AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lexx54000


Lexx54000
  30 juin 2020
Dans "La vie mensongère des adultes" nous suivons le destin de Giovanna, fille unique d'un couple de professeur, vivant dans les quartiers bourgeois de Naples. L'année de ses douze ans, alors que Giovanna est adulée depuis son plus jeune âge par son père, celui-ci surprend une discussion dans laquelle son père la compare à Vittoria, une tante à la réputation sulfureuse et maléfique.

Ni une, ni deux, Giovanna veut rencontrer et connaitre cette tante qui vit aussi à Naples, mais dans un quartier complètement pauvre et laissé à l'abandon.

A travers cette rencontre, Giovanna découvre un nouveau monde, celui des origines de son père, du dialecte napolitain, des quartiers pauvres. Dans ce nouveau regard, Giovanna entrevoit une nouvelle facette de la réalité du monde qui l'entoure, où dominent l'hypocrisie et le mensonge.

Elena Ferrante construit son nouveau roman sur des contrastes, des oppositions comme la vérité et le mensonge, le bien et le mal, l'ombre et la lumière, les pauvres et les riches... Comme dans "L'Amie prodigieuse", la ville de Naples est au centre du roman, une Naples qui dessine une géographie sociale.

Les thèmes qui ont construit le mythe Ferrante sont encore bien présente : la place de la femme, les inégalités sociales, la trahison et la loyauté.

Un nouveau roman comme une réflexion sur la psychologie de l'adolescente et le passage à l'âge adulte ; une plume brute, directe, sans fioritures. Une plongée directe dans les pensées d'une adolescente qui voudrait s'arracher de ses origines sociales. Et qui s'ouvre sur une fin qui invite à une suite... une nouvelle sage est-elle née ?!
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus