’insèrent l’intrigue opposent leur sérénité inébranlable à des personnages parfaitement caractérisés : le Matelot, Antonio, le Besson, Maudru, Toussaint le guérisseur, Clara l’aveugle accouchée... et à une intrigue simple de chasse à l’homme. En 140 planches, le résultat impressionne.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   01 octobre 2019
Privilégiant fréquemment un fond blanc ou abstrait, il invite le lecteur à concentrer son attention sur les acteurs, particulièrement sur l’expressivité des regards, entre autre la colère contenue dans celui de Gina et le désarroi dans les yeux de son compagnon. Jacques Ferrandez fait de jolies choses avec un roman un peu banal.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
grossefabgrossefab   26 janvier 2020
Les autres , tant pis , mais toi , j'aurais voulu que tu me connaisses avec ma jupe qui tourne autour de moi comme du blé mur .
Commenter  J’apprécie          10
SalocinSalocin   26 décembre 2019
Le garçon aux cheveux rouge, il nous tient au cœur comme le miel à la ruche. On va partir.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jacques Ferrandez (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Ferrandez
Vidéo de Jacques Ferrandez
autres livres classés : vengeanceVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3748 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre